Affichage des articles dont le libellé est carotte. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est carotte. Afficher tous les articles

vendredi 10 avril 2020

Pain de lentilles aux champignons et noix de cajou (entre autres)

Depuis le début du confinement, je me suis assise sur beaucoup de mes principes, du genre, le temps d'écran des enfants, la réduction des emballages plastiques, ou ma consommation de viande. En gros, je vis avec des carnivores qui tolèrent mes lubies végé/vegan du soir. J'essaie de limiter notre consommation à un repas par jour, un tous les 2 jours si je filoute. 

Et l'autre jour, j'ai eu très envie de lentilles. J'en ai cuit une grosse quantité avec une partie de laquelle je me suis empressée de tester un brownies au chocolat (bon mais pas foufou). J'en ai mangé une partie en salade avec du chèvre et des oranges, et la dernière partie a fini en pain aux champignons et noix de cajou. Les champignons apportent le moelleux nécessaire à ce type de plat qui peut vite devenir étouffe-chrétien. Je me suis régalée pendant que les autres savouraient leur hamburger, et mon adoglouton a beaucoup apprécié et a fait son deuxième repas avec MON pain !





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 17 janvier 2020

Curry rouge de légumes d'hiver

Voici mon nouveau plat chouchou de ce début d'année : des légumes d'hiver rôtis au four puis nappés d'une sauce coco légèrement épicée au curry rouge. Recette refaite plusieurs fois depuis Nouvel An, c'est dire si elle est validée !!!

Ce plat plaira autant aux adeptes du fait-en-15-minutes qu'à ceux du réchauffage ou du batch cooking. En effet, si le plat se prépare en 15 minutes avant de mijoter, il est bien meilleur le lendemain. Je t'engage donc à préparer la sauce et les légumes rôtis à l'avance, puis à assembler le tout au dernier moment.





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 12 décembre 2019

Salade de chou rouge épicée aux graines {sauce cacahuètes et option tofu}

Si entre 2 soupes ou tartiflettes te prenait l'envie de manger une salade, celle-ci pourrait se révéler parfaite ! 

Chou-rouge et carottes : de saison ! (pas la coriandre, mais elle était congelée ;-)
Petite sauce aux saveur d'Asie : ça change et surtout, mmmmh ....
La touche de piment : waouh !!! Ça réveille les papilles !!!
Des graines torréfiées : toujours bienvenues dans les salades.

Tofu légèrement frit : à toi de voir ! Le tofu est totalement facultatif, tu peux le supprimer ou le remplacer par du poulet par exemple, mais je trouve qu'il est particulièrement bien adapté à cette recette.





Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 mars 2019

Ragoût de bœuf, légumes racines et pommes de terres nouvelles, AKA le ragoût de la feignasse

Bon, alors on n'est pas d'accord avec ma copine R. sur le repas parfait de feignasse. Elle plaide pour le poulet rôti, moi j'ai une préférence pour ce plat pour la bonne raison qu'il est complet. Je dois être plus feignasse qu'elle ...

En pratique, il te suffira de préparer tes légumes et de couper ta viande, de balancer le tout dans ta cocotte de grand-mère et de placer l'ensemble au four pour 2, 3 ou 4 heures ... le plat cuit tout doucement à l'étouffée, il peut patienter longtemps au four, aucun risque de sur-cuisson. Pendant ce temps, tu pilates, tu te balades, tu dors, bref, tu vaques à tes occupations. Il ne reste plus qu'à mettre la table - tu peux déléguer - à poser la cocotte sur un joli sous-plat et à servir avec un bon verre de vin rouge.

Ah ! J'oubliais la gremolata à parsemer au moment du service, totalement facultative mais qui fera de ton plat THE ragoût à refaire !

Niveau organisation, je te conseille de prendre 30 minutes le soir pour tout préparer et cuire une heure. Tu éteins ton four et tu laisses la cocotte toute la nuit dedans. Le lendemain, elle sera encore bien tiède. Tu rallumes le four environ 1h à 1h30 avant de passer à table, chez moi c'était parfait ! Si c'est cuit avant, tu peux baisser la température à 110°C pour maintenir au chaud.

