Affichage des articles dont le libellé est assaisonnement. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est assaisonnement. Afficher tous les articles

dimanche 26 février 2017

Épeautre aux légumes d'hiver rôtis miso-orange

Je fais régulièrement cette soupe à la courge rôtie au miso, j'avais envie de tester avec d'autres légumes. Et pas dans une soupe.

Hier, je suis tombé sur ce paquet d'épeautre cultivé et transformé en Bavière. Si tu regardes la photo, il y a marqué "regionale Alternative", un argument qui me parle #jesuisfaible. #oupas d'ailleurs, s'il y a des gens autour de moi qui produisent des aliments de qualité, autant les soutenir !




A Munich, les produits locaux sont bien visibles dans les magasins, que ce soit au niveau des fruits et légumes, du lait, des farines, ou des produits peu transformés. Ne parlons même pas des bières. Encore un petit effort sur le vrac et ce sera parfait :-)

L'épeautre a un petit goût de noix qui me plait toujours beaucoup, et reste ferme après cuisson. Le mélange parfait avec les légumes rôtis fondants et un peu caramélisés. Si tu rajoutes beaucoup un peu de coriandre pour sa touche de fraîcheur, tu vas regretter qu'il n'y ait bientôt plus de légumes d'hiver !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 6 décembre 2016

Bouillon gingembre-miso, courge rôtie et soba

Aka la version raffinée de ce bouillon.

A la base, c'est un bouillon parfumé à 2 ingrédients dans lequel on balance place délicatement des légumes qui restent au frigo qu'on a choisi avec soin. Voilà pour l'idée.

Dans cette version, on fait rôtir la courge au four avec du miso, et rien que pour ça, la recette vaut le détour. Tu peux t'arrêter à ce stade et déguster des morceaux de courges fondants et caramélisés sur les bords, presque comme une friandise. Yummy !

Mais si tu vas au bout de la recette, tu auras en plus un délicieux bouillon au gingembre, dans lequel cuit brièvement le brocoli et quelques champignons. On rajoute des nouilles soba au dernier moment pour éviter la sur-cuisson, des herbes fraîches et du sésame pour le croquant, et le voilà ton bol de bouillon miso raffiné !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 12 mai 2016

Curry vert de poulet au lait de coco

Je n'avais encore jamais cuisiné de curry vert avant celui ci. Erreur erreur très chère, c'est absolument délicieux !

Les plats en sauce ne sont pas très sexy. Carrément moches des fois. Quand j'ai servi ce curry de poulet à mes invités, on ne peut pas dire qu'il a suscité l'enthousiasme au premier coup d’œil ... Non non, mais dès la première bouchée, tout a changé. Hmmmm ! Was für eine Soße ist es ? Das ist lecker ! En gros : Hmmmm ! Mais qu'est ce que tu as mis dans ta sauce ? C'est délicieux ! 

Cette sauce est à ranger d'emblée dans la catégorie "sauce magique", un peu comme celle-ci. Du genre à sublimer tout ce qu'on met dedans ! Et je te laisse imaginer l'odeur, entre les herbes fraîches, l'ail, le gingembre, la citronnelle et l'ail ... 

Niveau organisation, j'ai fait le mélange d'herbes quelques heures à l'avance. J'ai également grillé mes morceaux de poulet avant le repas. Au moment de servir, il ne m'a fallu que 10 minutes pour réchauffer le tout, pratique !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 11 avril 2016

Salade de lentille et asperges vertes, vinaigrette au miso et gremolata

... ou la salade mmmhhhhh ... y'en a encore ?

J'ai été élevé aux asperges blanches cuites à l'eau et mangées avec une vinaigrette onctueuse. J'ai ainsi développé mon sens de l'équilibre, ou comment glisser un couvert sous un coté de l'assiette pour l'incliner suffisamment afin d'avoir une petite réserve de vinaigrette. Sans que le tout ne se casse la gueule ...

