Affichage des articles dont le libellé est crêpes galettes et cie. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est crêpes galettes et cie. Afficher tous les articles

mardi 7 février 2017

Le mix qu'il te faut : pancakes, petits pains ou gaufres, c'est toi qui choisis !

Mais c'est quoi encore cette histoire de mix Sécotine ? 

Mais si, tu sais, ce sont ces mélanges secs tout prêt auquel on ajoute plus ou moins d'ingrédients humides, on touille, et on obtient au choix un gâteau, des crêpes, de la soupe ...

Tu les trouve au supermarché ou dans les épiceries fines, à tous les prix. Tous les bouquins de cadeaux gourmands te proposent des kits SOS cookies, et Amandine Geers leur a même consacré un livre entier l'année dernière, je prépare mes repas à l'avance.

Bref, je suis sûre que tu as a déjà utilisé un mix.

Et aujourd'hui, je t'en propose un simplissime qui te fait des pancakes ultra moelleux, des petits pains aériens ou des gaufres croustillantes. Pourquoi simplissime ? Parce que :
     il ne te faudra que 5 ingrédients en incluant le sel 
          tu n'auras pas d'oeufs à rajouter, ils sont remplacés par des graines de lin
               temps de préparation pour les pancakes = le temps que la poêle soit à température
                    temps de préparation pour les petits pains = préchauffage du four

Et je n'y croyais pas plus que ça au départ, mais le résultat m'a littéralement bluffé ! 

La recette provient d'un livre que j'ai ramené de New York l'année dernière, the homemade vegan pantry de Miyoka Schinner, que j'avais un peu laissé de coté. Grave erreur car il regorge d'idées même pour les non vegan. Pour le coup, la recette est plus facilement en cup et en cuillère mesure, mais pour toi cher lecteur, j'ai quand même tout pesé avec ma petite balance :-)





Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 octobre 2016

Journée de la gaufre # Gaufres de polenta au fromage, gaufres de Ginette ET gaufres au fromage blanc

Quoi ??? T'étais pas au courant qu'il y avait une journée de la gaufre ??? Moi non plus :-) Mais le week-end fut plus que maussade, par conséquence très productif en cuisine !

J'en ai aussi profité pour remettre à jour mes listes de blogs préférés, car Blogger a décidé de les supprimer subitement (et je ne suis pas la seule à être NRV, comme diraient mes enfants). Mine de rien, c'est un gros travail, d'une part parce que je ne lis plus les mêmes blogs qu'il y a 2 ans, certains se sont arrêtés, il faut faire le tri. Mais surtout, je suis incapable d'ouvrir un blog sans y passer trois plombes jeter un coup d’œil. Hyper chronophage cette tâche !

En arrivant sur le blog d'Agnès, j'ai eu la bonne surprise de voir qu'elle avait testé -et approuvé- ma brioche au fromage blanc. Ne me demande pas pourquoi, mais j'ai pensé de suite à mes gaufres à la polenta sucrées qu'elle avait transformé en version salées pour un repas du soir. Aussitôt dit, aussitôt bidouillées avec du fromage dur qui pue et très parfumé du Tyrol.

Et puis tant qu'à extirper sortir et faire chauffer le gaufrier, j'en ai profité pour y cuire les gaufres de Ginette. Ginette, c'est Ginette Mathiot, LA référence culinaire de ma maman dans les années 70. Ginette a écrit le fameux "Je sais cuisiner", plus de 2000 recettes sans photos et tiré à plus de 6 millions d'exemplaires. Respect. Ce sont donc les gaufres de mon enfance, seulement 10g d'huile, croustillantes à la sortie du gaufrier, et assez neutres pour y tartiner un tas de cochonneries sans culpabiliser.

La troisième recette, c'est le bonus du lendemain :-) J'étais curieuse de connaître le rendu de cette recette au fromage blanc et à l'avoine, toujours sans beurre. Elles sont plus moelleuses que celles de Ginette, avec un goût assez marqué d'avoine. Très bien aussi pour y tartiner un tas de cochonneries ;-)

Et vous, c'est quoi votre recette de gaufre préférée ???
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 4 mars 2016

Petites galettes de maïs et polenta

Si tu cherches une idée de recette sympa avec des ingrédients du placard, ces galettes sont faites pour toi ! 

La recette est issue d'un livre que j'aime beaucoup, vegan yum yum de Lauren Ulm. Je l'ai acheté un peu par hasard pour 2$, et il est ensuite resté quelques temps parmi ses congénères. C'est ballot, car il regorge d'idées gourmandes et pratiques, même pour la non vegan que je suis. Tu dégusteras ces petites galettes double maïs bien chaudes et croustillantes à l'apéro, ou en repas léger comme moi ce midi. Avec une petite salade et la sauce qui va bien avec, of course !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 décembre 2015

Au secours ! Je déménage encore ! Vite, un kaiserschmarrn !