Une dernière précision ; contrairement aux autres recettes de ragoût que j'ai déjà faites, celle-ci ne préconise pas de faire revenir la viande au préalable. C'est Jamie Oliver qui le dit, il a testé les deux, alors je lui fais plutôt confiance (et je ne sens pas la viande grillée, joie !).



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 8 janvier 2019

Le bouillon de légumes de William Ledeuil, aka le bouillon de l'année !


Je vous souhaite une belle et heureuse année 2019 ! 
Et si vous passez de temps en temps par ici,
je vous promets qu'elle sera très gourmande ;-)


Tu sais à quoi je rêvais à la fin des fêtes de Noël ? D'un bon bouillon parfumé et brûlant ! Ouais ouais je sais, il m'en faut peu ...

Celui-ci est un peu long à mettre en oeuvre, la liste des ingrédients est longuette également, et il y a vraiment beaucoup de légumes quand tu as tout préparé. Mais si tu es patient-e et que tu vas jusqu'au bout, je te promets un bouillon au parfum et au goût exceptionnels ! Tellement exceptionnel que je l'ai cuisiné à de nombreuses reprises l'année dernière. En plus, tu en auras un peu plus que 3 litres, de quoi cuisiner quelques soupes et risotto, et si tu as de la chance, tu pourras en mettre une ou deux bouteilles au congélateur.

La premier fois que je l'ai cuisiné, c'était pour une fondue chinoise. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, chacun cuit ses ingrédients dans du bouillon, c'est beaucoup plus light qu'une fondue bourguignonne. Cette cuisson est parfaite pour le poisson ferme, les fruits de mer et la viande blanche. On rajoute des nouilles chinoises et des légumes à cuisson rapide type germes de soja ou pak choi, et hop ! Un repas de fête qui se prépare en avance et qui plait en général à tout le monde !

J'ai ensuite filtré le bouillon restant qui s'était enrichi des sucs de cuisson, je te dis pas la saveur ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 novembre 2018

Potée de chou au curry et à la crème

Un plat tout simple qui a l'immense avantage de faire manger du chou aux plus récalcitrants. Il suffit de ne pas prononcer le mot chou avant qu'ils n'aient goûté ;-) 

Quand on voit la liste des bienfaits de ce légume (je viens de passer une heure en salle d'attente à lire "se soigner par les légumes, les fruits et les céréales" de Jean Valnet), on aurait tort de bouder le chou. Et pas seulement le chou kale remis au goût du jour, je n'ai jamais pu m'y faire à celui ci ...

J'ai cuisiné ce plat lors du même cours de cuisine que la recette de chou-rave précédente. J'avais adoré sur place malgré mon peu de reste d'appétit : les légumes fondent en bouche, la potée est délicatement relevée, la crème apporte l'onctuosité et la gourmandise qui manque parfois à ce type de plat. Bref, un beau succès pour moi que j'ai un peu tardé à reproduire mais qui va souvent revenir sur la table cet hiver !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 11 octobre 2018

Chou-rave farci, ou la recette sur laquelle je n'aurais pas parié un euro !!!

Parce que le chou-rave et moi ... C'est pas qu'on ne s'aime pas, mais je le trouve plutôt insignifiant ce légume, pas très parfumé, pas très coloré, bref, je le snobe souvent lors de mes achats !

Lorsque je l'ai vu au menu d'un cours de cuisine que j'ai suivi la semaine dernière, j'étais un peu dubitative. Mais ça, c'était avant ;-) Avant de goûter ce plat où le goût discret du chou-rave est parfaitement compensé par une farce relevée et où le légume fond dans la bouche, un vrai bonheur !

Entrée ou dîner léger, à toi de choisir. Je trouve que le plat se suffit à lui même, mais nous l'avons mangé avec des lentilles aux épices (c'était un cours de cuisine indienne !!!)



Oups ... mais qui s'est déjà servi ???

