Affichage des articles dont le libellé est technique. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est technique. Afficher tous les articles

vendredi 1 mai 2020

Pâtes maison châtaigne-épeautre et sa petite sauce terriblement crémeuse qui va bien

A part dans la famille parfaite, on a tous des goûts différents. Chez moi, certains aiment les champignons, d'autres le tofu, certains mangent leurs légumes crus et d'autres ne jurent que par les légumes cuits. Vous me suivez ? C'est parfois un vrai casse-tête d'élaborer un repas, je te parle même pas des 2 repas par jour depuis ... on ne compte plus ! (en vrai j'ai perdu le fil ...)

Si je refuse de faire des repas différents, j'intercale régulièrement des plats à géométrie variable que chacun peut agrémenter à sa guise ; je fais la base, je rassemble mes troupes, je donne les instructions (en gros, si vous voulez manger un truc qui vous plait, faites le !) et roule ma poule pour un chouette moment !

Pour ce plat de pâtes j'ai choisi de m'amuser à confectionner des pâtes à la farine d'épeautre et de châtaigne, mais ça marche aussi avec des pâtes du commerce. J'ai d'ailleurs eu de l'aide en cuisine, rien ne vaut la vue d'un gadget électrique terriblement intéressant à manipuler (ça marche aussi avec le mixer, l'extracteur à jus, mais moyen moins avec l'aspirateur ...). Pendant que les pâtes cuisent, il reste à mélanger la ricotta avec un peu d'eau de cuisson et à l'assaisonner (facile). On y jette les pâtes cuites, on mélange, et hop ! à la table, chacun a préparé sa garniture, bon appétit tout le monde !





dimanche 8 mars 2020

Brioche au levain

Si certains s'éclatent au ski pendant les vacances, j'ai pour ma part passé une semaine sous le signe du levain, chacun son truc ;-)

Tu auras remarqué que je ne publie plus trop par ici. Outre le fait que je suis bien occupée, le blog me sert principalement de carnet de recettes et de base pour consulter d'autres blogs. Je préfère aussi vous proposer des recettes que je trouve facile à mettre en oeuvre et que je referai sans hésiter. Avant de publier une recette, elle doit donc passer une batterie de test i-m-p-l-a-c-a-b-l-e-s. On ne rigole pas chez Sécotine. La principale question que je me pose est : "en toute objectivité, est ce que je vais refaire cette recette ?". Souvent, c'est non. La recette était trop compliquée à mettre en oeuvre, elle était finalement bof bof ou elle a eu un succès mitigé. Elle part alors directement aux oubliettes. Dans le cas contraire, je la refais au moins une fois histoire de valider son potentiel.

Cette brioche fait partie de nos coups de cœur du moment. Je découvre le levain (la patience n'est pas ma qualité principale et j'ai lamentablement raté mes essais précédents) et ses innombrables possibilités. Mes pains ne sont pas encore comme je les rêve, mais il y a de l'amélioration. Merci Chad Robertson et internet en général. 

Cette brioche a été top dès la première fournée. C'est simple, je n'en ai jamais mangé d'aussi moelleuse, avec cette impression de nuage qui fond dans la bouche ! J'en ai donc fait une deuxième, puis une troisième puis ... bon j'arrête un peu là au risque de blaser ma team !!!




samedi 16 novembre 2019

Bouillon de champignons qui déchire et soupe asiatique -presque- instantanée

Si tu viens régulièrement par ici, tu sais que je suis une grande fan de soupes et autres bouillons. Même si pour moi le top du meilleur du monde reste ce bouillon de légumes signé William Ledeuil, ce bouillon de champignons se défend plutôt bien dans la catégorie "pas trop d'effort pour un résultat yummy".

Il se cuisine en effet en 20 minutes, cuit tranquillement 1 heure, et m'a permis de préparer 3 repas et 1 tartinade. On y va ?





jeudi 17 octobre 2019

Gnocchi potimarron et patate douce

Ok ok, tu vas me dire que c'est un peu long et technique de faire des gnocchi, mais,

1. une fois que tu as le coup de main, c'est assez facile,
2. tu peux inviter des copines pour en faire une graaannnnde quantité car
3. ça se congèle très bien !!!

Si en plus je te dis que tu peux préparer ta purée de patate douce et potimarron à l'avance, franchement, tu n'as plus aucune excuse !

