jeudi 2 mars 2017

Gnocchetti de patate douce, pesto épinard et noix

Ce matin, je suis passé au magasin pour acheter de l'eau déminéralisée pour mon fer à repasser. Ma vie est passionnante.

Sauf que je suis incapable d'acheter juste un truc au supermarché. Autant je suis allergique au shopping fringues (demande à ma fille !), autant tu peux me lâcher 3 heures dans un magasin de bouffe. Je suis donc ressortie avec mon eau déminéralisée, mais également avec des feuilles d’épinards. Et une patate douce. Et des tulipes. Et ... ok, je t'épargne le reste :-)

Résultat des courses, ce superbe plat de gnocchetti dégusté à midi, un muffin géant aux myrtilles prêt pour le goûter, et mon repassage qui attend toujours !

Quelques pensées en vrac avant de te donner la recette ; les gnocchetti sont moins longs à confectionner que les gnocchi car on ne les strie pas. Par contre, comme les gnocchi, on ne les fait pas trop attendre avant de les cuire (1/2 heure, peut être 1 heure max). Et comme pour les risotto, c'est le genre de plat que je fais pour 4 personnes au maximum. Au delà, je trouve que l'organisation est périlleuse.





Gnocchetti de patate douce, pesto épinard et noix

pour 4 personnes

pour le pesto
- 150g de feuilles d'épinard
- 1 gousse d'ail
- 75g de noix
- 60 à 90 ml d'huile de noix (à défaut, olive)
- sel et poivre

Lavez et essorez les feuilles d'épinards. Placez les dans le bol d'un mixer avec l'ail et les noix, mixez grossièrement. Ajoutez l'huile petit à petit par la goulotte jusqu'à obtenir la consistance voulue. Assaisonnez à votre goût et réservez.

pour les gnocchetti
- une belle patate douce
- compléter avec des pommes de terre à purée pour avoir environ 800g de légumes
- entre 200 et 250g de farine + pour travailler la pâte
- sel

Lavez la patate douce et les pommes de terre. Faites les cuire à la vapeur ou au micro-ondes. Évitez la cuisson à l'eau, on veut obtenir quelque chose d'assez sec pour ne pas avoir à ajouter trop de farine. Lorsque les légumes sont tendres, attendez quelques minutes, puis épluchez les et réduisez les en purée lisse. Salez légèrement. Ajoutez 3-4 cs de farine, incorporez la délicatement à la purée. Ne pétrissez pas violemment la pâte, travaillez vraiment délicatement. L'idée est d'incorporer le moins possible de farine pour avoir quelque chose de très moelleux. Continuez ainsi jusqu'à obtenir une pâte qui puisse se travailler.

Farinez généreusement votre plan de travail (vous aurez besoin de le faire plusieurs fois). Préparez un couteau pour coupez les gnochetti, ainsi qu'un grand plateau fariné.

Prélevez l'équivalent d'une balle de golf de pâte. Roulez la en l'étirant peu à peu de manière à obtenir un rouleau uniforme d'environ 1 cm de diamètre. Coupez des morceaux d'1cm également, placez les au fur et à mesure sur le plateau en les faisant roulez pour bien les fariner. Procédez ainsi avec toute la pâte.

Faites chauffez un grand volume d'eau salée. Préparez les assiettes. Lorsque l'eau bout, faites y tomber les gnocchetti (vous devrez peut être procéder en 2 cuissons selon la taille de votre casserole). Quand ils remontent à la surface, ils sont cuits ! Récupérez les à l'aide d'une écumoire et répartissez les dans les assiettes. Ajoutez 2-3 cs de pesto, diluez avec 1-2 cs d'eau de cuisson, mélangez et servez de suite.

Vous pouvez ajouter du parmesan râpé à votre goût. J'ai utilisé un petit reste de crumesan, c'était délicieux !




Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. qu'est-ce qu'elle me plaît ta recette, tout ce dont j'ai envie!! et ces petits moments du quotidien que tu partages sont toujours aussi chouettes!

    RépondreSupprimer
  2. les gnocchi, c'est ma bête noire, je n'arrvie pas à les faire, texture toujours trop liquide... pfff

    les tiens sont parfaits, je vais venir chez toi ;-)

    manue

    RépondreSupprimer
  3. Chez moi ils adorent....pas encore fait patate douce....vitelote, potimarron, patates...je vais tester ! c'est beau !
    bon week-end...et bises

    RépondreSupprimer
  4. Oooh je crois me souvenir que tu nous avais déjà régalé avec une recette de gnocchis ... Même que du coup je les avais testé ... Une version gnochetti ... Et a la patate douce : j'adoooore...

    Bon pour ce qui est des courses : tout pareil : les fringues je déteste ne fait qu'un magasin et lorsqu'il y a extreme urgence mais je peux passer ma vie dans des épiceries orientales asiatiques ou biologiques et rentrer bien embarrassée de mes achats : et maintenant ... J'en fais quoi ? Biz

    RépondreSupprimer
  5. Un peu comme toi pour les courses. Je les fais en courant. Par contre, dans une librairie c'est tout autre chose. Je flâne, je compulse, je feuillette. Là où je me lâche vraiment, c'est chez Emmaüs : deux grands sacs de livres pour 20 Euros, c'est Byzance. J'achète toujours des livres de cuisine que je lis avant de les ranger à leur nouvelle place !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...