Dans 3 semaines, ma maison actuelle sera complètement vide. Et une autre sera en cours de remplissage, misère ...

Il y a un peu plus de trois ans, je partais d'un point A (près de Strasbourg) à un point B (à l'Ouest de Paris). Notre destination est donc logiquement un point C (Munich).
Dans 3 semaines.
Dis donc, la pression commence à monter là.
J'ai encore vingt mille choses à faire.
Je veux encore voir cent cinquante personnes.
J'ai pas trop le temps de faire ma maligne en ce moment ...

Si tu as des bons plans à ou autour de Munich, voire pour l'Allemagne,  pleeeease, c'est le moment de les partager !!!!!

Lors de notre séjour bavarois en octobre, j'ai repéré des magasins sympas et ramené quelques souvenirs culinaires. Pas question de perdre le Nord non plus, hein !

Un fouet danois, il a du se perdre ...

Par contre, je n'ai que des photos toutes pourrites, tu attendras un peu pour voir mon nouveau cadre de vie ... 

Et dans mon nouveau livre, j'ai trouvé LA recette de Kaiserschmarrn, celle qui détrone la recette que j'utilisais jusqu'à présent.

Le Kaiserscharren ou Kaiserschmarrn (Scrabble !!!!!) entre dans la catégorie des plats réconfortants qu'on apprécie en ce moment : c'est une crêpe-omelette bien épaisse, moelleuse à l'intérieur et croustillante à l'extérieur. J'en ai très souvent mangé en Autriche (mon moment préféré au ski !), et j'ai découvert avec grand bonheur qu'on en trouve sur toutes les cartes des restaurants traditionnels de Munich. Il est souvent servi avec de la compote de quetsches et cuisiné avec des raisins secs. Ici, on le préfère nature, brûlant et généreusement saupoudré de sucre glace. On place la poêle bien chaude au milieu de la table et chacun pioche les morceaux qui lui plaisent (on a aussi le droit de rajouter du sucre ...).

Le Kaiserschmarrn cache bien son jeu ; sous ses airs de plat tout simple et modeste, sa préparation nécessite tout de même une triple cuisson : d'abord saisi à la poêle, il passe ensuite une dizaine de minutes au four, puis retourne sur le feu jusqu'à devenir croustillant. Mais ne te laisse pas impressionné, je sais que tu maîtrise les macarons, rien ne peut te résister :-)




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 juin 2015

Assiette presque crue # Spaghetti de courgettes, sauce tomate, boulettes de graines et crumesan

J'ai eu la faiblesse d'accepter un créneau au stand grillades de la kermesse ce soir, tu crois qu'il fera moins que 30°C ?

Du coup, je n'ai allumé aucun feu ce midi et j'ai bricolé du cru, un peu comme ces spaghetti menteurs. J'ai louché vers l'Italie, avec une sauce tomate, des boulettes et du crumesan, une version végé du parmesan. Des spaghetti bolognaise menteurs quoi :-)

C'est un plat complet et assez rapide à faire, parfumé et trèèèèès consistant. On dirait pas, mais les boulettes aux graines, ça cale ...

La sauce tomate est préparée avec une boite de tomates bien élevées, à remplacer par des tomates bien mûres en saison pour une assiette carrément toute crue !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 19 octobre 2014

Gaufres à la polenta et sa butterscotch sauce

T'inquiète pas, point d'alcool dans cette sauce ...

La butterscotch sauce est la cousine de notre crème Salidou. Tout aussi délicieuse et addictive, avec un sacré goût de reviens-y. Comme j'utilise la recette grande-bretonne de Pascale Weeks, j'ai gardé la VO :-)

Les gaufres à la polenta sont issues du beau livre de Céline Mennetrier, Polenta donc. Je l'aime beaucoup celui-ci, il est bourré d'idées pour utiliser autrement la polenta. Et en gaufres, ça donne quoi ? Et bien c'est une pâte plutôt dense à cuisson un peu plus longue que celle d'une recette traditionnelle. Elle est également un peu plus fragile, il convient d'ouvrir son gaufrier avec précaution sous peine de casser la gaufre en deux. Ces étapes intégrées, tu dégusteras des gaufres bien croustillantes à l'extérieur mais très moelleuses à l'intérieur. Un beau contraste qui fait l'unanimité chez moi (et je ne partais pas gagnante, crois moi !).




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 mai 2014

Boulettes de tofu à la japonaise

Quoi ???? Encore du tofu Sécotine ? Oui, mais tu vas voir, c'est vraiment à l'insu de mon plein gré, et en plus, c'était super bon ...

