Affichage des articles dont le libellé est sauces. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est sauces. Afficher tous les articles

jeudi 2 mars 2017

Gnocchetti de patate douce, pesto épinard et noix

Ce matin, je suis passé au magasin pour acheter de l'eau déminéralisée pour mon fer à repasser. Ma vie est passionnante.

Sauf que je suis incapable d'acheter juste un truc au supermarché. Autant je suis allergique au shopping fringues (demande à ma fille !), autant tu peux me lâcher 3 heures dans un magasin de bouffe. Je suis donc ressortie avec mon eau déminéralisée, mais également avec des feuilles d’épinards. Et une patate douce. Et des tulipes. Et ... ok, je t'épargne le reste :-)

Résultat des courses, ce superbe plat de gnocchetti dégusté à midi, un muffin géant aux myrtilles prêt pour le goûter, et mon repassage qui attend toujours !

Quelques pensées en vrac avant de te donner la recette ; les gnocchetti sont moins longs à confectionner que les gnocchi car on ne les strie pas. Par contre, comme les gnocchi, on ne les fait pas trop attendre avant de les cuire (1/2 heure, peut être 1 heure max). Et comme pour les risotto, c'est le genre de plat que je fais pour 4 personnes au maximum. Au delà, je trouve que l'organisation est périlleuse.





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 octobre 2016

Salade tiède de lentilles, potimarron rôti, féta et grenade, vinaigrette à l'orange et au gingembre

Je ne suis pas la seule à avoir envie de lentilles en ce moment. Allez faire un tour chez Mamapasta, il y a le choix !

Voici la dernière salade que j'ai bricolé : lentilles, potimarron, féta et grenade, on ne change pas une équipe qui gagne. Comme toujours avec les lentilles, c'est la sauce qui fait la différence. J'ai choisi l'association classique orange/gingembre, avec un peu de purée de cajou pour l'onctuosité. Très très bien, on en viendrait presqu'à aimer le mois d'octobre ... Naaan, je déconne, même si à Munich, on parle du "goldene Oktober", octobre doré, c'est vrai qu'on est gâté en ce moment, je sèche encore mon linge dehors !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 13 octobre 2016

Sauté de porc aux olives et au chorizo

Voici un des seuls plats de viande en sauce que je maîtrise.

Facile, rapide et meilleur le lendemain, je le dégaine à chaque fois que j'ai une grande tablée de carnivores/sauceurs/adeptes du classique. Je le cuisine un ou deux jours à l'avance, il n'y a plus qu'à le réchauffer et à préparer les accompagnements le jour J. Merci qui ??? Merci à Claire qui m'a fait découvrir ce plat !





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 24 juin 2016

Rouleaux d'été à la courgette, menthe, cacahuète, avocat et fraise en souvenir d'un chouette week end au bord du lac de Constance

La semaine dernière, j'ai mangé une excellente salade d'asperges avec de minuscules morceaux de fraises au bord du lac de Constance. Quand j'ai imaginé cette recette de rouleaux d'été, devine par quel ingrédient j'ai commencé ???

Donc, des morceaux de fraises pour la touche sucrée et parfumée, de l'avocat pour l'onctuosité, de la courgette et des cacahuètes pour le croquant, et de la menthe pour ? et bien je n'avais plus que ça au jardin ! Regarde, elle est pas belle ma menthe ?


Avec une petite trempette au beurre de cacahuètes, autant te dire que les rouleaux ont disparu plus vite que leur ombre hier soir !

Et si tu cherches d'autres idées de rouleaux de printemps, je te propose la version classique par ici, et une version aux légumes d'hiver par là !





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 26 mai 2016

Nouilles, pak choi et boulettes de tofu à la japonaise

Il y a quelques jours, Facebook a fait remonter un souvenir dans mon fil : des boulettes de tofu à la japonaise. Il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de les refaire à midi !





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 12 mai 2016

Curry vert de poulet au lait de coco

Je n'avais encore jamais cuisiné de curry vert avant celui ci. Erreur erreur très chère, c'est absolument délicieux !

Les plats en sauce ne sont pas très sexy. Carrément moches des fois. Quand j'ai servi ce curry de poulet à mes invités, on ne peut pas dire qu'il a suscité l'enthousiasme au premier coup d’œil ... Non non, mais dès la première bouchée, tout a changé. Hmmmm ! Was für eine Soße ist es ? Das ist lecker ! En gros : Hmmmm ! Mais qu'est ce que tu as mis dans ta sauce ? C'est délicieux ! 

