Affichage des articles dont le libellé est agrumes. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est agrumes. Afficher tous les articles

mercredi 28 janvier 2015

Salade de céleri au crabe et pamplemousse, sauce crémeuse aux cacahuètes

Et oui, le problème avec la salade de céleri, c'est de ne pas la noyer sous une tonne de mayonnaise - j'exagère à peine ...

Depuis début janvier, je me suis inscrite à l'AMAP de mon village. A moi betterave, rutabagas et autres choux ! :-) On pourrait penser que ce n'est pas la bonne période, mais j'aime le petit défi de cuisiner des légumes que je n'achèterais pas forcément. Et j'ai le temps, mine de rien, les légumes frais sont chronophages !

Donc je cherchais comment assaisonner mon céleri pour en faire une salade un peu chic. Comme souvent lorsque je cherche des associations, je feuillette l'excellent livre de Niki Segnit, le Répertoire des Saveurs. Au chapitre céleri, on trouve les classiques céleri-noix ou céleri-pomme, et puis plus surprenant, céleri-cacahuète. J'adoOOore les cacahuètes, limite je me nourrirais de Curly en intraveineuse. Un peu de crabe pour le chic, du pamplemousse pour le goût, du wasabi pour le peps, ça y est, je la tiens ma salade chic !





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 décembre 2014

Les goûters du dimanche # Fondant choco-châtaigne et salade d'oranges au rhum vanillé

Donc on devait avoir des invités aujourd'hui qui auraient rapporté le dessert. Un méchant virus étant passé par là, me voici plus ou moins obligé de bricoler notre goûter. Ça m'embête pas du tout ...

C'est donc l'occasion pour moi de tester le fondant choco-châtaigne de Linda Louis que j'avais repéré dans son livre Châtaignes. Fondant ou moelleux, à toi de choisir, en tout cas il nous a beaucoup plu ! Peut être un peu plus de châtaigne, mais à moins de manger directement la crème ... Et pour l'accompagner, une petite salade d'oranges qui fait l'unanimité chez mes enfants, c'est suffisamment rare pour qu'elle revienne souvent à table en hiver. Le rhum est évidemment facultatif ; comme on le fait chauffer, l'alcool s'évapore et ne reste que le goût. J'utilise mon extrait de vanille, donc on dirait que c'est de la vanille au rhum :-) C'est aussi très bon juste sucrée ou avec de la menthe hachée ...


Attention, gâteau fragile !


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 novembre 2014

Salade de choux de Bruxelles, butternut et lentilles, sauce crémeuse noisettes-orange

Ça fait un moment que je voulais essayer une recette de courge crue, c'est chose faite avec cette belle salade automnale. 

La courge crue, et ben, c'est assez fade finalement, et le charme de cette salade, c'est surtout la sauce à la purée de noisette et à l'orange qui vient enrober le tout ! Le soir, j'ai rajouté un petit reste de riz à ma salade pour un dîner léger. Qui a dit qu'on avait assez de recettes de courges ?




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 29 mai 2014

Petite sauce magique sésame, orange et yaourt

Haannn ... mais je trouve pas la recette de ta sauce, tu sais, celle toute onctueuse au sésame avec pleins de trucs dedans qu'on a mangé avec des asperges # des nouilles # de la salade  ... 

Cette sauce est la petite sœur de la sauce magique au lait de coco, et tu l'auras compris, elle va à peu près avec tout. Une vrai sauce couteau Suisse, quoi ! Elle va napper un plat de pâtes, accompagner des légumes nature ou jouer les sauces salade onctueuses. Évidemment, le duo sésame-orange n'a rien d'original, mais il met en valeur les plats qu'il accompagne sans leur voler la vedette. Le yaourt sert ici à ajuster le degré d'onctuosité : un peu pour une sauce de consistance mayonnaise, ou beaucoup pour une sauce qui remplace avantageusement la vinaigrette. Ou on peut aussi la manger à la petite cuillère ...




Et j'en profite pour participer au concours des 3 ans de Messer Gaster !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 18 mars 2014

Daube de navets à la provençale

Le navet et moi, on n'est pas ami. Déjà, ce nom ... Mais j'ai décidé de faire des efforts de sociabilité, et d'inclure le navet dans mon réseau social. Bonjour, je m'appelle Navet, veux tu être mon ami ?