Autant te dire que l'asperge verte m'a longtemps paru rachitique et de couleur suspecte. Heureusement que je ne suis pas restée sur cette première impression, l'asperge verte a un délicieux goût de noisettes et a le gros avantage de ne pas s'éplucher. Elle se mange chez nous crue en salade (mon hit du printemps dernier), rôtie au citron, ou poêlée pas trop longtemps pour qu'elle reste croquante. 

Dans cette salade-repas, elle est associée aux lentilles, arrosée d'une vinaigrette au miso bien onctueuse, et saupoudrée de gremolata. Le tout donne la fameuse salade mmmmmhhhh ... y'en a encore ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 juin 2015

Assiette presque crue # Spaghetti de courgettes, sauce tomate, boulettes de graines et crumesan

J'ai eu la faiblesse d'accepter un créneau au stand grillades de la kermesse ce soir, tu crois qu'il fera moins que 30°C ?

Du coup, je n'ai allumé aucun feu ce midi et j'ai bricolé du cru, un peu comme ces spaghetti menteurs. J'ai louché vers l'Italie, avec une sauce tomate, des boulettes et du crumesan, une version végé du parmesan. Des spaghetti bolognaise menteurs quoi :-)

C'est un plat complet et assez rapide à faire, parfumé et trèèèèès consistant. On dirait pas, mais les boulettes aux graines, ça cale ...

La sauce tomate est préparée avec une boite de tomates bien élevées, à remplacer par des tomates bien mûres en saison pour une assiette carrément toute crue !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 juin 2015

Salade épinards, tofu, pois chiches et sa sauce au sésame super crémeuse

Si tu as une bonne salade mais une mauvaise sauce, elle sera gâchée (la salade). Par contre, une bonne sauce peut te sauver une salade. Et sinon, on a toujours besoin de nouvelles recettes de sauce salade, un peu comme pour les courgettes :-)

L'idée de cette salade m'est venue en cueillant feuille à feuille des petites pousses d'épinards toutes tendres. Je voulais y associer du sarrasin grillé, et puis je suis tombé sur un fond de paquet de petites pâtes rondes grillées, des fregola sarda. T'inquiète pas Mr Sarrasin, ce n'est que partie remise. J'ai rajouté du tofu mariné et revenu à la poêle, de l'avocat, et des pois chiches rôtis en guise de croûtons. Depuis que j'ai vu cette salade chez Jessica, je suis trèèèèèès curieuse de cette substitution. Du coup, j'avais besoin d'une sauce est assez épaisse pour napper correctement mes ingrédients, et assez épicée pour les relever et les mettre en valeur. Mission réussie avec le tahini, gingembre, citron et un peu de piment. Classique, mais diablement efficace !





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 juin 2015

Salsa aux olives noires, le zoo de Beauval et le château de Chambord

Rien à voir entre les trois, mais certaines se sont plaintes de ne pas bien voir le pandi panda de la colonne de droite. Et oui, il y avait un panda à droite :-)

Mais commençons par cette salsa aux olives noires qui nous a beaucoup plu. Elle est parfaite avec du poisson blanc, mais je pense qu'elle se défend bien en tartinade. Tu n'auras d'ailleurs pas de photo de plat fini, le poisson ayant été englouti avant que je puisse dire ouf. Pour la cuisinière c'est rassurant, pour les photos, et ben c'est flop total !



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 27 février 2015

Salade tiède de quinoa, panais rôtis épicés, orange et cardamone

Mercredi, j'ai mangé une très mauvaise salade de quinoa en face de la gare de l'Est. Du coup, j'ai cuisiné celle ci hier, tellement bonne qu'il n'en reste plus aujourd'hui !

C'est vrai quoi. Le quinoa n'a pas vraiment de goût, il faut donc l'ASSAISONNER. Ce que semble avoir oublié de faire le cuistot mercredi. 

