lundi 22 novembre 2010

Classique #5 - Sauce magique au lait de coco

Ma grand-mère était vietnamienne.
Mon père n'était pas très proche d'elle, je l'ai donc à peine connue.
En plus de la barrière de la langue, elle pratiquait cette tradition ancestrale de préférer les garçons. Mon frère en a amplement profité ; ma soeur et moi n'existions quasiment pas pour elle.

Mais malgré elle, elle m'a transmis un héritage culinaire assez fort. En effet, quand j'étais petite, c'est mon père qui était aux fourneaux. Alors qu'en Alsace, les enfants de mon âge ont plutôt été élevé aux patates sautées et à la charcuterie, moi c'était riz, nuoc mam et aliments sautés à la sauce d'huître. J'ai gardé un goût assez prononcé pour le sucré-salé-acide et mes papilles frétillent à proximité des restaurants asiatiques.

Cette recette de sauce au lait de coco est magique à plus d'un titre ; elle est prête en 10 minutes, accompagne indifféremment le poisson, les crustacés, le poulet ou le porc, et nappe de manière agréable tout accompagnement. A chaque utilisation Sécotin s'exclame : "Délicieux !". Et pourtant, il n'est pas du tout cuisine asiatique - son seul défaut parmi d'autres.

La recette vient de chez Pascale de C'est moi qui l'ai fait ! (par ici) ; elle l'utilise avec du porc mariné, mais vous pouvez très bien utiliser des crevettes crues, des noix de Saint-Jacques ou du poulet préalablement poêlés. J'ai diminué la quantité de curry pour que les enfants puissent en manger.

Je voulais faire une jolie assiette, mais on a tout mangé !!!
Sauce magique au lait de coco

Ingrédients pour un plat de 4 personnes
- 1 cs d'huile de sésame ou de tournesol
- 2 cc de pâte de piment rouge
- 50cl de lait de coco
- 4 feuilles de cumbava
- le jus d'un citron vert
- 1 cs de sucre 
- 2 cs de nuoc mam

Faire chauffer l'huile à feu moyen dans une grande poêle avec la pâte de curry. Verser quelques cuillères à soupe de lait de coco pour diluer la pâte. Ajouter le reste des ingrédients et faire mijoter 10 minutes. Goûter pour rectifier l'assaisonnement ; il doit y avoir un équilibre entre le sucré, le salé et l'acide. 

Ajouter les crevettes, les noix de Saint-Jacques, la viande ou ce que vous avez choisi. Laisser cuire quelques instants et server bien chaud accompagné de riz à la vapeur et de légumes sautés.

Note sur les ingrédients
Les ingrédients noté en vert s'achètent dans les épiceries asiatiques (ou en supermarché pour le nuoc mam). Ils se conservent pendant au moins un an (au frigo pour la pâte de curry). Les feuilles de cumbava s'ajoutent dans un bouillon ou pour la cuisson du riz vapeur. Vous pouvez utiliser l'huile de sésame en remplacement de votre huile habituelle dans la salade ou pour faire sauter des légumes au wok.
Pascale donne également une recette pour faire de lapâte de curry par ici.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...