J'ai donc pris le navet par les cornes pour le cuisiner avec d'autres copains au four et à l'étouffée. Et tu sais quoi ? 1. C'était vachement bon (je te refilerais pas une recette toute pourrite quand même ! ) et 2. je ne m'imaginais pas qu'un seul zeste d'orange pouvait autant parfumer un plat !




Daube de navet à la provençale
Adaptée de la Grande cuisine végétarienne - Jean Montagnard

pour 2 personnes en plat principal - 4 personnes en accompagnement
- 1 oignon moyen
- 2 gousses d'ail
- une botte de petits navets (environ 300g)
- 1 carotte
- 5-6 champignons de Paris
- 1 boite de tomates concassées (400g)
- une vingtaine d'olives
- 1 zeste d'orange
- 10cl de vin blanc
- 1 cc de miso
- 1 cc de sauce worcestershire
- 1 feuille de laurier et 2 branches de thym
- sel et poivre

Émincez l'oignon et l'ail. Épluchez les navets et la carotte, coupez les en dés ainsi que les champignons.

Faites chauffez une cocotte allant au four sur feu moyen. Faites revenir l'oignon, la carotte et les champignons pendant 5 minutes. Ajoutez les navets et cuire 3 minutes.

Ajoutez le reste des ingrédients, portez à ébullition et cuire 5 minutes à découvert.

Préchauffez le four à 180°C.

Posez une feuille de papier aluminium sur la cocotte, puis le couvercle, ceci afin de fermer plus ou moins hermétiquement la cocotte. Enfournez pour 45 à 50 minutes. 

Ouvrez, ôtez la feuille de laurier et le thym, et dégustez ! Jean Montagnard suggère des coquillettes au paprika, j'ai préféré des petites rattes juste cuites à la vapeur, très très bien ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 mars 2014

Les goûters du dimanche # Pannacotta choco-café, macarons choco-noisettes et autres petites choses

Dis donc Sécotine, c'était très chocolat ce dimanche, non ?

Mais naaaannnnn, juste une impression ... 


Il y avait aussi des chouquettes,

Recette de la cuisine de Bernard, les chouquettes sont inratables !

et de la salade d'agrumes à la vanille !



Et donc pour accompagner tout ça, un thé rose litchi, des petites pannacotta choco-café et des faux macarons choco-noisettes. Tu sais, ceux qui ne sont pas joliment lisses mais qui se font en 5 minutes, on ne peut pas tout avoir ... J'avais dans l'idée d'ajouter une crème chantilly, mais ça, vraiment, ça n'aurait pas été raisonnable du tout ...




Pannacotta choco-café
Adapté d'une recette de l'Enyclopédie du chocolat

J'ai utilisé 2g d'agar agar pour une texture assez ferme. Les garçons ont adoré, moi je préfère lorsque c'est un peu plus crémeux. Si vous êtes comme moi, essayez avec 1,5g !
Et vous utilisez un chocolat moins fort en cacao, il faudra augmenter la quantité.

pour 8 petits pots
- 30cl de crème fleurette
- 20cl de lait
- 2g d'agar agar (1 cc rase), ou moins
- 100g de chocolat à 75%
- 50g de sucre
- 1 cc de café lyophilisé

Rassemblez le lait, la crème et l'agar agar dans une casserole, mélangez pour bien dissoudre l'agar agar. Portez à ébullition tout doucement.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie.

Laissez bouillir le lait 1 minute, retirez du feu. Ajoutez le sucre et le café, mélangez pour bien les dissoudre. Versez 1/3 de ce mélange sur le chocolat, incorporez à la maryse. Continuez tiers par tiers. Utilisez éventuellement un mixer plongeant pour homogénéiser la pannacotta, puis versez la dans des petits pots. Laissez refroidir, puis placez au frais pour quelques heures.