Ici, on utilise une vinaigrette à l'orange parfumée à la cardamone. Classique mais efficace. On y ajoute des panais rôtis épicés, des morceaux d'orange, des amandes effilés, et les herbes dont on dispose. Dégustée tiède, c'est une des meilleures salades de cet hiver ! 



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 janvier 2015

Le chou-fleur qui aimait le froid, le chaud et la sauce crémeuse cajou, ail confit et citronnelle

Quand j'ai vu cette petite tête de chou-fleur toute mignonne sur son étal, j'ai tout de suite su que j'allais la transformer en semoule. Oui madame, j'ai des certitudes dans la vie :-) 

Et pour l'envelopper, quoi de mieux qu'une sauce nappante bien parfumée ? L'association ail, citron et chou-fleur fonctionne à merveille à chaud, c'est notre purée préférée. J'ai ajouté des lentilles corail car j'aime bien leur petit goût de noisette et je voulais un plat complet, mais on peut très bien s'en passer ou les remplacer par une autre variété de légumes secs.

Donc, au départ, j'avais un genre de taboulé menteur tout à fait sympathique. Sauf que j'en avais quand même fait beaucoup. Du coup, j'ai mangé le reste juste réchauffé avec du riz ce midi, et j'ai beaucoup aimé. Chaud ou froid, à toi de décider !


Le chou-fleur qui aimait le froid.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 12 juin 2014

La salade qui se mérite # Asperges, courgettes, champignons et féta

Pas grand chose de nouveau en cuisine ces temps ci, il fait trop chaud. Et puis pourquoi est ce que toutes les fêtes sont concentrées en juin ? Hein ? Il faudrait un peu répartir les gens :-)

Alors, il te faudra grappiller un peu de temps pour concocter cette salade, je ne vais pas te mentir, la coupe des légumes ne se fait pas en 5 minutes entre deux activités. Non, on s'installe, on prend son temps, on coupe soigneusement les légumes puis on se pose tranquillement pour déguster cette salade étonnante. 


Tout est cru, à part les graines de courge qu'on fait torréfier parce que c'est meilleur. C'est donc là que ça vaut le coup d'investir dans des légumes locaux et/ou bio, car on n'épluche rien et il y a une sacrée différence de goût pour les asperges et les courgettes. Et on enrobe le tout d'une petite sauce à la purée de noisettes, avec un peu de gingembre et pas mal de citron pour le peps, parce qu'on ne s'est pas donné autant de mal pour manger un assaisonnement bof bof, non mais !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 29 mai 2014

Petite sauce magique sésame, orange et yaourt

Haannn ... mais je trouve pas la recette de ta sauce, tu sais, celle toute onctueuse au sésame avec pleins de trucs dedans qu'on a mangé avec des asperges # des nouilles # de la salade  ... 

Cette sauce est la petite sœur de la sauce magique au lait de coco, et tu l'auras compris, elle va à peu près avec tout. Une vrai sauce couteau Suisse, quoi ! Elle va napper un plat de pâtes, accompagner des légumes nature ou jouer les sauces salade onctueuses. Évidemment, le duo sésame-orange n'a rien d'original, mais il met en valeur les plats qu'il accompagne sans leur voler la vedette. Le yaourt sert ici à ajuster le degré d'onctuosité : un peu pour une sauce de consistance mayonnaise, ou beaucoup pour une sauce qui remplace avantageusement la vinaigrette. Ou on peut aussi la manger à la petite cuillère ...




Et j'en profite pour participer au concours des 3 ans de Messer Gaster !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 mai 2014

Boulettes de tofu à la japonaise

Quoi ???? Encore du tofu Sécotine ? Oui, mais tu vas voir, c'est vraiment à l'insu de mon plein gré, et en plus, c'était super bon ...