Cette sauce est à ranger d'emblée dans la catégorie "sauce magique", un peu comme celle-ci. Du genre à sublimer tout ce qu'on met dedans ! Et je te laisse imaginer l'odeur, entre les herbes fraîches, l'ail, le gingembre, la citronnelle et l'ail ... 

Niveau organisation, j'ai fait le mélange d'herbes quelques heures à l'avance. J'ai également grillé mes morceaux de poulet avant le repas. Au moment de servir, il ne m'a fallu que 10 minutes pour réchauffer le tout, pratique !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 11 avril 2016

Salade de lentille et asperges vertes, vinaigrette au miso et gremolata

... ou la salade mmmhhhhh ... y'en a encore ?

J'ai été élevé aux asperges blanches cuites à l'eau et mangées avec une vinaigrette onctueuse. J'ai ainsi développé mon sens de l'équilibre, ou comment glisser un couvert sous un coté de l'assiette pour l'incliner suffisamment afin d'avoir une petite réserve de vinaigrette. Sans que le tout ne se casse la gueule ...

Autant te dire que l'asperge verte m'a longtemps paru rachitique et de couleur suspecte. Heureusement que je ne suis pas restée sur cette première impression, l'asperge verte a un délicieux goût de noisettes et a le gros avantage de ne pas s'éplucher. Elle se mange chez nous crue en salade (mon hit du printemps dernier), rôtie au citron, ou poêlée pas trop longtemps pour qu'elle reste croquante. 

Dans cette salade-repas, elle est associée aux lentilles, arrosée d'une vinaigrette au miso bien onctueuse, et saupoudrée de gremolata. Le tout donne la fameuse salade mmmmmhhhh ... y'en a encore ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 février 2016

Nouille soba, tofu et patate douce rôtis à l'orange et chips de chou kale

Oui oui, tu as bien lu, le chou kale est de retour dans ma cuisine !

Je t'avais avoué ici que je ne comprenais pas trop l'engouement autour de ce chou. Hormis ses qualités nutritionnelles certainement indéniables (mais n'en est t'il pas de même de tous les légumes frais et bien élevés ?), je l'avais trouvé bof bof.

Mais il se trouve que j'en ai ramené un sac plein de chez mes beaux-parents. C'est le seul légume qui subsiste dans leur potager, avec le persil, on va donc dire qu'il est plus-que-de saison (Agdel ne me reprochera rien sur ce coup :-). Et issu du jardin de mon beau-papa, il est forcément bien élevé.


Alors on en fait quoi de ces belles feuilles frisées ? Allons-y pour un truc facile et infaillible : on les masse avec un peu d'huile et de sel, et on les passe au four une dizaine de minutes pour obtenir des chips. Délicieux (vraiment !) niveau texture, mais toujours pas trop de goût ... 

Et comme je suis seule pour les repas de midi, je peux expérimenter des trucs un peu plus bizarre que d'habitude ! Quoique j'ai déjà rôti du tofu à l'orange dans cette recette. Alors ok, le tofu nature, c'est dégueu tel quel, mais mariné et passé au four, j'adore ! J'y ai ajouté une patate douce pour le moelleux, et des nouilles soba car j'avais envie de quelque chose au sarrasin et pas de temps de faire des crozets moi-même. On y va ?




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 24 novembre 2015

Le retour de la salade tiède épinard, pois chiches, et sa sauce crémeuse au sésame

On  pourrait croire que je radote et que je te refais le coup de cette salade composée d'ingrédients trèèèès similaires. Et bien pas du tout :-)

Ici, je t'épargne le tofu frit (pourtant, c'est délicieux, si si !). Les pois chiches sont fondants et les épinards juste cuits. On ajoute quelques légumes de saison, histoire de, et on enrobe le tout d'un sauce onctueuse à base de tahini. En 15 minutes, si tous les ingrédients sont prêts, tu obtiens une belle salade repas très gourmande. Je te conseille de la manger tiède pour garder le crémeux de la sauce, mais personne ne t'en voudra si tu l'emportes froide dans ta lunchbox ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 3 octobre 2015

Repas tout teriyaki # Saumon, poivron et riz

Je suis faible, j'ai craqué pour le livre de Laure Kié, cuisine japonaise : les bases.