Faux macarons choco-noisettes
ou comment recycler 2 blancs d’œufs avec panache !

pour une vingtaine de macarons
- 75g de poudre d'amandes
- 50g de poudre de noisettes
- 100g de sucre
- 2 cc de cacao amer
- 1/2 cc d'extrait d'amandes
- 2 blancs d'oeufs

- du sucre glace, des noisettes ou des pépites de chocolat pour le décor

Mélangez tous les ingrédients des macarons, placez au frais pour une nuit.

Le lendemain, préchauffez le four à 180°C. Formez des boulettes de la taille d'une noix à l'aide de vos mains et placez les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Aplatissez légèrement, saupoudrez de sucre glace et placez une noisette ou quelques pépites sur chaque macarons. Enfournez pour 10 minutes, ou jusqu'à ce que les macarons commencent tout juste à dorer. Ils doivent rester un peu mou. Laissez refroidir sur une grille et conservez dans une boite en fer.




Et vous, vous avez profité comment de votre dimanche ???

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 février 2014

Salade tiède de lentilles corail, fenouil et pamplemousse, sauce wasabi et noisettes

Mardi dernier, j'ai eu la chance de visiter le château de Versailles en visite conférence avec mon amie Paola. En tout petit groupe, une conférencière nous a emmené dans les appartements privés du Roi et de la Reine, inaccessibles lors de la visite standard. Ils abritent en effet du mobilier et des objets d'une valeur inestimable. Du genre 10 millions d'euros pour une petite commode. Si. Cette férue d'histoire a évoqué pour nous la vie et les usages de la Cour, les modifications architecturales apportées par les souverains successifs ou l'intérêt des rois pour les Lettres ou les Sciences. Nous avons fini la visite dans l'opéra, nous donnant à tous l'envie de vite revenir y écouter de la musique ! Si vous en avez l'occasion, je vous engage à réserver loooongtemps à l'avance une telle visite, c'est tellement plus intéressant que de déambuler seule avec son audioguide !

Après cette sortie culturelle, et bien il faisait faim ! J'avais dans l'idée de retourner aux Trois Marches, établissement réputé qui m'avait déçu en juin dernier. Une belle terrasse à l'extérieure, mais tellement de monde que le service et l'assaisonnement des plats en avaient pâtis. Et bien cette fois ci, le service était parfait et tout était délicieux : la salade de lentilles tièdes au jambon serrano, le dos de cabillaud sur un risotto d'épeautre à la tomate, la tartelette au chocolat et surtout, la glace au café ...

Je n'avais jamais goûté des lentilles corail cuisinées al dente ; en général, je les utilise bien cuites en purée. Et bien al dente elles ont un petit goût de noisettes très agréable, de quoi m'inspirer cette belle salade à la fois rafraîchissante, un peu piquante, et pourtant réconfortante par sa tiédeur. Une bonne salade d'hiver quoi !




Salade tiède de lentilles corail, fenouil et pamplemousse, sauce wasabi et noisettes

pour 2 grosse portions ou 4 petites
- une poignée de noisettes entières
- un bulbe de fenouil
- un pamplemousse
- 150g de lentilles corail
- 3 cs d'huile de noisettes
- 1 cc bombée de purée de noisettes (à défaut, de la poudre de noisettes)
- du wasabi ou du raifort (à ajuster selon votre goût du piquant)
- 1 cs de sauce soja
- sel et poivre


Faites torréfier les noisettes à sec dans une poêle (ou profiter d'une cuisson au four), une dizaine de minutes ou jusqu'à ce qu'elles sentent bon. Laissez refroidir, puis frottez les dans un torchon pour éliminer le plus possible de petites peaux. Hachez grossièrement et réservez.

Coupez le pamplemousse en deux. Pressez le jus d'une moitié dans un saladier. Prélevez les suprêmes de l'autre moitié, coupez les en deux et placez les dans le jus. Nettoyez le fenouil, coupez les pluches en les réservant et émincez très finement le bulbe à l'aide d'une mandoline. A défaut, utilisez un couteau bien aiguisé. Placez le fenouil dans le saladier, salez, poivrez, et faites mariner le fenouil dans le jus de pamplemousse une demi heure à une heure.