Vendredi soir, j'ai eu la très désagréable surprise de constater que mon congélateur avait décidé de se reconvertir dans le chaud. Traître ! Dans la foulée, ma voisine me cède gentiment deux tiroirs de son propre congélo, mais je dois faire des choix douloureux et décider de ce que je peux utiliser durant le week-end. Nous avons ainsi eu une alimentation assez fantaisiste et défiant toutes règles diététiques ces deux derniers jours. Personne ne s'est plaint ... Comme je vois des boulettes partout, j'en ai confectionné de délicieuses avec mon tofu décongelé contre son gré. Une belle réussite gustative !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 30 avril 2014

Scones au pesto

Une petite fille qui ne doit pas bouger à cause d'un méchant virus, peu de temps à passer en cuisine, pas envie d'aller aux courses, et si on faisait des scones au pesto pour la culino versions des herbes aromatiques ???

La recette originale utilise du pesto classique au basilic, j'ai préféré utiliser le pesto à l'ail des ours tout frais rapporté par ma maman. J'avais peur que le goût des herbes soit anecdotique, mais il est bien présent sans être agressif. Bref, on s'est régalé avec ces scones tièdes tartinés de bon beurre en accompagnement d'une soupe petit pois et poireaux. Tu veux la recette ? En plus, y'a pas de beurre ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 novembre 2013

Harissa maison

Mais c'est quoi cette nouvelle mode de cuisiner des sauces qui piquent Sécotine ?

Et ben devine un peu qui a léché le bol et s'est fait des tartines de harissa ? Même pas moi, c'est Tess et Paul ! Mes bébés avec leurs petites bouilles et leurs mimines toutes petites ! Bon ... ok ... Paul a 10 ans ... Ce mercredi, sortie de table vers 14h, goûter de tartines de harissa vers 15h30. Normal. Tout à fait normal ...




Harissa maison 
recette de Plenty de Yotam Ottolenghi

pour environ 100ml de harissa
- un poivron rouge
- 1/4 cc de coriandre en poudre
- 1/2 cc de cumin en poudre
qui remplacent les 1/4 cc de graines de coriandre, 1/4 cc de graines de cumin et 1/4 cc de graines de carvi de la recette initiale
- 1 cs d'huile d'olive
- 1 échalote émincée
- 3 gousses d'ail écrasées
- 2 piments rouges émincés, graines et membranes enlevées
- 1/2 cs de concentré de tomate
- 2 cs de jus de citron
- 1/2cc de sel

Utilisez la méthode que vous préférez pour peler votre poivron. J'ai profité de la cuisson d'une tarte pour placer mon poivron au four pendant environ 20 minutes à 180°C ; la peau était légèrement noire et le poivron bien cuit. Je l'ai ensuite mis dans un petit saladier en verre recouvert d'une assiette pour le faire refroidir et laisser travailler la vapeur qui va décoller la peau. Il ne reste plus qu'à éplucher et à couper en morceaux !

Pendant ce temps, placez les épices dans une poêle sur feu doux. Au bout de 2-3 minutes, ça sent bon ! Ôtez du feu et placez dans le bol d'un mixer si vous utilisez des poudres, ou pilez au mortier si vous avez des graines.

Faites chauffer l'huile d'olive dans la même poêle ; faites y revenir l'échalote, l'ail et les piments pendant une dizaine de minutes sur feu moyen, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Ajoutez aux épices dans le mixer avec le reste des ingrédients. Mixer jusqu'à obtenir une pâte. C'est tout !





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 30 août 2013

La tartine qui se prenait pour une tomate-mozza


Avec l'ail de ma cueillette, j'ai fait de l'ail confit.

Avec le basilic, j'ai fait du basilic à l'huile.

Avec les tomates, j'ai fait des tomates confites au thym.

Avec le lait de ma bufflonne, j'ai fait de la mozzarella. N'importe quoi ...

Comme je n'ai pas encore moissonné, j'ai pris du bon pain de mon boulanger pour monter une tartine de compet' en moins de 5 minutes. Pour une fois que je ne passe pas des heures en cuisine ...





La tartine qui se prenait pour une tomate-mozza

pour l'ail confit, c'est par ici.

pour le basilic à l'huile, c'est le principe de ma copine Anick.