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 octobre 2018

Soupe façon laksa, sur place ou à emporter

Aujourd'hui je te propose une soupe épicée et bien parfumée, couteau suisse comme je les aime. Et en bonus, une version à emporter pour frimer au bureau !

La laksa est une soupe de nouilles épicée, principalement consommée en Malaisie, à Singapour et en Indonésie. Il y a plusieurs variantes, mais elle embarque toujours du lait de coco, de la pâte de curry, du piment, de la coriandre et de la citronnelle.

C'est sur cette base que je te propose de partir en faisant une pâte avec les épices et les herbes, et après, tu te débrouilles avec ce que tu as au frigo et dans ton garde-manger ! Pour la version à emporter, tu empiles les couches dans un bocal en verre, il te suffira de verser de l'eau bouillante dessus, puis d'attendre quelques minutes avant de déguster. La version super classe de la soupe déshydratée en sachet !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 8 février 2018

Riz sauvage et bœuf au ras el-hanout et dattes

Soit un plat complet et plutôt costaud. Parfait pour les températures actuelles.

C'est un plat assez surprenant aux multiples influences : le riz sauvage d'Amérique du Nord, le ras el-hanout du Maghreb, la datte principalement d'Afrique du Nord et du Moyen Orient, le lait de coco encore plus à l'Est. Dit comme ça, c'est un mélange assez improbable ! Et pourtant, ça fonctionne très bien, sous réserve que tu aimes les plats salés-sucrés et un peu épicés (tu peux zapper les dattes d'ailleurs). J'ai rajouté des légumes et simplifié une recette de Molly Yeh pour avoir un plat vraiment complet en moins d'une heure, c'était parfait !

Si tu as lu le livre "Vous êtes fous d'avaler ça !" de Christophe Brusset, tu auras peut être retenu qu'il ne faut jamais acheter des épices en poudre, on ne sait jamais ce qu'ils contiennent ... D'ailleurs, pourquoi sont t'ils moins cher que leurs homologues entiers alors qu'ils nécessitent un broyage, donc un travail en plus ??? La palme du truc louche revient au ras el-hanout dans lequel, d'après Mr Brusset, les industriels recyclent les restes d'épices puisque par définition, c'est un mélange à la "tête de l'épicerie" ... Alors si tu souhaites confectionner ton propre mélange, suis la recette de Molly !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 décembre 2017

Nouilles soba, sauce coriandre-menthe-sésame et citron !

Ouais, rien que ça ! Et rien que pour moi dis donc, puisqu'il s'agit d'un repas solo. Quand j'ai le temps, j'aime m'amuser !

J'ai aussi la chance d'habiter dans une ville où tout est à portée de main. Je planifie rarement mes repas (je suis nulle pour la planification), je fais des petites courses quasiment tous les jours. De toute façon, je n'ai pas de voiture, et les grosses courses, ça pèse vite lourd !

Je suis donc passé ce matin au magasin asiatique près de l'école de ma fille. C'est tout petit, mais j'y trouve à peu près tout ce dont j'ai besoin pour faire un tour virtuel en Asie. Les herbes fraîches m'ont inspiré mon repas de midi : des nouilles soba enrobées d'une sauce crémeuse aux herbes, tahin et citron. J'ai rajouté une grosse carotte râpée et des protéines de soja pour compléter mon assiette, mais on peut très bien ne rien rajouter, ou utiliser ce qu'on a sous la main ! D'ailleurs, ma première idée, ce n'était pas carotte, mais épinard ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 1 décembre 2017

Bouchées moelleuses noisettes, carottes et grenade

La période des Bredele, Plätzchen et autres petits biscuits bat son plein depuis déjà une semaine. C'est pas aussi celle du Glühwein ??? J'ai des copines qui font ça très bien, je me contente en général de les manger (je fais ça très bien aussi ;-). 