Rincez les lentilles, placez les dans une casserole, couvrez d'eau froide et portez à ébullition. Baissez le feu et cuire jusqu'à ce que les lentilles soient juste al dente. Égouttez, et replacez dans la casserole. Versez l'huile de noisettes, le wasabi (j'ai utilisé environ 10cm de mon tube, mais ajustez à votre goût), la purée de noisettes et la sauce soja. Mélangez pour bien enrobez les lentilles de cet assaisonnement.

Versez les lentilles sur le fenouil et mélangez soigneusement. Parsemez de pluches de fenouil et des noisettes concassées. Servez aussitôt, la salade est tiède juste comme il faut ! 

La salade se conserve un ou deux jours au frais ; vous pouvez la manger froide, mais si vous la préférez tiède, répartissez la sur des assiettes et passez les quelques instants au micro ondes.



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 janvier 2014

Scones orange-lavande et la marmelade (d'orange)

Samedi, je me trouvais fort dépourvue en marmelade d'orange, ingrédient oh combien important dans ma cuisine. Pour les salades, pas pour les tartines. Je trouve qu'elle donne un peps incroyable à n'importe quelle sauce froide, et qui n'a pas besoin de peps en ce moment ? Toi au fond à droite ???

Dimanche, je dégustais des scones orange-lavande avec ma marmelade au petit déjeuner. Ben oui, la recette était sur la même page, je n'allais quand même pas laisser la marmelade toute seule !

Ces scones ne ressemblent pas du tout à ceux que j'ai l'habitude de cuisiner ; la pâte a la consistance d'une mayonnaise, il faut la laisser reposer au frais quelques heures et elle est très assez difficile à découper. En contrepartie, on obtient des galettes épaisses à mi chemin entre le pain et la brioche, très moelleuses. Le parfum de la lavande n'est pas forcément reconnaissable, mais il apporte une touche délicate. 

Si tu zappes cet ingrédient, la pâte se fait en 5 minutes au mixer. Tu laisses raffermir une nuit au frais, 12 minutes de cuisson, et hop ! un petit déj' trèèèèès agréable. Merci qui ??? Alain Ducasse et ses 190 cours illustrés !




Scones orange-lavande et la marmelade (d'orange)

pour un petit pot de marmelade
Tu peux facilement doubler ou tripler la recette, mais tu vas voir, c'est tellement facile que c'est presque plus agréable d'en avoir de la toute fraîche.

- une grosse orange non traitée
- 50g de sucre
- 100ml de jus d'orange (par exemple, une partie du jus de l'orange qu'on va zester pour les scones)

Brossez soigneusement l'orange et essuyez la. Coupez la en deux, puis en tranche de 2-3 mm. Placez les dans une casserole, couvrez d'eau froide et portez à ébullition. Égouttez et rincez à l'eau froide. Répétez cette opération 2 fois (donc 3 fois en tout si tu suis bien !).

Mixez l'orange avec le sucre et le jus, assez finement. Replacez le out dans la casserole, portez à ébullition, baissez le feu et laissez mijoter 30 à 40 minutes, le temps que le liquide soit évaporé. Laissez refroidir et mettez en pot.


pour 6 scones (7cm de diamètre)
- 10cl de lait
- 2g de lavande
- 120g de farine
- 10g de levure chimique
- 15g de sucre
- le zeste d'une orange non traitée
- 50g de beurre froid coupé en petits morceaux
- 50g de miel (de lavande pour être dans le thème)

- un peu de lait et de miel pour dorer les scones
- des pistils de lavande pour la décoration

Amenez doucement le lait et la lavande à ébullition. Laissez infuser et refroidir à couvert. Filtrez.

Dans le bol du mixer, mélangez la farine, la levure et le sucre. Ajoutez le beurre, mixez. Ajoutez le miel et le zeste, mixez. Finissez par le lait froid. Vous obtenez une pâte avec la texture d'une mayonnaise. Coulez cette pâte sur du film alimentaire, rabattez et aplatissez avec vos mains. Fermez complètement et placez au frais au moins 6 heures.

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante. Préparez une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d'un silpat. Sortez la pâte du réfrigérateur, étalez la sur une épaisseur de 1 cm. Le bouquin dit de fariner le plan de travail ET la surface de la pâte, j'ai fait ça en étalant la pâte directement dans le film, la pâte étant vraiment collante. Découpez les scones à l'emporte-pièce et placez les sur la plaque. Rassemblez la pâte restante, essayez de découper à nouveau ou placez la directement sur la plaque en lui donnant une forme ronde. J'imagine qu'on peut aussi cuire un scone géante et le découper après cuisson.