Et tu sais quoi ? J'ai bien fait parce que cette recette de saumon teriyaki est juste parfaite. Limite si Sécotin n'a pas léché la casserole. Et dit : "Mmmhhh ... ch'est délichieux ... T'en a pas fait plus ?". Malheureusement non très cher, mais soit sûr que je doublerai la dose la prochaine fois, effectivement, c'était délichieusement bon !!! 

Le saumon est sucré, salé, et fondant en même temps. Il est mariné dans la sauce avec du gingembre, on le passe brièvement sur tous ses cotés dans une poêle bien chaude, on réduit la marinade, puis retour du saumon pour l'enrober avant dégustation. Pendant que le saumon marine, tu as même le temps de préparer tes poivrons et ton riz, elle est pas belle la vie ?




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 septembre 2015

Sous influence indienne 3 # Poulet korma léger

En fait, je n'ai jamais goûté de poulet korma "traditionnel", donc je ne saurais pas vraiment te dire en quoi celui-ci est léger.

Mais ce que je peux te dire à propos de cette recette, c'est que le plat est très parfumé et relevé, sans pour autant être piquant. Je n'ai pas l'habitude d'utiliser la cardamome dans les plats salés, ni les clous de girofle (ça me fait penser à mon dentiste ...), mais le mariage avec les autres épices nous a beaucoup plu. La viande est marinée dans du yaourt avant d'être pochée dans la sauce, elle reste ainsi moelleuse et juteuse. Et cette sauce, huuummmmm ...

Et si vraiiiment tu aimes le piquant, n'hésite pas à rajouter un peu de piment !




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 juin 2015

Assiette presque crue # Spaghetti de courgettes, sauce tomate, boulettes de graines et crumesan

J'ai eu la faiblesse d'accepter un créneau au stand grillades de la kermesse ce soir, tu crois qu'il fera moins que 30°C ?

Du coup, je n'ai allumé aucun feu ce midi et j'ai bricolé du cru, un peu comme ces spaghetti menteurs. J'ai louché vers l'Italie, avec une sauce tomate, des boulettes et du crumesan, une version végé du parmesan. Des spaghetti bolognaise menteurs quoi :-)

C'est un plat complet et assez rapide à faire, parfumé et trèèèèès consistant. On dirait pas, mais les boulettes aux graines, ça cale ...

La sauce tomate est préparée avec une boite de tomates bien élevées, à remplacer par des tomates bien mûres en saison pour une assiette carrément toute crue !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 juin 2015

Salade épinards, tofu, pois chiches et sa sauce au sésame super crémeuse

Si tu as une bonne salade mais une mauvaise sauce, elle sera gâchée (la salade). Par contre, une bonne sauce peut te sauver une salade. Et sinon, on a toujours besoin de nouvelles recettes de sauce salade, un peu comme pour les courgettes :-)

L'idée de cette salade m'est venue en cueillant feuille à feuille des petites pousses d'épinards toutes tendres. Je voulais y associer du sarrasin grillé, et puis je suis tombé sur un fond de paquet de petites pâtes rondes grillées, des fregola sarda. T'inquiète pas Mr Sarrasin, ce n'est que partie remise. J'ai rajouté du tofu mariné et revenu à la poêle, de l'avocat, et des pois chiches rôtis en guise de croûtons. Depuis que j'ai vu cette salade chez Jessica, je suis trèèèèèès curieuse de cette substitution. Du coup, j'avais besoin d'une sauce est assez épaisse pour napper correctement mes ingrédients, et assez épicée pour les relever et les mettre en valeur. Mission réussie avec le tahini, gingembre, citron et un peu de piment. Classique, mais diablement efficace !





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 juin 2015

Salsa aux olives noires, le zoo de Beauval et le château de Chambord

Rien à voir entre les trois, mais certaines se sont plaintes de ne pas bien voir le pandi panda de la colonne de droite. Et oui, il y avait un panda à droite :-)

Mais commençons par cette salsa aux olives noires qui nous a beaucoup plu. Elle est parfaite avec du poisson blanc, mais je pense qu'elle se défend bien en tartinade. Tu n'auras d'ailleurs pas de photo de plat fini, le poisson ayant été englouti avant que je puisse dire ouf. Pour la cuisinière c'est rassurant, pour les photos, et ben c'est flop total !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 mai 2015

Autour de l'huile d'olive #7 - Sauce express cacao et huile d'olive, crue ... ou pas !