Lavez les feuilles et les tiges du basilic. Essorez soigneusement. Mettez le basilic dans le bol du robot avec de l'huile d'olive. Anick en met environ 1/3 de volume, je pense que je me suis arrêté à 1/4. Mixez pour obtenir une consistance homogène. Versez dans des petits pots ébouillantés, ou dans des bacs à glaçons. Une fois congelés, versez dans un sac de congélation. Vous aurez ainsi du basilic pour tout l'hiver !

pour les tomates confites

Préchauffez le four à 120°C.

Coupez les tomates en deux si vous utilisez des tomates cerises, en tranches si elles sont plus grosses. Disposez les sur une plaque à four. Badigeonnez d'huile d'olive, d'une pincée de sel, d'un peu de sucre, et du poivre. Parsemez de thym frais et enfournez entre 1 heure et 1 heure 30.

Ces tomates se gardent quelques jours au frais et peuvent aussi agrémenter les salades ou se manger telles quelles. Je les ai déjà utilisées pour les tartines des copines.

pour les tartines

Grillez 4 tranches de pain de campagne. Écrasez et tartinez une gousse d'ail confit sur chaque tranche (vous pouvez en tartiner deux si vous aimez). Tartinez ensuite une bonne couche de basilic à l'huile, puis des tranches de mozzarella. Parsemez des baies roses écrasées ou de poivre, puis finissez par les tomates confites. Dégustez de suite avec un rosé bien frais.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 août 2013

Les affaires reprennent # Moutarde au sirop d'érable

C'est vrai quoi. A force de faire la maligne aux quatre coins de la France, ce pauvre blog reste désespérément vide. Zéro recette en un mois, c'est la loose totale Sécotine ...


Avant de quitter lâchement la région parisienne, j'avais mis en pot ma moutarde au sirop d'érable. C'est pas que je sois une grande consommatrice, j'en profite d'ailleurs pour m'insurger sur le manque de knacks digne de ce nom par ici, un des seuls trucs indissociable de la moutarde pour moi. Mais il se trouve que Cereal m'avait envoyer les graines et la recette lors de notre échange gourmand. Tu commences à me connaitre, cuisiner un truc auquel je n'aurais pas pensé et pouvoir faire ma maligne, c'est pour moi ça !!! 

Me voici donc à la tête de deux petits pots de moutarde qu'on pourrait qualifier "à l'ancienne", au goût assez piquant mais légèrement adouci par le sirop d'érable. Trop biiieeennn !!!

Et si tu veux savoir pourquoi la moutarde te monte au nez, va faire une tour chez Cita. Et parce que je sais bien que tu as toujours eu envie de tout savoir sur la vrai knack, c'est chez ma copine Elo, mais ne viens pas pleunicher ici si tu utilises des trucs industriels ...




Moutarde au sirop d'érable

pour deux petits pots
- 100g de moutarde jaune
- 2 cs d'eau de source
- 125ml de vinaigre balsamique blanc
- 1/2 cc de sel
- 2 cc de jus de citron
- 2 cc de sirop d'érable (la recette disait une, mais j'ai un faible pour le petit goût de ce sirop ...)

Trempez les graines de moutarde toute une nuit dans l'eau.

Le lendemain, mélangez les graines avec les autres ingrédients. Mixez le tout jusqu'à la consistance désirée (j'aime bien les petites graines entières, mais la vérité c'est que mon mixer n'a pas voulu broyer les graines de moutarde !). Transvasez la moutarde dans un pot préalablement bouilli et soigneusement essuyé. Fermez et patientez au moins trois semaines (d'où l'intérêt des vacances !).

Réfrigérez après ouverture.




Tel un écureuil, j'ai emmené les enfants à la cueillette afin de reconstituer nos provisions avant l'hiver. Je ne sais pas pourquoi, mais aucun enfant ne rechigne à exercer cette activité. Plutôt motivés même, je te laisse juger de nos 2 heures de cueillette ...