J'ai assaisonné mes gnocchi simplement avec du pesto et des feuilles de basilic frites, c'était délicieux ! J'ai une autre idée un peu plus élaborée pour ceux qui attendent leur heure au congélateur, je ferai une mise à jour si l'essai est concluant ;-)





mercredi 6 février 2019

Tarte aux agrumes

Dans la série "mets des couleurs dans ton assiette", je te présente cette jolie tarte aux oranges et au pamplemousse !

La base de la tarte est on ne peut plus classique : une pâte sucrée et une crème d'amandes. Si on y dispose des poires, on obtient une tarte bourdaloue, c'est très bon. Mais si tu optes pour des suprêmes d'agrumes, c'est carrément top ! L'acidité et la fermeté des agrumes tranche avec la douceur et le moelleux de la crème d'amandes, je ne me lasse pas de manger cette tarte cet hiver !

J'ai utilisé les agrumes que j'avais sous la main, oranges sanguines et pamplemousse, mais rien ne t'empêche de tenter avec des kumquats, mandarine, orange amère, citron ... L'idée est de mettre le plus possible d'agrumes car ils vont rétrécir à la cuisson ! Et puis c'est plus gourmand ...

Un des trucs que j'ai appris lorsque je m’entraînais pour mon CAP, c'est qu'on ne cuit pas les tartes à haute température sous peine de colorer trop vite la pâte et de ne pas avoir une cuisson uniforme, avec une garniture qui n'aura pas le temps de prendre. Avant, j'enfournais tout à 180°C, voire 200, maintenant, c'est plutôt 160°C et cela fonctionne très bien. Le temps de cuisson est allongé, mais ça vaut le coup d'essayer chez toi ! Dans la pâtisserie où je travaille, c'est carrément 130°C, mais c'est un four pro ...




mardi 18 septembre 2018

La brioche ultime, pleine de beurre et d’œufs {pas à pas et techniques}

Je pense que c'est la recette que j'ai apprise pour le CAP que je refais le plus souvent. Normal, elle n'a que des avantages !

- elle est relativement facile une fois que tu la maîtrises,
- elle se gère facilement dans le temps puisqu'elle peut patienter un long moment au frigo,
- la recette permet de faire 2 grosses brioches + 1 petite, on tient ... allez ... un jour un jour et demi s'il n'y a pas de copains qui passent !
- elle se congèle très bien. Il suffit de la sortir du congélateur le soir avant de se coucher pour avoir une brioche toute fraîche le lendemain matin,
- si néanmoins tu réussis à cacher une partie de ta production, elle se garde sans dessécher au moins 3 jours.
- tu peux bien sûr l'aromatiser avec de la fleur d'oranger, y rajouter des zestes de citron ou d'orange, des pépites de chocolat, des noisettes hachées, bref, tu peux jouer à pimp my brioche !

Mais surtout, elle produit une brioche absolument délicieuse à la mie légère et filante, de celles qui te propulsent direct dans le top dix des meilleures mamans en cuisine !

Puisqu'il ne suffit pas d'avoir les ingrédients d'une recette pour qu'elle fonctionne (dommage hein !), je te parle aujourd'hui aussi techniques et chimie. Si je dis des bêtises, n'hésite pas à me corriger ! C'est un peu long (mais super intéressant aheum !). Tu peux aussi sauter directement à la recette mais je n'assume pas la responsabilité d'une brioche ratée.




dimanche 11 mars 2018

Ça peut servir # œuf poché facile {réussite garantie}

Et mise en situation : tartine au gorgonzola, épinards et œuf poché !

Je ne vais pas te mentir, jusqu'à très récemment, je n'étais pas très très fan des œufs qui coulent (euphémisme). Mes omelettes étaient archi cuites, tout comme mes œufs brouillés. Ne parlons même pas des œufs au plat, mollet ou coque, je les ignorais superbement.

Et puis et puis ... on change de goût non ? J'ai goûté des œufs pochés lors d'un repas de mon groupe de cuisine, je n'allais pas faire ma chochotte non plus. Et j'ai adoré ! J'en fait régulièrement depuis, c'est bon, facile et bon marché. Je l'ai associé aujourd'hui sur une tartine avec du gorgonzola et des épinards à la crème, c'était délicieux !




samedi 6 janvier 2018

Mais c'est quoi ce truc au frigo Sécotine ??? Ben, du bouillon de légumes concentré, chéri ...