En fait, ce n'est pas vraiment une recette, juste un mélange magique ...

L'idée vient du beau livre My new Roots de Sarah Britton. J'adore son blog, il en est de même de son livre ; les recettes plutôt accessibles sont rangées par saison, les ingrédients sont facilement substituables pour qui n'aime pas l'huile de coco (j'ai du mal dans certaines recettes) ou qui ne fait pas attention au gluten, les photos sont colorées, bref, c'est une excellente source d'inspiration et un très bon livre de chevet ! 

Dans le livre, cette sauce cacao et huile d'olive accompagne des poires pochées au thé. Trois ingrédients à émulsionner pour une petite sauce qui sublime n'importe quoi (de sucré), ça ne pouvait que m'interpeller. Depuis, je ne compte plus le nombre de fois où je l'ai faite sur le coin du comptoir en fin de repas ... A consommer avec modération, ça reste de l'huile aromatisée :-)

Alors cette histoire de cru, c'est quoi ? Et bien si tu disposes de cacao cru et de pur sirop d'érable, ta petite sauce sera estampillée crue. Sinon, elle sera tout aussi bonne !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 avril 2015

Racines de lotus sautées et tofu au caramel de miso

Quand je te disais dans ma dernière recette que le caramel de miso devrait fonctionner avec du tofu, et ben c'était pas une blague ! Par contre,  je n'ai pas encore essayé avec de la viande.

Il y a quelques jours, j'ai profité d'un visite de l'exposition Klimt à la Pinacothèque pour aller faire mes provisions japonaises. Rien à voir, à part la proximité géographique. Car le quartier japonais et coréen de Paris se situe à proximité du très chic quartier de l'Opéra. C'est beaucoup plus discret que la partie asiatique du XIII arrondissement, les magasins et restaurants sont disséminés principalement dans deux rues, la rue Saint-Anne et la rue des Petits Champs. Comme je prends souvent les transports en commun à cet endroit, il est rare que je reparte sans rien ! Tu devrais me voir en train de déchiffrer les étiquettes ...

Et cette fois ci, je suis repartie avec des racines de lotus, comme ma copine Satoko. Je n'en avais jamais cuisiné, mais quand elle m'a assuré que c'était délicieux, j'ai décidé de la croire ! 

Je me suis inspirée d'une recette de Speculoos, le lotus devient crousti-fondant dans une sauce sucrée-salée comme je les aime. Accompagné de tofu sauté au caramel de miso, c'est un repas rapide et délicieux. Et je te dis pas le visuel de la racine de lotus coupée, je te laisse juger :



Magnifique cette dentelle !


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 2 avril 2015

Seitan au caramel de miso

Revoilà le seitan dans ma cuisine, ça faisait trop longtemps !

Je ne suis pas à proprement parler végétarienne, je cuisine de la viande pour ma famille (la préférée du moment, filet mignon cuisson parfaite), je mange de la viande à l'extérieur, mais dans ma vie de tous les jours, je ne me rappelle plus trop quand j'en ai mangé à la maison. Et cette situation me convient très bien.

J'ai préparé ce seitan dimanche dernier, clairement pour remplacer de la viande grâce à sa texture un peu ferme. Poêlé et accompagné d'une sauce au champignons, c'était un délice. Pour ceux qui ne connaissent pas, le seitan est à base de gluten de blé ; c'est une excellente source de protéines, évidemment pour ceux qui tolèren le gluten ! La seule chose à surveiller avec cette bête est sa cuisson : son bouillon ne doit JAMAIS bouillir, sinon tu vas te retrouver avec une semelle caoutchouteuse et tu vas me maudire... J'ai piqué la recette de Mlle Pigut, mais il y a un tas de variante sur le net. La prochaine sur ma liste est celle de Mamapasta aux pois cassés.

Ce midi, j'ai eu envie d'un plat plus asiatique, alors j'ai dégainé mon caramel de miso. Le miso, j'en mets un peu partout dans ma cuisine mais personne ne s'en doute, c'est salé avec un petit goût particulier, j'adore. C'est l'ingrédient principal de cette sauce, avec son copain le gingembre, et bien sûr un peu de sucre pour le caramel. Le seitan est d'abord sauté, puis on le recouvre de cette sauce collante qui va caraméliser en chauffant. C'est clairement un plat que je referai !