Emma adore les framboises - ça se voit ??? - et Paul a dû manger l'équivalent de la cagette de Mara des Bois dans le champ. On y retourne d'ailleurs fin de semaine pour les fraises, les mures, les quetsches ... et la glace maison de la fin !

78580 Jumeauville

Tomate-nez ou tomate-zizi, c'est selon ...
"Mince alors ... Ils ne m'ont rien ramené ..."

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 avril 2013

Graines de courge douces-épicées

J'aime beaucoup toutes les sortes de graines et de noix, et plus particulièrement lorsqu'elles sont rôties et bien épicées. J'en ai pratiquement toujours une boite prête pour parsemer mes salades, mes légumes, ou tout simplement pour grignoter. Les enfants commencent également à apprécier les saveurs épicées, et il n'est pas rare que la boite soit vide alors que " Mais non ! (ton outré) C'est pas moi qui a mangé des graines !!!! ". Mon œil ...

Quand j'ai préparé la Sécotibox, j'ai fait nos préférées, les noix aux épices cajun. Dont il ne reste pas une miette mais-c'est-personne-qui-les-a-boulottées. Et puis j'ai essayé cette recette de graines de courge douces-épicées, dont il ne reste pas non plus une miette. Mais là, c'est MOI qui ai tout liquidé ! Il faut dire qu'elles sont délicieuses : croustillantes grâce au sirop d'érable qui caramélise, sucrées mais pas trop, légèrement piquante grâce au gingembre, bref, à refaire très vite !




Graines de courge douces-épicées

- 200g de graines de courge
- 1 cs de gingembre râpé (ou plus, si vous aimez le piquant)
- 6 cs de sirop d'érable (4 ou 5 suffisent si vous n'aimez pas trop le sucré)
- 1cc de sel fin
- le zeste d'une orange

Faites tremper les graines de courge dans de l'eau pendant 4 heures. Rincez les, puis séchez les au maximum dans du papier absorbant.
Incorporez les autres ingrédients dans un grand bol en mélangeant soigneusement.

Préchauffez le four à 150°C.

Placez les graines sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et enfournez pour environ 1/2 heure. Remuez fréquemment pour que toutes les graines soient caramélisées. Si elles s'agglutinent, séparez les à la main. Conservez les dans une boite hermétique.
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 mars 2013

Carpaccio de cabillaud à la salsa d'orange épicée

Samedi dernier, Sécotin m'a invité au restaurant. Nous y allons rarement seuls, c'était donc l'occasion d'aller dans un endroit qui propose une carte un peu plus élaborée que celle de l'Hippomachinchose.

Alors je ne sais pas ce qui me rend difficile en ce moment ; les prix exercés, la qualité des produits, l'assaisonnement ... J'ai du mal à y trouver mon compte. Je sais qu'il faut penser aux dépenses de personnel, des locaux et tout et tout (vous pouvez consulter le billet de Messergaster sur le sandwich à 3,5€), mais comme je sors peu, j'aime en avoir pour mon argent ! Ou alors tu deviens carrément difficile, Sécotine ...

Et samedi dernier, le carpaccio de cabillaud aux agrumes manquait sérieusement de caractère : pas assez acide, pas de léger piquant, pas assez d'herbes, en un mot, fade.

Comme j'avais dans un coin de ma tête une salsa d'oranges épicée vu dans le dernier Fine cooking, je me lançais le lendemain dans ma version, avec du piment, plein de coriandre et autant de citron que je souhaitais ! Un plat très frais et très parfumé, qui collait pile poil avec le temps printanier du début de semaine.