Faites chauffez le lait et le miel pour la dorure (10s au micro ondes pour moi). Badigeonnez le dessus des scones, parsemez de pistils de lavande si vous n'oubliez pas, et enfournez pour 7 minutes. Tournez la plaque et cuire à nouveau 5 minutes. Laissez refroidir, c'est l'heure du petit déj' !!!





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 15 novembre 2013

Salade de betterave, orange et chèvre, ou la favorite du moment !

Oui, en ce moment, j'avoue avoir un petit faible pour cette salade toute en couleur et pleine de saveurs. Des betteraves et des carottes un peu sucrées, de l'orange bien juteuse, une petit chèvre bien sec, des herbes, des noisettes, et la touche de fleur d'oranger qui change tout. Promis, on ne la sent pas, juste ce petit truc en plus qui donne envie de manger tout le saladier !

Pour la cuisson des betteraves, voici ma méthode. J'enveloppe mes betteraves crues et épluchées dans une feuille de papier alu, je ferme comme une papillote, et je profite d'une cuisson en cours pour enfourner dans un coin de mon four. A la fin de la cuisson, j’éteins mon four et je laisse ma papillote continuer de cuire tranquillement. La betterave est légèrement molle quand elle est cuite. Elle se conserve quelques jours au frigo dans une boite hermétique. Après, tu peux aussi acheter des betteraves déjà cuites ...




Salade de betterave, orange et chèvre, ou la favorite du moment !

pour 4 personnes
- 1 grosse poignées de noisette
- 2 betteraves cuites
- 2 carottes moyennes
- 1 échalote
- une vingtaine d'olives noires
- 2 oranges
- 2 petits crottins de chèvre bien secs (120g pour les miens)
- 3 cs d'herbes ciselées (2 cs de persil et 1 cs de menthe chez moi)
- 3 cs d'huile de sésame ou de noix
- 1 cc de fleur d'oranger (ou plus si vous aimez !)
- 2 cs de vinaigre
- sel et poivre


Pour la présentation de la salade, je vous propose deux options. A l'assiette, préparez les ingrédients dans l'ordre indiqué en les disposant au fur et à mesure sur 4 assiettes. C'est plus joli car les couleurs sont distincts jusqu'au moment de déguster. Au saladier, et bien vous préparez les ingrédients, vous les rassemblez dans un saladier et vous touillez ! Si vous préparez cette salade un peu à l'avance, les différentes saveurs vont plus facilement se mêler.




Torréfiez les noisettes une dizaine de minutes au four à 150°C. Concassez grossièrement et réservez.

Coupez les betteraves en deux, puis en fines tranches qui vous recouperez en deux. Épluchez et râpez fin les carottes. Émincez l'échalote, coupez les olives en deux.

Pelez les oranges, puis prélevez les suprêmes au dessus d'un petit bol pour récupérer tout le jus. Si vous ne savez pas comment prélevez des suprêmes, vous pouvez consultez cet article.

Disposez les différents ingrédients, soit sur des assiettes, soit dans un saladier. Ajoutez l'huile, le vinaigre et la fleur d'oranger dans le bol avec le jus d'orange et émulsifiez l'ensemble. Versez sur la salade et mélangez. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement et dégustez !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 12 novembre 2013

Mug cake choco-orange tout végétal

Les grands week-end à Paris, on peut visiter le musée des Arts et métiers pour y admirer ...

... l'avion III magnifiquement restauré de Clément Ader, peut être le premier engin
à avoir décollé du sol,


R2D2 et ses potes les robots,


ou encore l'église Saint-Martin-des-Champs transformée en salle d'exposition.



On peut aussi se balader du coté de chez nous ...




... trouver des flaques et patauger dans la gadoue en faisant tsoin tsoin ...


... et surtout préparer des chocolats chauds et un mug cake en rentrant.