J'avais décidé de commencer mon année bloggesque avec une autre recette, mais cette phrase de mon chéri venant du fond du cœur m'a fait changé d'avis ;-) Je t'explique un peu plus loin ce qui lui est arrivé ...

On en parle des bouillons cube du commerce ? Non, en fait, je crois que j'ai déjà tout dit dans ce billet où je t'explique pourquoi et comment faire son propre bouillon déshydraté. J'en fais encore de temps en temps, mais je dois t'avouer que j'utilise le plus souvent un sel aux herbes de bonne qualité, voire du sel tout court. 

Et puis ce bouillon concentré est apparu un jour dans mon fil Facebook, en direct de chez Agnès d'une faim de loup. Si tu ne connais pas ce blog, cours y vite, les recettes sont variées, et surtout, toujours fiables (et crois moi, ce n'est pas toujours le cas ...).

Il s'agit ici de mixer des légumes avec du vin et du sel, puis de faire évaporer la majeure partie de l'eau. Le sel se charge de conserver le tout. C'est LA recette 5 minutes qui change va te changer la vie - je suis une fille mesurée. C'est aussi une recette Thermomix, mais comme toujours, Agnès propose une alternative. J'ai un peu modifié la recette avec ce que j'avais sous la main. Mon bocal de légumes très trèèèèès salés parfument depuis beaucoup de mes plats. 

Bon, quand je dis très trèèèèès salé, c'est pour dire dégueu tel quel. Devine qui a goûté en croyant manger autre chose ?????? C'est chéri !!!!




mardi 10 octobre 2017

La brioche de tata Steph {presque sans pétrissage}

La dernière fois que j'étais en route vers chez tata Steph, Tess a eu cette phrase venant du coeur : "J'espère qu'il y aura de la brioche !". Heureusement pour elle, il y en avait. Et on lui a fait un sort ;-)

Il faut dire qu'elle est super bonne cette brioche, pas trop beurrée (tu me connais), ni trop sucrée (idem). Heureux propriétaire d'un Thermomachin, elle se fait en 5 minutes top chrono. Moi, je triche et je la fais au robot, c'est un chouia plus long, mais elle est tout aussi réussie ... 

Alors, qu'importe si cette brioche est au départ la brioche du livre Thermomix, pour nous, elle sera toujours la brioche de tata Steph !



jeudi 25 mai 2017

Lemon curd vegan # 1 recette, 4 possibilités

Au départ, je voulais faire des macarons vegan au citron pour les offrir à une amie.

Eheh, c'était sans compter la personne qui avait utilisé la dernière boite de poix chiches sans m'en informer. Si ça se trouve, c'est moi. Et sans aquafaba, et ben, pas de faux blancs en neige !

Pas grave, j'ai quand même fait mon lemon curd vegan. Et autant je ne suis pas fan du lemon curd avec beurre et œuf, autant j'ai adoré celui ci dont le crémeux est obtenu grâce aux noix de cajou longuement mixées. Du coup, j'ai bien fait mes macarons au citron, mais également une brioche fourrée, des verrines aux fruits rouges express et des tartelettes citron-matcha-fruits rouges. La classe ce lemon curd !




mardi 25 avril 2017

Risotto aux asperges et au citron {On peut même le préparer à l'avance !}

avec aussi des noisettes ou des croustilles de sarrasin !!!

Je suis en charge du plat de mon groupe de cuisine cette semaine. Le thème : surprise ! Chaque participant est en charge d'une partie du menu qu'on découvrira donc tous demain. Après un apéro, un cocktail, une entrée, et avant deux desserts, je me suis dit qu'un truc pas trop lourd serait bienvenu. 

J'espère que les convives apprécieront ce risotto végétal ; il est délicatement parfumé, fondant bien évidemment, mais aussi croquant puisqu'une partie des asperges reste crue, avec du citron qui donne du peps à l'ensemble. Mouimoui, je pense que c'est un bon choix ...