Carpaccio de cabillaud à la salsa d'orange épicée

pour 4 à 6 personnes en entrée

pour la salsa d'orange épicée (adapté de Fine Cooking - février 2013)
Cette salsa convient à tous les types de poissons, crus ou cuits, ainsi qu'aux fruits de mer.
- 4 oranges
- 1 petit oignon rouge finement émincé
- une grosse botte de coriandre hachée
- 4 cs de jus de citron
- 1 cc de cumin en poudre
- 1 cc de sel
- 1 cs d'huile neutre, genre pépin de raisin
- 1 piment ou une partie selon votre goût, très finement émincé


Prélevez les suprêmes d'agrumes au dessus d'un bol (pour la technique, c'est par ici). Coupez les en 4 à 6 morceaux. Ajoutez l'oignon rouge, la coriandre, le jus de citron, le cumin, le sel et l'huile. Mélangez soigneusement. Ajoutez assez de piment pour votre goût (j'ai mis la moitié du mien). Mélangez, et laissez reposer au moins 1/2 heure pour que les saveurs se mélangent.

pour le carpaccio
- 2 filets de cabillaud (environ 400-450g)

Pour mes carpaccio, j'utilise en général du poisson congelé pour limiter les risques de le manger cru. Mais si vous avez un bon poissonnier, faites lui confiance !

Décongelez le poisson si nécessaire et utilisez le de suite. Coupez le en très petits morceaux au couteau, mélangez le à la salsa, et laissez reposer une dizaine de minutes. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement en sel et en citron (j'ai rajouté du jus), et servez de suite dans des petites verrines ou à l'assiette.




Je ne suis pas la seule à avoir eu envie de frais cette semaine, ma copine Elo en fait tout un plat m'a fait saliver avec sa fraicheur de saumon aux agrumes, et chez Steph joue au chef, c'était la version salsa mangue et ananas avec des crevettes poêlées ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 janvier 2013

Seitan fumé aux champignons

Ces derniers jours, je vois du fumé partout ; chez Clotilde de Chocolat et Zucchini qui teste un fumoir, dans un de mes anciens magasines de cuisine avec une méthode de brindilles dans de l'alu et au fond d'un wok, chez mamapasta, et même chez moi ! 




Et depuis deux mois, un de mes anciens messages, les steaks de seitan teriyaki, connait une seconde jeunesse. 
Tiens, si je faisais du seitan fumé ?

J'avais déjà fumé des trucs, rappelle toi, du tofu et des amandes, en les faisant cuire dans du thé infusé et de la sauce soja. Ce coup ci, j'ai mixé le thé fumé pour le réduire en poudre comme préconisé par Mamapasta, et j'ai adoré le résultat !




Seitan fumé aux champignons (2 personnes)

pour le seitan (recette de my vegan cookbook en remplaçant la fumée liquide par de la poudre de thé fumé, merci Ephée pour le lien !)
- 1cc de thé fumé
- 1cc d'oignons déshydratés
- 65g de gluten
- 2 cs de levure maltée
- 1/2cc d'ail en poudre
- du poivre (j'ai mis 4 tours de moulin)
- 2cs de sauce soja
- 60ml d'eau froide

3/4l de bouillon et 1cs de sauce soja

Réduire le thé et les oignons en poudre, dans un moulin à café par exemple. Rassemblez les ingrédients secs dans un saladier. Ajoutez la sauce soja et l'eau ; mélangez grossièrement à la fourchette, puis pétrissez comme du bon pain pour obtenir une masse élastique (environ 2 minutes). Aplatissez sur une épaisseur d'environ 2 cm (le seitan double quasiment de volume à la cuisson).

Faites bouillir le bouillon avec la sauce soja. Jetez y le seitan, baissez le feu sur doux et laissez mijoter 45min. Égouttez le seitan, vous pouvez gardez le bouillon pour une soupe par exemple.

Si vous n'utilisez pas le seitan de suite, laissez le refroidir séparément de son bouillon, puis remettez le dedans et placez le tout au réfrigérateur.


pour l'accompagnement
- tout le seitan cuisiné précédemment
- 250g de champignons
- 1 oignon
- 10cl de crème végétale
- 1cs d'huile à la truffe si vous avez, sinon olive, sésame ...
- 1-2 cs d'herbes (congelées pour moi en ce moment)

Détaillez le seitan en tranches, puis en bouchées. Dans un petit bol, arrosez avec l'huile, mélangez délicatement pour enduire tous les morceaux et réservez.