Vendredi soir, j'ai eu la très désagréable surprise de constater que mon congélateur avait décidé de se reconvertir dans le chaud. Traître ! Dans la foulée, ma voisine me cède gentiment deux tiroirs de son propre congélo, mais je dois faire des choix douloureux et décider de ce que je peux utiliser durant le week-end. Nous avons ainsi eu une alimentation assez fantaisiste et défiant toutes règles diététiques ces deux derniers jours. Personne ne s'est plaint ... Comme je vois des boulettes partout, j'en ai confectionné de délicieuses avec mon tofu décongelé contre son gré. Une belle réussite gustative !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 avril 2014

Samoussas de pommes de terre aux épices et herbes

Oui, parce que si j'intitule ce post "bricks de patates", c'est beaucoup moins accrocheur comme titre ...

Et pourtant, voici une recette qui te donnera envie d'avoir des restes de patates ! Légèrement écrabouillées avec des herbes et des épices, c'est déjà une purée dont tu vas te souvenir. Mais si tu utilises cette purée comme farce pour des samoussas croustillants et que tu les sers avec une salade bien croquante, c'est presqu'un repas de fête !

Et la petite sauce, me diras tu ? J'y ai pensé, et même fortement, j'ai même failli récidiver avec une trempette au tamarin. Mais après avoir goûté la purée, je l'ai trouvé assez riche en saveurs et assez humide pour se suffire à elle-même. Tu vois, tu as échappé au tamarin aujourd'hui ... :-)





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 mars 2014

Galettes potiron-cheddar

Mais tu cuisines encore de la courge à cette saison Sécotine ?

Je viens juste de couper mon dernier potiron qui attendait au garage. Vraiment, j'adore ce légume qui se garde des mois ... sauf quand il a décidé d'imploser et de fondre de l'intérieur ! Ça sent le vécu ? Vraiment ?

Je t'ai déjà dit que j'aimais d'amour les livres de l'éditeur la plage par ici. J'ai logiquement ajouté le petit dernier de Cléa et Estérelle Payany, Veggie burger à ma collection. C'est pas que j'aime plus que ça les burgers, je préfère même manger les ingrédients séparément. Mais je ne résiste pas aux galettes végétales, et pour mon plus grand bonheur, les enfants s'y mettent aussi ! 

Ces galettes sont fondantes et moelleuses, et avec beaucoup de goût. Ce qui n'est pas toujours évident avec la courge. Nous les avons mangé avec une mayo au tofu soyeux (à améliorer) et une salade de mâche. Maintenant, rien ne t'empêche de les coincer en sandwich dans un petit pain avec des crudités et une petite sauce à ton goût ...




Galettes potiron-cheddar

pour une dizaine de galettes
- 500g de potiron
- 1 oignon rouge
- 1 gousse d'ail
- huile, sel et poivre
- 100g de cheddar ou autre fromage à pâte dur
- 70g de chapelure
- 3 cs de fines herbes


Préchauffez le four à 180°C.

Coupez le potiron en petits cubes, émincez l'oignon et l'ail, placez sur une plaque à four. Versez 3-4 cs d'huile d'olive, salez, poivrez, et utilisez vos mains pour enduire les légumes de ce mélange. Enfournez pour 30 à 40 minutes, ou jusqu'à ce que les dés de potiron commencent à dorer.

Laissez refroidir quelques instants, puis transvasez dans un grand bol. Écrasez légèrement le potiron à la fourchette, puis incorporez le reste des ingrédients. 

Formez des galettes à l'aide d'un emporte-pièce rond directement sur une plaque à four  éventuellement recouverte de papier sulfurisé ou d'une feuille silpat. Tassez légèrement avec la dos d'une cuillère à soupe et enfournez pour une dizaine de minutes. C'est prêt !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 mars 2014

Beignets à la ricotta

ou après le coup des gaufres de la nuit, comment continuer la quête de la mèrattitude parfaite ...

Vendredi après midi, j'ai mis les enfants à la porte de la cuisine pour faire ma friture de l'année. Avant, j'avais nettoyé la-dite cuisine à fond, mais tu crois des fois que je réfléchis ??? Et j'ai pris un gros risque - toute proportions gardées hein - en proposant une nouvelle recette de beignets à mes petits testeurs qui adorent ceux au fromage blanc. Ok, pour des beignets à la ricotta ... Croustillants à l'extérieur, ils dévoilent un cœur moelleux et humide juste comme on aime. Mon seul regret ? Ne pas avoir doublé la recette !





Beignets à la ricotta

pour une vingtaine de petits beignets
- 250g de ricotta
- 50g de sucre
- 2 oeufs
- 125g de farine
- une pincée de sel
- 1 cc de levure chimique

La pâte se fait en moins de 5 minutes ; profitez en pour faire chauffer votre bain de friture. J'ai utilisé 5 cm d'huile de pépins de raisins dans une casserole à bords hauts, en utilisant un thermomètre pour ne pas - trop - dépasser 180°C. La hotte à fond et la fenêtre entrouverte, ça sent même pas la frite dis donc !

