lundi 22 janvier 2018

Les Elisenlebkuchen de Doris

Si tu es passé par l'Allemagne ou l'Alsace au moment des fêtes de fin d'années, tu ne peux pas avoir loupé les Lebkuchen, ces gâteaux ronds au bon goût d'épices posés sur une hostie et recouvert de glaçage ou de chocolat. Il existe même une boutique qui lui est dédié à Munich, histoire d'en manger toute l'année ... tiens, et si j'allais y faire un tour demain ???

Sache qu'on ne rigole pas avec le Lebkuchen. Depuis 1996, il bénéficie d'une appellation d'origine contrôlée, il doit être produit à l'intérieur des limites de la ville de Nuremberg. La corporation des fabricants de Lebkuchen date quant à elle de ... 1643 !

Il existe bien sûr d'innombrables recettes de Lebkuchen (à peine 816 sur un site de référencement allemand ...) qui te permettront de déguster cette douceur à tout moment de l'année, et où que tu sois sur terre. Pratique si Nuremberg ne t'attire pas plus que ça ... Les Elisenlebkuchen sont une variante sans farine (dans la réglementation, avec moins de 10% de farine, je t'ai dit qu'on rigolait pas avec les Lebkuchen ;-).

Doris est une vrai Bavaroise avec laquelle je cuisine de temps en temps. Elle nous a déjà montré comment faire son Stollen (délicieux), alors je lui ai entièrement fait confiance pour les Lebkuchen. Bonne pioche ! En plus d'être d'une facilité enfantine, j'ai retrouvé la texture un peu collante que j'aime, ainsi que le subtil parfum d'épices qui va se développer avec le temps. Car si les Lebkuchen peuvent se manger à la sortie du four, ils gagnent à reposer quelques jours.

Ce sont des gâteaux de fête, ils sont riches et tu ne vas pas en manger cinquante. Quoique. Je t'engage donc à choisir des ingrédients de qualité, que ce soit pour les fruits confits ou les oléagineux que je te conseille de moudre toi même. Ça vaut vraiment le coup sur ce genre de recette !





Les Elisenlebkuchen de Doris

pour 24 pièces de 7 cm de diamètre (on ne rigole toujours pas !)
- 50g de citron confit
- 50g d'orange confite
- 250g de noisettes
- 150g d'amandes
- 125g d'oeuf (2 gros œufs)
- 200g de sucre (je pense qu'à 150g c'est très bien aussi)
- le zeste râpé d'un citron bio
- 1/2 cc de cannelle
- 1/4 cc de clou de girofle moulu
- 1/4 cc de noix de muscade râpée

24 ronds de feuille de papier azyme ou Oblaten de 7 cm de diamètre (on trouve des boites dans tous les supermarchés allemands, à défaut, il te faudra découper des feuilles de papier azyme.)



Coupez le citron et l'orange en petits dés ; on peut aussi utiliser un mixer, mais ça coooollllle !

Réduire les noisettes et les amandes en poudre.

Battre les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les fruits confits, le zeste de citron et les épices, mélangez avec une spatule. Incorporez les amandes et les noisettes, toujours à la spatule. C'est tout ? Et oui, je t'avais dit que c'était facile !!!

Tapissez deux plaques à four avec du papier cuisson. Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante.

Pour façonner, deux méthodes, on ne fait pas n'importe quoi car tu remarqueras vite que la pâte ne se travaille pas facilement, elle est du genre collante.

1. Tu investis dans cet ustensile fort joli qui ressemble à un moulin à poivre. Tu remplis à l'aide d'un couteau à ras bord, tu colles une feuille d'Oblaten sur le dessus et tu tournes le haut de l'ustensile au dessus de la plaque préparée, la petite aiguille en bas se charge de démouler ton Lebkuchen proprement.



2. Tu suis les indications de Bernard (tu zieutes au passage sa recette qui me plait beaucoup avec des noix et un mélange d'épices différent) qui t'explique comment faire sans avec une cuillère à glace et une casserole.

Quelle que soit la méthode, tu dresses tes Elisenlebkuchen que tu enfourneras pour environ 20 minutes, jusqu'à ce qu'ils commencent à dorer.

Laissez les refroidir entièrement sur une grille. On peut ensuite les laisser tels quels, les recouvrir de chocolat (comme Bernard), ou les glacer avec un mélange de sucre glace et d'un peu d'eau. C'est la version que je préfère, car elle ne modifie pas le goût du Lebkuchen, contrairement au chocolat. Je t'engage à tester les deux versions et à choisir ta préférée !

Les Lebkuchen se conserve longtemps dans une boite en fer.






Je m'amuse !!!


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Oh oui oui oui, les Lebkuchen c'est la vie!!! C'est tellement bon et ça contient en effet toute l'essence de l'Allemagne ces petits biscuits... Merci de nous livrer son secret.. Mes préférés sont ceux enrobés de chocolat, tu n'as pas testé cette variante? Bises

    RépondreSupprimer
  2. ceux là on les adooooooreeeeeeeeeee !!!!!
    recette que je mets de côté pour l'instant...
    merci !

    manue :))

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces précisions concernant le pourcentage de farine ;)
    Et vive ces leckereien!

    RépondreSupprimer
  4. Des gâteaux très légers, en somme… qui me rappellent un peu les calissons, finalement : des fruits secs, des fruits confits, du papier azyme (Mais j'avais dit que c'était régime à partir de maintenant, et tu viens me tenter !)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...