Affichage des articles dont le libellé est quetsches abricot & co. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est quetsches abricot & co. Afficher tous les articles

mercredi 6 juillet 2016

Clafoutis amaretti aux pêches

Hier, après avoir visité le très joli quartier de Haidhausen, j'ai mangé un clafoutis très très moyen. Ça m'énerve un peu , parce que franchement, il ne faut pas être champion du monde pour réussir un clafoutis, on ne parle pas de Paris Brest là !!!

Pour me calmer, j'ai fait cette version amaretti avec beauuuuucoooup de pêches plates en rentrant chez moi. Ça m'a pris 10 minutes et devine quoi ? J'étais beaucoup moins énervée après ...



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 24 janvier 2016

Les goûters du dimanche # Gâteau à l'orange, au miel et aux pistaches, petite compotée d'abricots secs

Il est plus que temps de reprendre les goûters un peu sympas du dimanche, non ?

Celui ci est un mix entre une recette de Jamie Oliver, et une envie d'abricots moelleux et acidulés. Le gâteau est assez léger, délicatement parfumé aux agrumes et imbibé d'un sirop au miel. On rajoute des pistaches grillées pour le croquant, un peu d'acidité avec la compotée, et hop ! le goûter parfait après une balade au parc et des glissades sur le au bord du lac gelé. C'est le dégel, même si les morceaux de glace ont encore 7-8cm d'épaisseur ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 octobre 2015

Soupe épicée aubergines, tomates et abricots

Pas de blagounette aujourd'hui, tout est dans le titre !

J'ai profité des dernières aubergines de l'AMAP pour essayer cette soupe que j'avais repérée depuis un moment dans le même livre que la délicieuse tomate-épinard-mascarpone. Évidemment, c'est l'ajout d'abricots secs qui m'a intrigué. Le résultat est étonnamment onctueux, sucré, salé, acide, piquant, bref, assez particulier, mais si tu aimes les soupes qui sortent de l'ordinaire, celle ci est pour toi ! 

Je t'avoue que j'étais quand même un peu sceptique quant à la couleur finale. C'est vrai quoi, l'aubergine à l'intérieur, bof bof. Et si je sers une soupe qui a une moche couleur, j'ai peu de chance d'avoir un succès fou, cf la soupe épinard-petits pois-réglisse ou quand j'ai eu la bonne idée d'utiliser des pommes de terre violettes, toujours dans une soupe ... Mais juge plutôt, celle-ci est plutôt pas mal !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 janvier 2015

Les déjeuners du dimanche # Glace quetsche, cardamone et gingembre


Me dis pas que c'est pas la saison des glaces, c'est TOUJOURS la saison des glaces ! :-)

A mon avis, celle ci fait partie des choses polarisantes : soit tu aimes, soit tu détestes. Donc, si tu es fan des quetsches et des épices, cette glace risque de te plaire. Sinon, passe ton chemin jusqu'à la prochaine fois :-)

En tout cas, elle va très bien avec la saveur des amaretti de lundi ; j'ai fini le petit dernier ce midi avec deux boules de glace ...



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 janvier 2015

Les déjeuners du dimanche # Amaretti moelleux

Hier, nous étions 10 à table, même pas peur !

Pour moi, c'est plutôt une bonne occasion de tester un tas de trucs en cuisine, y'en aura bien un sur les dix qui aimera ! Pas de prise de tête de risque pour le plat principal : du saumon basse température, quasiment pas de préparation pour un fondant incomparable, du riz blanc, du chou-fleur rôti et ma petite sauce magique au lait de coco. Par contre, je me suis lâchée sur les desserts, tu vas voir du sucré pour toute la semaine :-)

Ce sont tous des desserts préparés à l'avance. Le vendredi, j'ai préparé ma pâte à cannelés. Et avec les 2 blancs d’œufs qui me restaient, j'ai cuisiné ces amaretti moelleux. J'avais déjà une bonne recette, celle ci est un peu différente car elle intègre un ingrédient que je cherchais depuis longtemps, des amandons d'abricots.

Et j'en ai enfin trouvés dans mon magasin bio ... A défaut, on peut utiliser de l'extrait d'amande amère, mais je trouve que ce n'est pas la même chose. Ces amaretti sont sensés se conserver quelques semaines dans une boite en fer, tu te doutes qu'ils n'en restent plus un seul ...



Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 3 mai 2014

Gâteau sens dessus dessous aux quetsches

Upside down cake en VO ...

Mon premier est un gâteau étonnamment léger grâce au mélange de farines et au peu de matière grasse utilisée. Mon second est une généreuse portion de fruits cuits sous mon premier façon tatin. Mon tout est un gâteau tout terrain qui te séduira par sa douceur, son mélange de textures et ses saveurs chaudes. A adapter selon les fruits que tu veux écouler ! 