Concernant la cuisson du risotto, je t'indique 2 méthodes : celle qui te fait plus ou moins rester devant ta casserole pendant toute la préparation, et celle de Jamie Oliver (du moins c'est dans ses bouquins que je l'ai découverte), qui te permet de préparer 75% du risotto à l'avance (ne rêve pas, tu dois aussi rester à proximité de la casserole ...). Tu n'auras plus qu'à prévoir 15 minutes pour la finition et le dressage. Trop fort !




mardi 7 février 2017

Le mix qu'il te faut : pancakes, petits pains ou gaufres, c'est toi qui choisis !

Mais c'est quoi encore cette histoire de mix Sécotine ? 

Mais si, tu sais, ce sont ces mélanges secs tout prêt auquel on ajoute plus ou moins d'ingrédients humides, on touille, et on obtient au choix un gâteau, des crêpes, de la soupe ...

Tu les trouve au supermarché ou dans les épiceries fines, à tous les prix. Tous les bouquins de cadeaux gourmands te proposent des kits SOS cookies, et Amandine Geers leur a même consacré un livre entier l'année dernière, je prépare mes repas à l'avance.

Bref, je suis sûre que tu as a déjà utilisé un mix.

Et aujourd'hui, je t'en propose un simplissime qui te fait des pancakes ultra moelleux, des petits pains aériens ou des gaufres croustillantes. Pourquoi simplissime ? Parce que :
     il ne te faudra que 5 ingrédients en incluant le sel 
          tu n'auras pas d'oeufs à rajouter, ils sont remplacés par des graines de lin
               temps de préparation pour les pancakes = le temps que la poêle soit à température
                    temps de préparation pour les petits pains = préchauffage du four

Et je n'y croyais pas plus que ça au départ, mais le résultat m'a littéralement bluffé ! 

La recette provient d'un livre que j'ai ramené de New York l'année dernière, the homemade vegan pantry de Miyoka Schinner, que j'avais un peu laissé de coté. Grave erreur car il regorge d'idées même pour les non vegan. Pour le coup, la recette est plus facilement en cup et en cuillère mesure, mais pour toi cher lecteur, j'ai quand même tout pesé avec ma petite balance :-)





dimanche 29 janvier 2017

1 casserole et 2 méthodes infaillibles pour cuire parfaitement le riz

Heureux possesseur d'un cuiseur à riz aka rice cooker qui fonctionne, passe ton chemin !

Moi, je me suis débarrassé du mien lors de mon précédent déménagement, et il ne me manque pas du tout ! Il avait la fâcheuse tendance à déborder une fois l'eau à température, j'étais obligé de le placer sur un plateau si je ne voulais pas avoir de l'eau amidonnée partout. Mais bon, je connais d'heureux propriétaires qui ne se sépareraient pour rien au monde de leur rice cooker, tant mieux pour eux !

Pour ma part, j'ai expérimenté plusieurs méthode à la casserole au fil des années, et je te livre aujourd'hui mes deux méthodes chouchoutes qui ne me déçoivent jamais. Et on en mange par kilo du riz à la maison ! On l'aime bien aéré et plutôt ferme, pour qu'il puisse bien absorber les sauces dont on le nappe. Les filles l'aiment aussi tout simple avec un peu de beurre et de sauce soja.

Je n'ai pas de marque de riz préféré, il vient indifféremment du magasin bio, asiatique ou du coin. Par contre, j'ai une prédilection pour la variété long grain, basmati, jasmin ou parfumé.




dimanche 11 décembre 2016

Le poulet cristal d'après Sophie Brissaud

ou le parfait plat de feignasse. Si si, je vais t'expliquer.

Donc, tu confectionnes un bouillon avec très peu d'éléments.Tu portes à ébullition. Tu y plonges la bête. Tu couvres. Tu cuis 3 minutes, tu éteins le feu et tu attends 5 heures avant d'ouvrir. C'est tout ? Oui, c'est tout ! Un pochage à chaleur descendante inspiré d'une recette traditionnelle chinoise, parait t'il ;-)

Et quand tu ouvres, la bête est prête à être dépiautée en morceaux tendres et fondants, ET, tu obtiens une quantité non négligeable d'un délicieux bouillon à boire tel quel, ou à utiliser pour cuire de riz blanc et des carottes qui accompagneront ton poulet cristal. Elle est pas belle la vie ?