Émincez finement l'oignon ; faites le fondre dans une poêle à feu tout doux. Lavez et coupez les champignons en fines lamelles. Ajoutez les à l'oignon, augmentez le feu et cuire en remuant fréquemment. Lorsque les champignons ont rendu quasiment toute leur eau, ajoutez le seitan. Mélangez soigneusement et laissez cuire à feu fort 2-3 minutes. Ajoutez la crème et laissez juste réchauffer. Poivrez, salez éventuellement, parsemez d'herbes, puis servez bien chaud.



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 novembre 2012

Polentartelettes poireaux à la crème de chèvre et parmesan de noisettes

Ou comment faire un repas un peu amélioré avec des ingrédients du placard ...

Tout est dans le titre : des fonds de tartelettes à base de polenta, des blancs de poireaux fondants à la crème de chèvre, le tout surmonté d'un "parmesan" de noisettes, parce que le fondant ça va bien trois minutes, mais on aime trop le croustillant par ici !

J'ai piqué la très bonne idée du parmesan de noisettes chez Natalie de l'assiette végétarienne. Tout comme le gomasio maison, il constitue un excellent assaisonnement qui va à peu près avec tout ! C'est aussi une autre arme secrète pour faire manger des légumes à mes Sécotinets.




Polentartelettes poireaux à la crème de chèvre et parmesan de noisettes 

Ingrédients pour 4 cercles de 10cm

pour le "parmesan" de noisettes (d'autres recettes chez l'assiette végétarienne par ici)

- 100g de noisettes entières
- 1,5g de bon sel

Torréfiez les noisettes 20-25 minutes au four à 150°C. Ça doit sentir la noisettes dans votre cuisine ! Laissez refroidir, puis mixer grossièrement avec le sel.

Le "parmesan" se conserve quelques jours dans une boite hermétique.




pour les fonds de polenta

- 100g de polenta (j'utilise de la non instantanée que je trouve plus facile à travailler)
- 500g de liquide (j'ai utilisé moitié lait de riz et moitié eau)
- 1cc de sel fin et du poivre

S'il vous reste de la polenta après avoir coulé vos fonds de tartelettes, ajoutez un peu de parmesan et étalez dans un plat huilé. Vous pourrez la déguster telle qu'elle, ou la faire griller à la poêle.

Portez le liquide à ébullition avec le sel. Versez la polenta en pluie. Cuire sans cesser de remuer à l'aide d'une cuillère en bois, jusqu'à ce que la polenta commence à se détacher des parois. Poivrez, goûtez pour rectifier l'assaisonnement, puis coulez les fonds de tartelettes dans 4 cercles de 10cm, sur une épaisseur d'environ 1cm. Vous pouvez également utiliser des moules à tartelettes préalablement huilés, mais je ne vous garantis pas le démoulage ! Réservez.


pour le poireau à la crème de chèvre

- 4 beaux blancs de poireaux, finement émincés
- 1 crottin de chèvre sec
- 2-3 grosses cs de faisselle (ou fromage blanc ou yaourt)
- du poivre

Faites cuire les poireaux à la vapeur jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres. Pendant ce temps, coupez le crottin en tout petit morceau dans un saladier. Écrasez à la fourchette, détendez avec la faisselle pour obtenir une crème épaisse. Poivrez généreusement. 
Lorsque les poireaux sont cuits, mélangez les à la crème. Goûtez et rectifier l'assaisonnement.


Finito !

Réchauffez brièvement les fonds de tartelettes. Laissez les cercles autour des fonds. Répartissez les poireaux à la crème en tassant légèrement. Décerclez, puis parsemez du parmesan de noisettes juste avant de servir.




Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...