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 9 septembre 2013

Crumble de quetsches aux amaretti

Des quetsches, j'en ai cueillis un cageot bien plein mercredi dernier.

Louise m'a donné envie de les cuisiner en clafoutis, et Anick en tarte toute simple.

Et avec le reste, je me suis dit, "Sécotine, tu nous cuisinerais pas un petit crumble tout amande ?". C'est vrai quoi, amandes-quetsches, c'est classique mais ça marche à tous les coups. A peine le temps de dire ouf ! (ouf ! = mixer quelques amaretti avec de la poudre, de la purée, et des amandes entières) et j'avais mon crumble fondant et sa croûte bien parfumée sous le nez. Y'a plus qu'à retourner cueillir ...




Crumble de quetsches aux amaretti

pour un plat à gratin de 20 sur 20cm
- des quetsches sans blague, j'ai pesé 900g, mais c'était un peu beaucoup, donc 600-700g devrait suffire
- 1 à 2 cs de sucre
- 100g d'amaretti
- 150g de poudre d'amandes
- 80g de purée d'amandes
- 80g d'amandes non mondées

Lavez, coupez et dénoyautez les quetsches. Placez les dans le plat à gratin avec la cuillère de sucre (deux si vous aimez très sucré), mélangez et laissez mariner une dizaine de minutes.




Préchauffez le four à 180°C.

Mixez grossièrement les amaretti. Ajoutez la purée et la poudre d'amandes. Pulsez pour mélangez ; vous devez obtenir une texture de sable mouillé. Ajoutez les amandes entières et pulsez juste pour les briser légèrement. 

Répartissez ce mélange sur les quetsches. Enfournez pour environ 40 minutes. Si la croûte brunit trop à votre goût, placez un papier aluminium sur le plat.

Dégustez chaud, à température ou froid, ce crumble reste délicieux même le lendemain.







Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 15 septembre 2012

Clafoutis soufflé aux quetsches

Le pique-nique des bloggeuses d'Alsace a lieu dimanche prochain,  le 23, sur l'aire de la montagne des singes à Kientzheim. Alors, bloggeuses ou non, n'hésitez pas à les rejoindre ! Plus d'infos chez Aurélie par ici.

My Sweet feary nous propose un code de réduction pour le site américain iHerbs.com. Vous pouvez y trouver des produits peu connus en France, tels que des produits crus, à des prix raisonnables. Le code IRU657 n'est valable que sur la 1ère commande, 10$ pour 40$ d'achat, ou 5$ pour une commande inférieure. Plus d'infos chez Sweet Feary par ici.


J'adore les quetsches. Crues ou cuites, j'aime leur acidité et leur parfum. Dommage que la récolte soit bien maigre cette année ...

Ce clafoutis à la texture aérienne et au bon goût de noisettes met merveilleusement les fruits en valeur. J'ai remplacé la purée d'amandes de la recette initiale par de la purée de noisettes, je trouve que son goût est plus prononcé et qu'il se marie parfaitement avec les fruits. A décliner avec les fruits et la quantité de votre choix ; moi, j'aime quand il y en a beaucoup !




Clafoutis soufflé aux quetsches (adapté  de bio, bon, gourmand de Valérie Cupillard)

- 700g environ de quetsches dénoyautées
- 120g de purée de noisettes
- 10cl d'eau tiède
- 100g de sucre
- 50g de farine de riz (c'est plus léger si vous en avez)
- 4 oeufs
- 1 cc de cannelle en poudre (facultatif)

Préchauffez le four à 210°C ou 190°C chaleur tournante.

Dans un bol, délayez la purée de noisettes avec l'eau tiède pour obtenir une crème. Incorporez le sucre, la farine et les jaunes d’œufs. Ajoutez la cannelle si vous aimez.
Montez les blancs en neige ferme et ajoutez les délicatement à la préparation.

Huilez ou beurrez généreusement un moule ou des contenants individuels en verre ou en céramique. Étalez les quetsches, versez la pâte dessus, et enfournez entre 30 et 45 minutes, selon la taille de votre moule. Baissez la température à 180°C en fin de cuisson.

Dégustez tiède ou bien froid le lendemain.


Pas très photogénique le clafoutis ...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 18 avril 2012

Pâte à la farine de maïs et polenta : tarte rustique aux quetsches ou petits sablés ?

En farfouillant dans mon congélo l'autre jour, j'ai retrouvé 2 sacs pleins de quetsches ramassées chez ma copine Joëlle l'année dernière. Eheheh, de quoi faire quelques tartes en attendant la saison !