Battre la ricotta et le sucre. Ajoutez les œufs un à un, puis la farine, le sel et la levure.

A l'aide de 2 cuillères à soupe, déposez des boules de pâte de la taille d'une grosse noix dans l'huile. J'ai utilisé une petite casserole, j'ai cuit 3 beignets à la fois. Retournez les pour les dorer de tous les cotés. Égouttez les sur du papier absorbant avant de les rouler dans du sucre ou du sucre cannelle.

Apportez les beignets sur un joli plat à table, écoutez les hum et les miam, pensez au 12€ économisés chez le boulanger, dégustez et souriez, c'est le printemps !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 27 février 2014

Croustillant de crabe et quinoa, sauce au tamarin

Parlons d'abord de la sauce. Au tamarin donc. Le fruit du tamarinier. Le fruit se présente sous la forme d'une gousse un peu comme un gros haricot, dans laquelle la pulpe entoure plusieurs graines. La chair, sucrée et acidulée, est utilisée dans la cuisine un peu partout dans le monde. J'en ai trouvé sous plusieurs formes en épicerie asiatique : des gousses fraîches, du jus, ou de la pâte. C'est cette dernière que j'ai acheté, ça m'a évité de décortiquer le fruit (apparemment c'est fibreux et pas très aisé), et le jus contenant des conservateurs non identifiés, le choix a vite été fait sachant que la pâte se garde un an au réfrigérateur.

J'étais un chouia sceptique au départ : il faut couper la pâte en petits bouts, la réhydrater, puis la passer au chinois pour obtenir une sorte de pulpe filtrée. La pâte est sensée être sans noyau, mais en fait il y en avait pleins dans la mienne ! Je l'ai ensuite mixée avec du sucre, des noix de cajou et de la sauce soja, et là, choc gustatif. D-E-L-I-C-I-E-U-S-E. Sucrée acide salé crémeuse, tout ce que j'aime concentré dans un petit ramequin. A faire et à refaire sans modération !

Et avec les petits croustillants au crabe, je participe au Duel Brick contre Filo de culino versions. C'est pas que je préfère les feuilles de brick, c'est juste que j'en trouve beaucoup plus facilement ... :-) et j'adore quand le croustillant dévoile une farce bien moelleuse ...




Croustillant de crabe et quinoa, sauce au tamarin

pour la sauce
- 50g de pâte de tamarin
 
- 50g de noix de cajou (mon premier choix était des cacahouètes que je n'ai plus retrouvées, Emma, tu es passée par le garde-manger ???)
- 1cs de sauce soja
- 20 à 30g de sucre complet

Coupez la pâte en petit morceaux que vous placerez dans un bol. Versez de l'eau chaude dessus et laissez la pâte se réhydrater une dizaine de minutes. Vous devrez peut être rajouter un peu d'eau. Enlevez les noyaux (s'il y en a !), et filtrez au chinois. Vous devez obtenir environ 100g de pulpe.

Torréfiez les noix de cajou à sec dans une petite poêle. Placez les dans le bol d'un mixer et réduisez les en poudre. Ajoutez le reste des ingrédients et mixez pour obtenir une sauce homogène. Goûtez, et rajoutez éventuellement de la sauce soja ou du sucre selon votre goût. Réservez.




pour environ 30 croustillants
- une boite de bon crabe (120g)
- 1cs bombée de graines de sésame
- 100g de quinoa cuit
- 4cs d'herbes de votre choix (j'ai utilisé ma coriandre congelée)
- 1cs de gingembre
- sel et huile

- 8 feuilles de brick

Mélangez tous les ingrédients pour obtenir une farce homogène, salez à votre goût.

Découpez chaque feuille de brick en deux, puis encore en deux de manière à obtenir quatre bandes de largeur à peu près égale (la longueur n'importe pas).

Placez une petite cuillère de pâte au début d'une des bandes, puis plier en forme de triangle. Je vous laisse regarder cette petite vidéo si vous ne savez pas comment faire :


Pliage de samoussa par remfrotte

Attention à ne pas mettre trop de farce, vous auriez du mal à former votre croustillant !

Procédez de même avec le reste des feuilles. 

Préchauffez le four à 180°C. Badigeonnez légèrement chaque croustillant d'huile, les placez sur une plaque et enfournez jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Laissez les tiédir avant de les servir avec la sauce au tamarin.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 18 février 2014

Les gaufres de la nuit

Ou comment se faire passer pour la meilleure maman du monde quelques instants.

Hier, Mister P. a fêté son anniversaire. La tradition veut que l'heureux fêté choisisse le déroulement de sa journée, incluant les repas. Ce qui donnait encore il y a quelques années chips et bonbons à tous les repas. Début janvier, Tess a choisi risotto et compote pour ses 6 ans. Je rêve ou quoi ...