Le plus dur dans la recette sera donc de :

1. trouver un poulet bien élevé.
2. gérer cette histoire de 5 heures de cuisson. J'ai mis mon poulet en route à 9h ce matin car on mange plutôt tard le dimanche. J'imagine qu'on peut le mettre en route le soir, le dépiauter le matin, et le faire réchauffer dans un peu de bouillon pour midi. A tester !




lundi 18 avril 2016

Un peu comme un quatre quart, cuisson toute douce (et loooooongue aussi ...)

Oui, je ne savais pas vraiment comment appeler ce gâteau. Et oui, il y a plein de beurre !!!

C'est le mode de cuisson qui m'a intrigué dans cette recette. Une cuisson douce, en deux temps, et en commençant à four froid. La recette te promet un gâteau presque crémeux à l'intérieur, et légèrement caramélisé à l'extérieur. Forcément, il fallait que j'essaie ! 

La recette est tirée de Baking, du collectif Food52. J'ai ramené la quantité délirante de sucre de 600g (WTF ????) à 250g, et on peut encore diminuer ... Du coup, j'ai omis un œuf et bidouillé le gras. Je n'ai pas obtenu de gâteau crémeux, mais la croûte était effectivement légèrement caramélisée, l'intérieur moelleux, et surtout, il était drôlement bon !




dimanche 3 novembre 2013

Orange confite au micro-ondes

Les oranges confites, je ne sais pas pourquoi, mais je n'en ai jamais quand il faut ! Dans une autre vie, Anick m'en avait donné un délicieux petit stock qui m'avait permis de confectionner nougats et autres confiseries. Sauf qu'il lui faut plusieurs jours pour arriver à ce résultat fondant et parfumé ... je suis déjà fatiguée là ...

C'est là que ma mémoire sélective me rappelle avoir vu qu'on pouvait confire des oranges au micro-ondes en une dizaine de minutes. Après tout, ça marche avec les oranges pour le gâteau à l'orange entière, alors, même pas peur !




Orange confite au micro-ondes

pour 1 orange
- 1 orange BIO
- 100ml d'eau
- 100ml de sucre

et aussi un récipient couvert qui passe au micro-ondes ...

Brossez soigneusement l'orange. La découper en tranches d'environ 5mm, les placez dans le récipient. Dissoudre le sucre dans l'eau ; versez ce sirop sur les tranches d'orange jusqu'à ce qu'elles soient couvertes. Vous pouvez avoir besoin de plus ou moins de sirop selon la taille de l'orange.

Couvrez, et placez dans le micro-ondes. Cuire par tranches de 2 minutes 30 en remuant à chaque fois. L'orange est confite quand presque tout le liquide a été absorbé ; ça m'a pris 12 min 30.

Égouttez les tranches d'orange. Si vous ne vous en servez pas de suite, conservez les dans une boite hermétique au réfrigérateur.




Et tu en fais quoi de cette orange confite, Sécotine ? Et bien une crème calisson par exemple ... Reviens demain pour la recette !


vendredi 18 octobre 2013

Gâteau à l'orange entière, amandes et pavot

Je consulte le répertoire des saveurs de Niki Segnit plusieurs fois par semaine. Ce livre plein d'humour est une mine de recettes et d'idées, je ne m'en lasse pas. C'est d'ailleurs le seul livre qui a le droit de rester à la cuisine , les autres sont sagement rangés dans la bibliothèque. Ou sur le canapé. La table de chevet. Les toilettes ...

Parfois, je vérifie simplement que l'association de deux saveurs peut fonctionner. Instinctivement ou parce qu'on l'a déjà fait, on sait que asperges+citron (nan en fait, le citron c'est trop facile), disons plutôt chou-fleur+cumin, ça va marcher. Parfois, je suis à la recherche d'une association plus surprenante ; c'est le cas du céleri branche+cacahuète qui donne une superbe salade. Je feuillette aussi ce livre au hasard, en attendant la fin d'une cuisson, sans rien chercher en particulier.

C'est comme ça que je suis tombée sur cet étrange gâteau, sans beurre ni farine, mais avec des oranges entières cuites puis mixées et mélangées avec un max d'amandes. C'est l'association orange+amande, tu t'en serais douté ... Toute la saveur de l'orange tempérée par l'amande, avec le croquant de la polenta et du pavot dans un même gâteau ... Un pur délice avec une texture de frangipane ...