C'est simple, la tarte aux quetsches est ma préférée : j'aime la texture encore un peu ferme du fruit cuit, son goût légèrement acide et sa jolie couleur prune. La pâte que je vous propose lui va comme un gant ; c'est une pâte sablée assez ferme qui ne se détrempe avec le jus des fruits. La farine de maïs lui donne sa douceur et sa jolie couleur, tandis que la polenta lui apporte un léger croustillant. Cuite telle quelle, on obtient de délicieux sablés. Last but not least, on la confectionne en 5 minutes au mixer. Alors, on essaie ?

La recette provient du livre de Kim Boyce, Good to the grain, récemment traduit en français sous le titre "les 12 farines" et préfacé par Cléa. C'est un livre que je vous conseille vivement si vous aimez jouer avec les ingrédients, ici les farines. Vous y trouverez des muffins salés ou sucrés, des cookies, des pancakes, des pains, des brioches, des barres au granola, des scones.... Si comme moi vous avez des paquets entamés de farine de millet, amaranthe, quinoa ou avoine, foncez !




Pâte à la farine de maïs et polenta (Good to the grain - Kim Boyce)

Ingrédients pour 2 petites tartes ou 1 petite tarte et des petits sablés ou pleins de petits sablés


- 140g de farine de maïs
- 140g de farine
- 80g de polenta
- 90g de sucre
- 1/2 cc de sel
- 110g de beurre froid coupé en petits cubes
- 90g de crème
- 2 jaunes d'oeufs


Placez les farines, la polenta, le sucre et le sel dans le bol d'un mixer. Donnez quelques impulsions pour tout mélanger. Ajoutez le beurre et mixer par impulsion pour obtenir un mélange homogène.  Ajoutez la crème et les jaunes et mixez pour incorporer. La pâte ressemble à une pâte à crumble, mais se rassemble facilement en boule, magique ! Maintenant que je l'écris, je me demande si on ne peut pas vraiment l'utiliser comme pâte à crumble ... Il reste des quetsches ???

Comme une pâte à crumble ...
... et hop ! Magique !
Vous pouvez conserver la pâte au frais quelques jours, mais il faudra la ramener à température ambiante avant de pouvoir la travailler.



Pour la tarte rustique aux questches

Divisez la pâte en deux. Placez la boule sur une feuille de papier sulfurisé ou silicone. A l'aide du plat de la main, aplatissez la boule pour former un cercle sur une épaisseur d'environ 2-3mm d'épaisseur. Ça marche aussi en farinant légèrement la pâte et en l’aplatissant au rouleau à pâtisserie. Essayez d'avoir une épaisseur moindre sur les bords du cercle.

Saupoudrez avec un peu de chapelure sucrée. Répartissez les questsches en laissant un bord libre de 2-3cm. Saupoudrez de sucre. Rabattre les bords sur les fruits en vous aidant éventuellement d'une spatule. Attention, travaillez avec délicatesse, la pâte est assez fragile. Vous pouvez également froncer la pâte dans des moules à tartelettes. Si vous souhaitez utiliser un grand moule à tarte, le plus simple est d'y placer la boule de pâte et de l'étaler avec le plat de la main.


Placez au frais pour au moins 1 heure.

Préchauffez le four à 190°C ou 170°C chaleur tournante. Enfournez pour 35 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit dorée.

Saupoudrez de cannelle. Dégustez tiède ou à température ambiante. La tarte se garde très bien 1 ou 2 jours.




Pour les petits sablés

Étalez la pâte sur une épaisseur de 2-3mm. Découpez au couteau ou à l'aide d'emporte-pièces. Saupoudrez les biscuits de sucre. Placez les sablés sur une feuille de papier sulfurisé ou une feuille silicone.

Cuire à 190°C, 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que les sablés soient bien dorés.





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 2 septembre 2011

Tarte briochée aux quetsches et à la purée de noisettes

C'est quand même rigolo internet. Je viens de googleliser le mot "quetsche", et j'ai appris d'où venait l'expression "faire quelque chose pour des prunes". Je vous raconte ?

On peut lire chez l'ami wiki que la quetsche est le fruit d'une variété de prunier de Damas. Elle aurait été rapportée de Syrie par les croisés, qui n'ayant pas pu prendre la ville de Damas, ont rapporté des pruniers locaux pour ne pas revenir les mains vides. C'est de cette péripétie que viendrait l'expression : faire quelque chose "pour des prunes".