Mais revenons à mon cher Mister P. Il souhaitait des gaufres le matin, des hamburgers à midi (avec des haricots comme légumes), et des crêpes le soir. Haheum, des gaufres le matin ? 

J'ai dernièrement expérimenté deux recettes de gaufres qui nous ont ravies : les gaufres hyper croustillantes à la limonade trouvées chez Cake in the city, et les gaufres à la polenta de Céline Mennetrier, crousti-fondantes à souhait. Sauf que le matin, c'est pas mon truc ...

J'ai donc opté pour les gaufres qui lèvent toute la nuit. Il faut juste prendre 5 minutes pour les préparer la veille au soir. Le matin, une douce odeur va t'accueillir dans la cuisine. On rajoute les œufs et un peu de bicarbonate, ça prend 1 minute, et hop ! La pâte est prête et roule ma poule pour un petit déj' où tu pourras passer pour la meilleure des mamans ...





Les gaufres de la nuit
(recette de yourhomebasedmum, j'ai réduit la quantité de levure et augmenté celle de sucre, et oui, j'aime mes gaufres complètement natures !)

pour une quinzaine de gaufres
- 120ml d'eau tiède
- 1/2 paquet de levure de boulanger déshydratée
- 480ml de lait tiède
- 100g de beurre fondu
- 1/2 cc de sel
- 3 grosses cs de sucre
- 260g de farine
- 2 oeufs
- 1/4 cc de bicarbonate

Dans un grand bol, placez l'eau tiède et la levure. Laissez reposer 5 minutes. Ajoutez le lait tiède, le beurre fondu, le sel, le sucre et incorporez la farine. Couvrir le bol avec un linge ou un film plastique et laissez à température ambiante pour la nuit.

Vous pouvez également déjà préparer votre gaufrier, les 2 oeufs et le bicarbonate si vous n'êtes pas du matin.


Le lendemain matin donc.

Branchez le gaufrier. Battre les oeufs et le bicarbonate, ajoutez au mélange précédent ; la pâte est liquide, pas de panique !  Placez une petite louche dans chaque empreinte, laissez cuire 3-4 minutes ou jusqu'à ce que les gaufres soient bien dorées, et dégustez de suite bien chauds !

Vous pouvez garder le reste de pâte quelques jours au frais, ou cuire toutes les gaufres et les réchauffer au grille-pain.



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 février 2014

Gaufrettes de polenta au pécorino

Il y a quelques semaines, je me baladais dans le quartier du jardin du Luxembourg. Encore un très chouette coin à découvrir. Dans la petite rue Monsieur-le-Prince, il y a la librairie des éditions La Plage. Il semblerait que je possède une grande partie de leur publication culinaire. Je suis un peu obligée d'y entrer. Ah bon ? Quand je ressors, ma bibliothèque a trois nouveaux petits à accueillir ...




La première recette cuisinée de l'ouvrage Polenta a été les gaufres sucrées. Un vrai délice, des gaufres bien croustillantes qui dévoilent un intérieur fondant, fondant ... "Maman, tu les refaits quand tu veux !" Crois moi, c'est pas si fréquent  ...

Évidemment, ça m'a donné des idées de gaufres salées. Et puis quand j'ai avisé mes plaques à gaufrettes jamais utilisées, j'ai reposé illico celles à gaufres. Là, on est sur du sérieux : des gaufrettes bien croustillantes, toutes douces, au bon goût de fromage. Pour accompagner ta soupe du soir, ça fait tout de suite plus classe ! Pour grignoter telle quelle aussi.




Gaufrettes de polenta au pécorino

Evidemment, cette recette fonctionne parfaitement dans un moule à gaufres si tu n'as pas de moule à gaufrettes. Pour des gaufres crousti-fondantes alors.
Et puis mon premier choix de fromage était du beaufort (que je n'avais pas), contrairement au pécorino (qui attendait dans mon frigo). Avec du comté ça doit être pas mal non plus ...

pour une vingtaine de gaufrettes
- 100g de pécorino (ou autre fromage)
- 25cl d'eau
- 25cl de lait
- 80g de polenta
- 50g de beurre en morceaux
- 140g de farine
- 1 oeuf

Râpez finement le fromage, avec un râpe microplane par exemple.

Faites bouillir le lait et l'eau dans une casserole moyenne. Ajoutez la polenta et remuez avec une cuillère en bois le temps de cuisson indiqué sur votre paquet de polenta. Ôtez la casserole du feu, incorporez le beurre et le fromage jusqu'à ce qu'ils soient fondus. Laissez refroidir quelques minutes.

Lorsque le mélange est tiède, incorporez l’œuf et la farine à la polenta (directement dans la casserole, ça t'évitera de la vaisselle). Salez, poivrez, et ajoutez de la muscade si vous aimez.