A la fin du paragraphe, il est suggérer d'utiliser son micro-ondes pour cuire les oranges entières en quelques minutes. Quoi, même pas besoin de passer 2 heures à surveiller 2 pauvres oranges qui cuisent dans une casserole ? Un nouvel univers s'ouvre à moi !





Gâteau à l'orange entière, amandes et pavot
(inspiré la recette proposée par Niki Segnit, de celle de Kitchenaid avec de la polenta et de celle de Hum ça sent bon)

pour 8 personnes - moule à manqué de 23cm
- 2 oranges bio
- 4 œufs OU 2 œufs et 100g de tofu soyeux
- 100g de sucre
- 175g de poudre d'amandes
- 25g de polenta
- 1 grosses cs de graines de pavot

Lavez soigneusement les oranges. Placez les l'une après l'autre dans un petit récipient 3 minutes au micro-ondes à pleine puissance (quand je les ai placé ensemble avec un temps de cuisson un peu plus long, elles ont un peu explosé, alors que seule, aucun soucis ...). Les oranges doivent être molles. Si ce n'est pas le cas, remettez les à cuire par tranche de 30 secondes. Laissez les refroidir légèrement, ôtez les pépins et mixez les pour obtenir une pulpe.

Préchauffez le four à 180°C. Huilez un moule à manqué de 23cm.

Dans un grand bol, battre les œufs(, le tofu) et le sucre pour obtenir un mélange lisse. Ajoutez les amandes et la polenta. Incorporez la pulpe d'oranges, puis les graines de pavot. Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 20 mn. Si votre moule est plus petit, ajustez la cuisson ; un pique doit ressortir propre. Laissez refroidir dans le moule quelques instants, puis démoulez sur une volette pour refroidir complètement. Le gâteau se garde 2 jours enveloppé dans un film.





vendredi 21 juin 2013

Cavatieddi aux poivrons, ou waouh ! Des pâtes fraîches sans laminoir !

Ce qui m'embête dans les pâtes fraîches, c'est bien de partir à la recherche de mon laminoir. Puis il faut que je débarrasse mon plan de travail, et que je me rappelle comment fixer la bête. Après, c'est que du bonheur comme dirait l'autre, j'adore passer des bouts de pâtes dans la machine, les voir s'aplatir, puis les façonner selon l'envie du moment. Et il faut bien dire que le goût des pâtes fraîches n'a vraiment rien à voir avec leurs copines du commerce !

Donc tu l'as compris, point de laminoir pour ces cavatieddi. Tu auras juste besoin de ton pouce et du bon geste pour obtenir des pâtes courtes recourbées avec un creux pour bien retenir la sauce. Si je te dis que tu peux mettre tes enfants/ton mari/ta belle-mère à contribution pour rouler les boudins, couper et façonner, je t'ai convaincue ?

J'ai appris à confectionner ces pâtes lors d'un atelier gnocchi chez Mia Mangolini, à la cucina di casa mia. Car gnocchi veut dire "tas de pâte", et ne limitent pas aux traditionnels gnocchi à la pomme de terre. Mia nous a montré comment confectionner 3 sortes de gnocchi, ces cavatieddi, les traditionnels à la pomme de terre et les gnocchi "alla Romana", ceux à la semoule. Je suis bien contente d'avoir vu comment faire la pâte pour les gnocchi de pomme de terre, il y a pleins de trucs qui font que vous pourrez déguster des délicieux morceaux fondants en bouche, ou avoir une masse compacte, impossible à travailler ou qui se défait à la cuisson ! Bref, si vous avez l'occasion d'aller à la cucina di casa mia, je vous recommande vivement ! Mia vous accueille dans sa cuisine avec beaucoup de gentillesse et de simplicité. L'atelier se termine par la dégustation de ce qu'on a cuisiné, et dans notre cas avec une entrée et un dessert préparés par Mia. Et puis vous en profiterez pour déambuler dans ce quartier si joli et si tranquille ...