Mais comme il est hors de question de se priver d'en-cas sympas, je te propose ces bouchées ultra moelleuses aux ingrédients un peu atypiques. C'est vrai quoi, je n'ai jamais mis de graines de grenade dans des petits gâteaux ! Par contre, j'ai déjà confectionné des biscuits avec de la carotte et de la pâte d'amandes qui se sont révélés décevants. J'aurais mieux fait de manger la pâte d'amandes et de faire une salade de carottes. 

Les biscuits que je te propose aujourd'hui fondent dans la bouche, la noisette croque sous la dent et la grenade acidulée dynamise le tout. Seul inconvénient, ils sont humides et ne se conservent donc pas super longtemps ... mais est-ce vraiment un inconvénient ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 26 septembre 2017

La soupe qui ne savait pas trop qui elle était ...

C'est un peu la cousine du chowder, mais sans les patates.
Elle aimerait bien être épaisse, mais pas trop quand même. 
Et aussi un peu épicée. Juste ce qu'il faut.
Elle embarque du fenouil, légume que je n'accommode pas très souvent en soupe.
Carotte, fenouil, courge et maïs, pour aller du croquant au fondant.
Et pour le peps, ce trait de jus de citron indispensable juste avant de déguster ...

... je te présente LA soupe de mon mois de septembre ! Lequel a failli m'achever.

Vous aussi vous avez eu du mal à rentrer cette année ? Heureusement, tout semble maintenant s’emboîter à peu près, je vais enfin pouvoir reprendre une activité normale par ici !




Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 juillet 2017

Terrine de lentilles et sarrasin + salade de carottes aux noisettes

Encore une agréable surprise tirée du livre Sarrasin de Clémence Catz !

Voici une recette couteau suisse comme je les aime. La terrine se mange chaude ou froide, tartinée sur du pain ou nature avec une salade, elle supporte très bien le transport pour partir en pique-nique, et même les grosses chaleurs ! Remarque, pas besoin aujourd'hui, on se croirait en octobre ...

J'avais pensé y rajouter des champignons pour plus de moelleux, n'en ayant plus, je me suis rabattue sur des carottes. Bonne pioche, mais j'essaierai quand même avec des champignons la prochaine fois ;-)

Je l'ai accompagné aujourd'hui d'une salade de carottes aux noisettes. Quand je suis pressée, je me contente d'un assaisonnement à l'huile de noix et jus de citron, mais là, j'ai sorti le grand jeu avec cet assaisonnement crémeux aux multiples saveurs. L'essayer, c'est l'adopter ! Et pas seulement avec des carottes, mais aussi avec du chou ou tout légume un peu dur.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 9 mai 2017

Nouilles soba, carottes et tofu, sauce divine aux cacahuètes {Vite fait, bien fait !}

Dis donc Sécotine, ce serait pas un Bouddha bowl ??? Mais si, tu as raison !!! Et dire que j'en mange depuis des années, je dis juste "assiettes complètes" !!!

En farfouillant dans les archives de mon blog, je m'aperçois que j'ai déjà publié une recette très similaire l'année dernière. Comme quoi, je reviens toujours vers les mêmes et bonnes choses ;-) 

Je te donne quand même la version du jour, encore plus vite cuisinée si tu y passes une dizaine de minutes la veille. Si tu ne gardes qu'un élément de la recette, je vote pour la sauce aux cacahuètes qui sublime n'importe quel plat et s'avère quasi magique pour faire manger des légumes à ma-fille-si-difficile mais qui m'écrit de si jolis poèmes ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 4 mai 2017

Pancakes aux carottes et pois chiches

Je n'utilise pas assez la farine de pois chiches que pourtant j'adore. La faute à son goût typé qui n'a pas beaucoup d'adeptes chez moi ...

J'ai donc cuisiné ces pancakes pour moi toute seule pour le déjeuner, ils étaient tellement savoureux que j'ai tout mangé avec une grosse salade ! Il faut dire qu'ils embarquent pas mal d'herbes et d'épices que j'affectionne. Qui a dit que les repas solo étaient ennuyeux ?