Faites chauffez votre gaufrier avec les plaques à gaufrettes.


Placez une grosse cuillère de pâte sur chaque empreinte, fermez sans trop appuyer, et laissez cuire 3-4 minutes (après, ça dépend de ton gaufrier ...). Sortez les gaufrettes, laissez légèrement refroidir et dégustez sans attendre ! Les gaufrettes se garderont un jour dans une boite en fer, à température ambiante. Il suffit de les passer au grille-pain quelques instants pour qu'elles retrouvent leur croustillant !



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 janvier 2014

Scones orange-lavande et la marmelade (d'orange)

Samedi, je me trouvais fort dépourvue en marmelade d'orange, ingrédient oh combien important dans ma cuisine. Pour les salades, pas pour les tartines. Je trouve qu'elle donne un peps incroyable à n'importe quelle sauce froide, et qui n'a pas besoin de peps en ce moment ? Toi au fond à droite ???

Dimanche, je dégustais des scones orange-lavande avec ma marmelade au petit déjeuner. Ben oui, la recette était sur la même page, je n'allais quand même pas laisser la marmelade toute seule !

Ces scones ne ressemblent pas du tout à ceux que j'ai l'habitude de cuisiner ; la pâte a la consistance d'une mayonnaise, il faut la laisser reposer au frais quelques heures et elle est très assez difficile à découper. En contrepartie, on obtient des galettes épaisses à mi chemin entre le pain et la brioche, très moelleuses. Le parfum de la lavande n'est pas forcément reconnaissable, mais il apporte une touche délicate. 

Si tu zappes cet ingrédient, la pâte se fait en 5 minutes au mixer. Tu laisses raffermir une nuit au frais, 12 minutes de cuisson, et hop ! un petit déj' trèèèèès agréable. Merci qui ??? Alain Ducasse et ses 190 cours illustrés !




Scones orange-lavande et la marmelade (d'orange)

pour un petit pot de marmelade
Tu peux facilement doubler ou tripler la recette, mais tu vas voir, c'est tellement facile que c'est presque plus agréable d'en avoir de la toute fraîche.

- une grosse orange non traitée
- 50g de sucre
- 100ml de jus d'orange (par exemple, une partie du jus de l'orange qu'on va zester pour les scones)

Brossez soigneusement l'orange et essuyez la. Coupez la en deux, puis en tranche de 2-3 mm. Placez les dans une casserole, couvrez d'eau froide et portez à ébullition. Égouttez et rincez à l'eau froide. Répétez cette opération 2 fois (donc 3 fois en tout si tu suis bien !).

Mixez l'orange avec le sucre et le jus, assez finement. Replacez le out dans la casserole, portez à ébullition, baissez le feu et laissez mijoter 30 à 40 minutes, le temps que le liquide soit évaporé. Laissez refroidir et mettez en pot.


pour 6 scones (7cm de diamètre)
- 10cl de lait
- 2g de lavande
- 120g de farine
- 10g de levure chimique
- 15g de sucre
- le zeste d'une orange non traitée
- 50g de beurre froid coupé en petits morceaux
- 50g de miel (de lavande pour être dans le thème)

- un peu de lait et de miel pour dorer les scones
- des pistils de lavande pour la décoration

Amenez doucement le lait et la lavande à ébullition. Laissez infuser et refroidir à couvert. Filtrez.

Dans le bol du mixer, mélangez la farine, la levure et le sucre. Ajoutez le beurre, mixez. Ajoutez le miel et le zeste, mixez. Finissez par le lait froid. Vous obtenez une pâte avec la texture d'une mayonnaise. Coulez cette pâte sur du film alimentaire, rabattez et aplatissez avec vos mains. Fermez complètement et placez au frais au moins 6 heures.

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante. Préparez une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d'un silpat. Sortez la pâte du réfrigérateur, étalez la sur une épaisseur de 1 cm. Le bouquin dit de fariner le plan de travail ET la surface de la pâte, j'ai fait ça en étalant la pâte directement dans le film, la pâte étant vraiment collante. Découpez les scones à l'emporte-pièce et placez les sur la plaque. Rassemblez la pâte restante, essayez de découper à nouveau ou placez la directement sur la plaque en lui donnant une forme ronde. J'imagine qu'on peut aussi cuire un scone géante et le découper après cuisson.


Faites chauffez le lait et le miel pour la dorure (10s au micro ondes pour moi). Badigeonnez le dessus des scones, parsemez de pistils de lavande si vous n'oubliez pas, et enfournez pour 7 minutes. Tournez la plaque et cuire à nouveau 5 minutes. Laissez refroidir, c'est l'heure du petit déj' !!!