Cavatieddi aux poivrons, ou waouh ! Des pâtes fraîches sans laminoir !

pour les cavatieddi
Avec cette quantité, j'ai nourri ma famille de 5 personnes avec un peu plus de la moitié et j'ai mis le reste à sécher pour un autre repas.
- 360g de farine
- 240g de semoule de blé dur très fine
- +/- 300g d'eau tiède
- une pincée de sel

Pétrissez tous les ingrédients pour obtenir une pâte soyeuse et moelleuse, puis travaillez la quelques minutes avoir une consistance plus ferme et légèrement élastique. N'hésitez pas à ajouter un peu d'eau si votre pâte vous semble trop dure ; la quantité d'eau nécessaire va dépendre de la farine et de la semoule utilisées. Filmez ou enfermez dans un tupp' pour 1/2 heure, la pâte ne doit pas dessécher.

Prélevez un morceau de la taille d'une balle de golf. Sur le plan de travail non fariné, roulez un boudin d'environ 1 cm de diamètre. Coupez des petits bouts d'un peu moins qu'un centimètre. Placez un petit bout légèrement en diagonale, posez votre pouce sur sa tranche à l'avant. Appuyez, puis reculez votre pouce vers l'arrière tout en maintenant la pression : magique ! Les cavatieddi se forment tous seuls ! 


Quand tous les petits bouts se sont transformés en cavatieddi, farinez les et disposez les sur un torchon propre ou une grille. Procédez de même avec le reste de la pâte.


Vous pouvez sécher les pâtes pour un usage ultérieur ; assurez vous qu'elles ne collent pas entre elles et secouez les régulièrement pendant quelques heures, puis laissez les durcir complètement avant de les mettre en boite.

Si tu n'as rien compris à mes explications, peut être que cette petite vidéo t'inspirera plus :




pour la sauce aux poivrons - 2 à 3 personnes
- 3 gousses d'ail écrasées
- 4 poivrons de couleurs différentes si possible
- 30g de parmesan
- 40g de provolone
- huile, sel et poivre

Lavez et coupez les poivrons en petits dés. Faites chauffez un peu d'huile dans une poêle à bord haut, ajoutez l'ail. Quand il commence à sentir, ajoutez les poivrons. Cuire quelques minutes à feu vif, puis baissez le feu et laissez les poivrons confire tout doucement. Salez et poivrez en fin de cuisson. Cette étape peut être réalisée à l'avance.


Finito !

Réchauffez doucement les poivrons. Faites bouillir une grande quantité d'eau salée. Jetez y la quantité de cavatieddi que vous désirez. Lorsque la cuisson vous convient, réservez une louche de l'eau de cuisson, et égouttez. Versez les cavatieddi dans la poêle des poivrons, ajoutez les fromages et mélangez. Vous pouvez ajoutez un peu d'eau de cuisson pour une sauce plus crémeuse. Servez de suite.

Les enfants préfèrent les pâtes sèches ; j'ai mélangé une partie des cavatieddi dans un saladier avec une grosse noix de beurre. Ils les ont mangé avec grand plaisir couvert de parmesan râpé. Mmmhhh aussi ...


vendredi 31 mai 2013

Saumon basse température et sa chantilly citron-aneth

... ou le meilleur saumon du monde selon des personnes n'ayant aucun lien, de près ou de loin, avec Sécotine ...

Sans dec', préparé ainsi, le saumon garde tout son jus et confit dans sa bonne graisse. Il fond en bouche comme c'est pas possible. Si en plus tu lui ajoute une chantilly citron-aneth et les asperges rôties de la dernière fois, tu auras les félicitations du jury !

Parlons un peu du jury. Il y a quelques semaines, je me suis engagée à accueillir six personnes pour le plat dans le cadre d'un dîner surprise. Le principe ? Tu vas prendre l'apéro à un endroit avec 6 personnes, le plat chez quelqu'un d'autre avec 6 personnes différentes, et pareil pour le dessert. Et tu ne sais pas à l'avance avec qui tu vas trinquer. C'est organisé par le groupe de cuisine de mon village et ouvert en priorité aux nouveaux arrivants pour qu'ils rencontrent un max de personnes. Une soirée vraiment géniale !

Donc, sans réfléchir, je m'engage sur le plat. Ce qui veut dire prévoir un truc un peu bien qui se réchauffe ou cuit rapidement, puisque je te le rappelle, je prends l'apéro dans une autre maison. Penser à ne pas boire trop de ce délicieux champagne aussi.