Et si le seitan ne te tente pas plus que ça, je pense que la sauce marche très bien avec du tofu ferme, du poulet ou du porc. On y va ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 26 mars 2015

Classique #25 - Rouleaux de printemps et nuoc mam arrangé

C'est la recette des rouleaux de printemps que je mangeais toute petiote, du moins celle dont je me souviens !

Donc, dans les rouleaux de printemps de quand j'étais petiote, je me rappelle qu'il y avait des germes de soja et du concombre qui croquaient sous la dent, des vermicelles de riz, de la salade, des herbes, et parfois des crevettes. J'ai rajouté de la carotte et des cacahuètes concassées, je fais ce que je veux dis donc ! Car ce qui est bien avec les rouleaux de printemps, c'est que c'est une recette très versatile, on peut y mettre tout ce que l'on aime. D'ailleurs, ma recette précédente comprenait des légumes d'hiver et une sauce au tamari à tomber. Vraiment.

Je ne vais pas te mentir, c'est un plat qui demande un minimum de temps. Tu commences par préparer/nettoyer/couper tous les ingrédients. 




Puis vient la phase de confection du rouleau proprement dit, il faut trouver le bon équilibre pour les ingrédients : trop peu et tu obtiens un rouleau frustrant et rachitique, trop et c'est un rouleau obèse difficile à croquer ! Sans compter que le rouleau ne se garde pas très longtemps, à peine 24h ; il faut d'ailleurs le filmer individuellement ou il sèche sur place comme une vieille saucisse.

Je dirais que c'est un plat qui se mérite, mais quelle satisfaction ! Ces rouleaux de printemps sont très différents de ceux que tu peux trouver chez ton traiteur asiatique préféré. En général, on y trouve beaucoup de vermicelles, encore des vermicelles, et c'est à peu près tout !

Allez, je te donne un dernier truc si tu le sens pas de rouler des galettes de riz : tu prends tous les ingrédients en omettant la galette, tu coupes en petits morceaux que tu places dans un bol, tu arroses de sauce, tu mélanges bien et tu dégustes tel quel. Un peu comme ce plat de nouilles aux cacahuètes, c'est délicieux et très rapide ! C'est d'ailleurs ce que j'ai fait ce midi ...


Version rouleau ...

... version salade

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 28 janvier 2015

Salade de céleri au crabe et pamplemousse, sauce crémeuse aux cacahuètes

Et oui, le problème avec la salade de céleri, c'est de ne pas la noyer sous une tonne de mayonnaise - j'exagère à peine ...

Depuis début janvier, je me suis inscrite à l'AMAP de mon village. A moi betterave, rutabagas et autres choux ! :-) On pourrait penser que ce n'est pas la bonne période, mais j'aime le petit défi de cuisiner des légumes que je n'achèterais pas forcément. Et j'ai le temps, mine de rien, les légumes frais sont chronophages !

Donc je cherchais comment assaisonner mon céleri pour en faire une salade un peu chic. Comme souvent lorsque je cherche des associations, je feuillette l'excellent livre de Niki Segnit, le Répertoire des Saveurs. Au chapitre céleri, on trouve les classiques céleri-noix ou céleri-pomme, et puis plus surprenant, céleri-cacahuète. J'adoOOore les cacahuètes, limite je me nourrirais de Curly en intraveineuse. Un peu de crabe pour le chic, du pamplemousse pour le goût, du wasabi pour le peps, ça y est, je la tiens ma salade chic !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 janvier 2015

Le chou-fleur qui aimait le froid, le chaud et la sauce crémeuse cajou, ail confit et citronnelle

Quand j'ai vu cette petite tête de chou-fleur toute mignonne sur son étal, j'ai tout de suite su que j'allais la transformer en semoule. Oui madame, j'ai des certitudes dans la vie :-) 

Et pour l'envelopper, quoi de mieux qu'une sauce nappante bien parfumée ? L'association ail, citron et chou-fleur fonctionne à merveille à chaud, c'est notre purée préférée. J'ai ajouté des lentilles corail car j'aime bien leur petit goût de noisette et je voulais un plat complet, mais on peut très bien s'en passer ou les remplacer par une autre variété de légumes secs.

Donc, au départ, j'avais un genre de taboulé menteur tout à fait sympathique. Sauf que j'en avais quand même fait beaucoup. Du coup, j'ai mangé le reste juste réchauffé avec du riz ce midi, et j'ai beaucoup aimé. Chaud ou froid, à toi de décider !


Le chou-fleur qui aimait le froid.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...