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 17 décembre 2013

Végéburgers BBQ aux haricots et sa sauce à l'avocat

Lors d'un voyage éclair à Strasbourg fin du mois dernier, j'ai agrandi ma collection de livres - comment ça j'ai encore craqué ??? avec Veggie burgers de Joni Marie Newman. Il y a 101 recettes de végéburgers, autant dire qu'il y en a pour tous les goûts, avec tous les ingrédients possibles et imaginables. Ces galettes aux haricots et parfumées à la sauce BBQ nous ont régalées hier midi, alors pourquoi pas vous ?

Ne vous laissez pas impressionner par la liste des ingrédients ; vous pouvez très bien prendre une sauce BBQ du commerce et des haricots en boite, utiliser votre robot ménager au lieu de vos blanches mains pour confectionner la pâte en 5 minutes. Après le temps de repos obligatoire, poêlez vos galettes en quelques minutes au lieu d'utiliser le four. Et voilà !

Avec cette recette, je participe au calendrier de l'Avent végétarien de recettes de cuisine et de cuisineVG.




Végéburgers BBQ aux haricots et sa sauce à l'avocat

pour la sauce BBQ (d'après Pigut)
- 20cl d'eau
- 2 cc de thé fumé
- 2 cc d'ail en poudre
- 2 cc d'oignons séchés
- 3 cs de sucre rapadura
- 3 cs de sauce soja
- 3 cs de fécule
- 2 cs de concentré de tomates

Portez l'eau à ébullition, faites y infuser le thé pendant 3 minutes. Filtrez. Ajoutez le reste des ingrédients et chauffez doucement jusqu'à ce que la sauce épaississe. Réservez.

Si vous souhaitez utilisez cette recette comme vrai sauce BBQ, rajoutez 3 cs d'huile de noix hors du feu.

pour une douzaine de végéburgers
- 100 g de protéines de soja texturées
- 25cl d'eau
- 80g d'oignons ciselés
- 420g de haricots cuits (j'ai utilisé un mélange de rouges et de blancs)
- la recette de sauce BBQ du dessus
- 1 cs d'oignons séchés
- 1 cs d'ail en poudre
- 1 cc de poivre moulu
- 50g de beurre de cacahuètes
- 50g de farine

Portez l'eau à ébullition, versez la sur les protéines de soja, couvrez et laissez gonfler une dizaine de minutes. Laissez légèrement refroidir, puis ajoutez tous les autres ingrédients et pétrissez quelques minutes. Placez au frais au moins 1/2 heure pour raffermir la pâte.

Confectionnez une douzaine de galette à la main ou à l'aide d'un emporte-pièce. Placez les sur une plaque de cuisson recouverte d'un papier sulfurisé. Cuire à 180°C entre 30 et 40 minutes selon l'épaisseur des galettes en les retournant à mi cuisson, ou poêlez les galettes quelques minutes de chaque coté. Dégustez accompagné de la petite sauce du dessous, ou de votre sauce préférée !




pour la sauce à l'avocat (d'après Cru de Delphine de Montalier)
- 2 avocats
- 10cl d'huile d'olive
- le jus d'un gros citron
- 1 cs de fromage blanc
- 1 cs de sirop d'érable
- quelques gouttes de tabasco
- sel et poivre

Passez tous les ingrédients au mixer pour obtenir une sauce onctueuse. Assaisonnez selon votre goût.



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 21 juillet 2013

Brioche tortillée au praliné

Dix jours passés en Alsace, pour :

- vérifier du coin de l’œil que les locataires prennent bien soin de ma belle maison,
- oublier les tâches quotidiennes,
- prendre le café avec mes anciens collègues comme si un an ne s'était pas écoulé,
- manger la meilleure tarte flambée de la région, celle de ma belle-maman,
- mettre une jolie robe pour aller à la fête de l'été de tata Steph et apporter les cookies géants à la fleur de sel de Pierre Hermé,


- revoir mes sapins chéris et constater qu'en région parisienne, le regard est toujours arrêté par un élément artificiel,


- cuisiner des tartines de copines avec celles qui sont devenues un peu plus que des copines au fil des années ...



... mince alors, ces minis vacances me rendraient presque nostalgique ! Il me fallait bien une belle brioche généreusement pralinée pour me remettre !

La majeure partie du boulot se fait la veille, si vous avez un robot c'est encore plus facile. La structure se développe toute la nuit au frais. Le lendemain, la pâte est étonnement malléable. Une demi-heure au four et, si vous êtes un peu matinale et silencieuse, de délicieuses effluves réveilleront la maisonnée. Dis donc Sécotine, on se croirait dans une pub Ricorée ... La pâte est semble très légère, il vaut mieux avec tout ce praliné ...