Et là, je dis merci à Louise qui a mis ce saumon sur mon chemin. Louise tient une sandwicherie fine où je prendrais bien quelques repas. Elle nous livre régulièrement les secrets de ses petits plats sur le sacristain, allez y faire un tour, ça sent bon le Québec par là bas ! Ainsi, je n'ai eu qu'à allumer mon four en rentrant de l'apéro, à peine le temps de faire connaissance avec les 3 couples qui arrivaient, de les installer, et je pouvais servir le meilleur saumon du monde !



Saumon basse température et sa chantilly citron-aneth

pour le saumon (4 personnes)
- 4 beaux pavés de saumon
- 3 cs de sel fin
- 3 cs de sucre semoule
- huile d'olive et poivre

Placez le sel et le sucre dans une boite hermétique. Secouez vivement pour bien mélanger. Frottez le saumon avec ce mélange sur toutes ses faces. Placez dans un plat creux, filmez et réfrigérez 45 minutes à 1 heure (je ne suis pas Hervé This, mais je pense que cette phase précuit le saumon et empêchera ultérieurement ses sucs de le quitter).

Rincez soigneusement le poisson et séchez le dans un torchon ou du papier absorbant. Placez le sur une plaque à four et badigeonnez le d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau. Attendre au moins 15 minutes à température ambiante (le mien a attendu 2 heures dans le four éteint), puis enfournez à 90°C, chaleur traditionnelle (surtout pas de chaleur tournante qui dessécherait le saumon). La cuisson prend entre 15 et 30 minutes.

Si tu veux un saumon rosé, attends que la température à cœur soit de 45°C. Si tu le préfères à point, c'est 54°C. Moi, je suis plutôt consensuelle, j'ai donc choisi 50°C et c'était parfait.

Si le saumon doit attendre, ouvrez la porte du four quelques minutes, puis réglez la température à 50°C. Il patientera sagement 1 heure.

Note : Louise a cuit son saumon à 120°C, Very easy kitchen cuit à 90°C, et Philippe Baratte à 70°C. A cette température, on peut même ajouter les assiettes de service. C'est sur son site, cuisine basse température, que j'ai trouvé les infos de température rosé et à point.



pour la chantilly citron-aneth
- 20 cl de crème liquide entière
- 100g de fromage blanc (facultatif, mais ça allège un peu la chose)
- 4-6 cs de jus de citron
- le zeste d'un citron
- 1 beau bouquet d'aneth finement ciselée (à remplacer par de la ciboulette, du persil, de la coriandre ...)
- sel et poivre

Il est préférable de préparer la chantilly quelques heures à l'avance afin que les saveurs aient le temps de se diffuser.

Battre la crème en chantilly ferme. Ajoutez le fromage blanc, le zeste, le jus, les herbes, un peu de sel et de poivre. Donnez quelques coups de batteur pour mélanger les ingrédients. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Réfrigérez jusqu'au moment de servir.







lundi 20 mai 2013

Si toi aussi tu croûles sous les spams ...

... voici la meilleure parade que j'ai trouvée. Je devrais plutôt dire la moins pire avec blogger. Je t'explique ?

Il y a environ un an et sur les conseils de ma copine Alphonsine, j'ai ouvert la publication de commentaires sans avoir à entrer un code de confirmation, aussi appelé captcha. Sur les blogs où je dois le faire, je me trompe une fois sur deux (note que je suis hyper motivée alors pour commenter !). Je n'avais quasiment pas de messages publicitaires à ce moment.

Sauf que depuis quelques mois, c'est l'invasion ! J'en supprime une vingtaine par jour à la main. La plupart sont en anglais, mais commencent à arriver des russes et polonais. Pénible. Vraiment.

La parade ? Comme ces spams concernent des messages anciens, il suffit d'activer une modération partielle sur les messages de plus de 7 jours par exemple. 

Dans les paramètres de ton blog, clique sur "Publications et commentaires".
Dans "Modération des commentaires", clique sur "Parfois", puis entre le nombre de jours qui te convient bien.



Se rajoute alors sous la rubrique "commentaires" une sous-rubrique "modération en attente".



J'ai très peu de commentaires sur les messages anciens, je n'ai donc qu'à supprimer par lot tout ce qui atterri dans cet onglet. L'avantage est que je n'ai pas à modérer les nouveaux commentaires. L'inconvénient est que chaque commentaire à modérer génère un mail, à supprimer également. C'est pourquoi c'est la moins pire des solutions ... Si tu as mieux, je suis preneuse !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...