Je vous ai déjà montré mon classeur de recette à tester, celui qui est au bord de l'explosion. Depuis l'année dernière y attendait sagement la recette de la tarte briochée aux abricots de Sonia Ezgulian trouvée dans la marmite de Cathy. La recette originale est très bien, sauf qu'il n'y a pas assez de fruits à mon goût ; elle a été testé et approuvé plusieurs fois par un panel de fins gourmets, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Néanmoins, je continue mes expérimentations de remplacement du beurre. Après la purée d'amandes dans le croustimoelleux des soeurs Scotto, voici la purée de noisettes dans la tarte briochée. Très très bien ce petit goût de noisette avec la quetsche. Et puis tant qu'à faire, j'ai diminué la farine pour une brioche un peu moins sèche.

Bon, pour les œufs, j'ai bien fait quelques essais de substitution, mais c'est pas du tout pas du tout concluant.


Version originale


Tarte briochée aux quetsches et à la purée de noisettes

Ingrédients pour un moule à tarte de 24cm

- 1/2 paquet de levure de boulanger déshydratée (3,5g) ou 10g de levure fraîche
- 10cl de lait
- 80g de purée de noisettes
- 270g de farine (100g avoine et le reste en blé pour moi)
- 50g de sucre (complet ou rapadura c'est meilleur)
- 2 oeufs


- 400g de quetsches (adaptez la quantité à votre goût)
- 2 cs de sucre
- cannelle pour saupoudrer


Mélangez vigoureusement le lait et la purée de noisettes. Faites tiédir et y diluer la levure.

Versez la farine dans un bol, incorporez le mélange au lait à l'aide d'une maryse, ajoutez le sucre et les œufs. Bien mélangez pour obtenir une pâte légèrement collante. Couvrez le bol et laissez lever la pâte une à deux heures (elle va doubler de volume).

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la pâte dans un moule à tarte.
Disposez les oreillons de quetsches en rosace, face bombée en dessous. Appuyez légèrement pour enfoncer les quetsches dans la pâte. Saupoudrez avec les 2 cs de sucre. Enfournez pour 20 minutes.

Essayez de laisser refroidir avant de saupoudrer de cannelle et de déguster. La tarte est encore très bonne le lendemain, pas du tout détrempée. Et c'est quand même appréciable avec les fruits à jus !


Version purée de noisettes

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 décembre 2010

Rouleaux poivron-abricot au fromage frais

Un petite recette très fraîche pour l'apéro comprenant un "film" à base d'abricots et de poivron, et une farce de fromage frais. Le mélange des saveurs en bouche est excellent, l'acidité de l'abricot tempéré par la douceur du fromage. Le plus dur est de penser à déshydrater le film la veille !


La recette provient d'un livre sur la cuisine moléculaire d'Anne Cazor, recette repérée lors d'une de mes "consultations" à la Fnac. Elle s'appelle à l'origine temaki piquillo, car le film est façonné en cornet (temaki) et utilise une variété de poivron particulière, le piquillo. J'avais mémorisé la proportion entre poivron et abricot, et improvisé pour le reste.

Rouleaux poivron-abricot au fromage frais
Ingrédients pour une vingtaine de rouleaux
- un bocal de poivron rouge (chez moi 220g égoutté)
- la moitié du poids des poivrons en abricots secs
- 150g de fromage frais (petit billy, saint Moret, chèvre frais ...)
- 4 cs d'herbes fraîches ou séchées (persil, ciboulette, basilic, coriandre ...)
- sel et poivre

Réalisation du film
Rincez et égouttez soigneusement les poivrons. Coupez les en gros morceaux.
Coupez les abricots en petits dés.
Rassemblez poivrons et abricots dans le bol d'un blender. Mixez avec un peu d'eau pour obtenir une purée fine. Ajoutez un peu d'eau si nécessaire.
Tapissez les paniers du déshydrateur de papier cuisson ou sulfurisé. Mes paniers sont ronds, mais j'ai utilisé un format rectangulaire car je voulais faire des rouleaux. Pour des cornets, on peut couper des ronds de papier. Étalez finement et uniformément la purée sur le papier et faites déshydrater jusqu'à ce que le film ne colle plus (chez moi, environ 4 heures). Décollez délicatement, puis remettez à déshydrater environ 1/2 heure. Vous devez obtenir un film sec mais souple. Découpez des rectangles de la taille de votre choix (chez moi, environ 2 sur 7 cm). Réservez dans une boite hermétique après refroidissement.

Montage des rouleaux
Assaisonnez votre fromage frais avec les herbes, du sel et du poivre.
Tartinez l'équivalent d'une cuillère à café de fromage au bout d'un rectangle poivron-abricot. Formez le rouleau et maintenez le avec un cure-dent. Rangez joliment sur une belle assiette et servez de suite.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...