Brioche tortillée au praliné (d'après Food Network - mai 2013)


pour la pâte
- 125ml de lait entier
- 125ml d'eau
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- 60g de beurre + un peu
- 1 gros jaune d'oeuf
- 1,5 cc d'extrait de vanille
- 350g de farine + un peu
- 60g de sucre
- 3/4 cc de sel fin

- environ 200g de praliné mou ou autre chose délicieuse à tartiner

la veille

Faites fondre le beurre pour qu'il ait le temps de tiédir.

Faites tiédir l'eau et le lait. Versez la levure sans mélanger et laissez reposer 5 minutes, le temps que ça bulle. Incorporez le jaune d’œuf, le beurre fondu et l'extrait de vanille.

Dans un grand bol (éventuellement celui du robot), mélangez la farine, le sucre et le sel. Creusez un puits et ajoutez la mixture liquide. Mélangez avec une spatule, puis :
- soit vous mettez en route votre robot pétrisseur pour environ 5 minutes, la pâte reste un peu collante,
- soit vous renversez la pâte sur le plan de travail fariné et pétrissez avec vos petits bras jusqu'à ce que la pâte soit souple, environ 6 minutes, puis remettez la boule de pâte dans le bol.

Badigeonnez la surface de la pâte avec un peu de beurre fondu, filmez et laissez reposez environ 1 heure, jusqu'à ce que la pâte double de volume.

Pétrissez brièvement la pâte pour dégazer, badigeonnez à nouveau la surface de beurre fondu, placez un film sur la pâte et réfrigérez pour la nuit.

le jour même

Beurrez ou huilez un plat à four d'environ 25 sur 30cm.

Farinez le plan de travail et renversez y la pâte. Farinez la, puis aplatissez la doucement avec le plat de la main en forme de rectangle. Retournez la et farinez à nouveau. Abaissez à l'aide d'un rouleau à pâtisserie en un grand rectangle (à vue d’œil 40 sur 55) en farinant la pâte si nécessaire.

Étalez le praliné mou sur tout le rectangle en s'arrêtant à 1-2cm du bord. Humectez les, puis roulez le rectangle le plus serré possible. Coupez le boudin obtenu en 12. Placez les dans le plat en les couchant sur le coté, et sans les faire se toucher. Couvrez, et laissez lever environ 1h, jusqu'à ce que la pâte double de volume.


Préchauffez le four à 180°C. Enfournez pour 25-30mn, les rouleaux vont se rapprocher et dorer. Laissez complètement refroidir si vous êtes cap' avant de déguster.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 26 mars 2013

Barres de céréales au caramel beurre salé

Je crois que j'étais ado quand les barres de céréales sont apparues dans les rayons des supermarchés. Elles faisaient très santé, ces portions individuelles pleines de graines et tout en couleur. Du jour au lendemain, j'en ai eu dans mon sac en guise d'en-cas, avec une nette préférence pour celles enrobées de chocolat. Et puis un autre produit les a certainement remplacé dans les rayons, à moins que j'ai cessé de goûter, et les barres de céréales ont disparu de mon quotidien.

Mais j'en ai eu soudain très envie lorsque j'ai lu cette recette dans le Food and Wine de février. Moi qui aime les noix, les graines, et le caramel au beurre salé, pendant quelques minutes, j'ai à nouveau eu 15 ans !




Barres de céréales au caramel beurre salé (adapté de Food and Wine - février 2013)

Vous pouvez confectionner ces barres avec n'importe quel mélange de noix, graines et fruits secs. C'est un parfait vide-placard ! Et par rapport à la recette initial, j'ai baissé les quantités de sucre, de miel et de beurre car la première fournée était beaucoup trop sucrée.

Ingrédients pour un cadre de 20 sur 20cm
- 170g d'amandes
- 90g de flocons d'avoine
- 50g de graines de courges
- 40g de graines de lin
- 100g de sucre complet (j'avais du muscovado)
- 100g de miel
- 40g de beurre salé

- 2cc de vanille
- 80g de riz soufflé nature
- 70g de cranberries


Tapissez un cadre ou un plat de 20 sur 20cm de papier sulfurisé.

Préchauffez le four à 180°C. Étalez les amandes, les flocons, les graines de courges et de lin sur une plaque à pâtisserie. Enfournez pour 8 à 10 minutes, jusqu'à ce que ça commence à sentir bon ! Transférez dans un grand bol.

Versez le sucre, le mile, le beurre et le sel dans une casserole. Portez à ébullition, puis laissez mijoter 5 minutes. Ajoutez la vanille hors du feu.

Versez le caramel sur le mélange amandes/graines. Ajoutez le riz soufflé et les cranberries. Mélangez soigneusement pour répartir le caramel. 


Étalez et compressez le mélange dans le cadre ou le plat préparé en vous aidant du dos d'une grande cuillère. Laissez le mélange se raffermir au moins deux heures.

Transférez le carré avec précaution sur une planche. Découpez les formes de votre choix. Conservez dans une boite hermétique.





Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...