J'avais un petit reste de fromage blanc aux herbes qui allait parfaitement avec mes pancakes. Mais je pense qu'avec une raïta ou un chutney, c'est très bien aussi ! Cerise sur la galette, ils se mangent aussi froid. Cékiki va se faire une chouette lunchbox ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 mars 2017

La soupe de carottes thaïe qui pique, qui pique ...

C'est rare que je fasse une simple soupe de carottes. Parce que je l'avoue, la soupe de carottes toute simple, c'est un peu ennuyeux, non ?

Sauf que là, on ajoute assez d'herbes et d'épices pour éviter ce coté chiant, avec du lait de coco pour adoucir le tout. C'est beaucoup beaucoup plus intéressant tout à coup :-) Les saveurs sont assez complexes, entre la douceur de la carotte, le piquant du gingembre et du piment, les épices, les herbes, et le crémeux du lait de coco, j'adore !!! 

Attention, cette soupe ne convient pas aux palais trop délicats ;-)





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 8 novembre 2016

Soupe anti-froid et anti-blues # Lentilles, carottes et chou kale (ou blettes)

La semaine dernière, j'étais là :

Fahrenheit, les degrés ... je n'ai pas bouilli !!!

 Lundi matin, mon jardin ressemblait à ça :

Des feuilles et de la neige !!!

Alors, j'avais bien besoin de ça :


Ça, ou une soupe-repas épicée, rassasiante, végétale et colorée. Je veux du soleil !!!! (dans ton assiette Sécotine, calme toi, respire, zeeeennnnnn ...)

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 28 avril 2016

Nouilles soba aux épinards, carotte, tofu et sauce cacahuète

C'est pas parce qu'on mange seule le midi qu'il faut se laisser abattre !

C'est vrai quoi, si je me contente de grignoter les restes, j'ai faim 3 heures après ... Du coup, je me concocte des assiettes complètes avec les choses et les associations qui me plaisent. Et si c'est rapide c'est encore mieux !

Le petit plus de cette assiette est la sauce aux cacahuètes qui nappe le tout. Je t'engage à utiliser une purée 100% cacahuètes bien crémeuse, et non un beurre de cacahuètes. On trouve de très bonnes purée en magasins bio et on peut aussi la manger à la petite cuillère !



Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 13 février 2016

Riz sauvage aux légumes rôtis et à l'orange

Sans oublier sa petite sauce orange-sésame !

Oui, je te sers du riz sauvage à toutes les sauces, peut être que tu commences à en avoir marre. C'est que 1. lors de mon emménagement j'ai mis en avant toute l'épicerie bientôt périmée, parmi laquelle, tadam ! un bocal de riz sauvage ! 2. je redécouvre les avantages de ce riz. Il se tient super bien à la cuisson et reste ferme dans les préparations. Il n'est pas exclu que j'en rachète, voilà voilà ...

Dans une autre vie, je me rappelle avoir archivé une recette de riz bijou. Sauf que pas moyen de remettre la main dessus. Dans mon souvenir, c'était du riz mélangé à de la grenade et autre chose. En fait pas du tout (j'ai googlelé le truc), mais l'idée de ce plat coloré était née, du riz, de la grenade, et beaucoup d'autres choses très colorées !





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 6 novembre 2015

Celui qui se prenait pour un chili # Potimarron, lentilles et autres légumes

On aurait presque pu appeler ce plat mijoté de lentilles et potimarron aux épices, un peu comme ce délicieux mijoté de courges, pois chiche et coco qui s'invite souvent à ma table. Mais non, figure toi qu'il tenait absolument à entrer dans la catégorie chili !

Cette recette a tout pour me plaire : une variété de légumes de saison qui cuisent doucement ensemble dans un liquide avec des épices, un plat-repas qui se réchauffe facilement et peut donc se préparer à l'avance, des restes qui se congèlent sans problème, mais pourquoi ai-je attendu si longtemps ??? Ah. Oui. Je sais. J'attendais. Les potimarrons.

Et quand tu sauras que ce chili est inspiré du beau livre Green de l'auteure du blog Golubka, crois moi, tu vas en reprendre !!!



Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...