Et bien oui, je l'avoue, j'ai succombé à la mode des mug cakes (la faute à Emma qui m'a offert le petit livre de Lene Knudsen). Vous savez, ces gâteaux individuels à cuire au micro-ondes dans une tasse ou un mug. Pile poil la portion pour satisfaire une envie de sucré sans se prendre la tête.




Sauf que je suis chiante et j'assume.

Sauf qu'il y a un œuf et une tranche de 1 cm de beurre pour chaque recette. Parfaitement madame, dans une tasse. Heu ... y'a pas moyen d'alléger un peu tout ça ? Et puis tant qu'à faire, utilisons deux tasses, parce que les portions sont plutôt maousses ... 

Cette recette a été créée dans le cadre d'un échange avec une végétalienne. Je suis assez contente du résultat, fort en goût et très fondant, même Sécotin et moi même avons mangé des mug cakes tout le week-end pour déterminer les bons dosages et le bon temps de cuisson ! Parce que le plus difficile avec un mug cake, c'est de trouver le bon temps de cuisson avec son micro-onde, sachant que le gâteau continue à cuire hors du four. Il aura donc l'air cru et mou après le temps de cuisson, et il faut beaucoup beaucoup de volonté pour ne pas le remettre à cuire (= fatal error) !

Mug cake choco-orange tout végétal

pour deux tasses
- 50g de yaourt (de soja of course ! si on veut rester végétal)
- 15g de purée d'amandes + 15g d'huile neutre
On peut remplacer ces 3 ingrédients par 30g de beurre et 1 œuf.
- 3 cs de sucre
- 3 cs de jus d'orange
- 1,5 cs de cacao amer
- 2 cs de poudre d'amandes
- 3 cs de farine pour un gâteau coulant, 4 cs si vous l'aimez plus ferme
- le zeste d'une petite orange
- 1/4 cc de levure

Si on veut : un carré de chocolat, des bouts d'écorces d'orange ... à enfoncer dans la pâte juste avant cuisson.

Dans un petit bol, mélangez à la fourchette les ingrédients dans l'ordre. Versez dans 2 petites tasses en les remplissant aux 3/4. Cuire au micro-ondes à pleine puissance pendant 2 min 30s. Laissez refroidir quelques minutes avant de déguster.






Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 3 novembre 2013

Orange confite au micro-ondes

Les oranges confites, je ne sais pas pourquoi, mais je n'en ai jamais quand il faut ! Dans une autre vie, Anick m'en avait donné un délicieux petit stock qui m'avait permis de confectionner nougats et autres confiseries. Sauf qu'il lui faut plusieurs jours pour arriver à ce résultat fondant et parfumé ... je suis déjà fatiguée là ...

C'est là que ma mémoire sélective me rappelle avoir vu qu'on pouvait confire des oranges au micro-ondes en une dizaine de minutes. Après tout, ça marche avec les oranges pour le gâteau à l'orange entière, alors, même pas peur !




Orange confite au micro-ondes

pour 1 orange
- 1 orange BIO
- 100ml d'eau
- 100ml de sucre

et aussi un récipient couvert qui passe au micro-ondes ...

Brossez soigneusement l'orange. La découper en tranches d'environ 5mm, les placez dans le récipient. Dissoudre le sucre dans l'eau ; versez ce sirop sur les tranches d'orange jusqu'à ce qu'elles soient couvertes. Vous pouvez avoir besoin de plus ou moins de sirop selon la taille de l'orange.

Couvrez, et placez dans le micro-ondes. Cuire par tranches de 2 minutes 30 en remuant à chaque fois. L'orange est confite quand presque tout le liquide a été absorbé ; ça m'a pris 12 min 30.

Égouttez les tranches d'orange. Si vous ne vous en servez pas de suite, conservez les dans une boite hermétique au réfrigérateur.




Et tu en fais quoi de cette orange confite, Sécotine ? Et bien une crème calisson par exemple ... Reviens demain pour la recette !


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 octobre 2013

Gâteau à l'orange entière, amandes et pavot

Je consulte le répertoire des saveurs de Niki Segnit plusieurs fois par semaine. Ce livre plein d'humour est une mine de recettes et d'idées, je ne m'en lasse pas. C'est d'ailleurs le seul livre qui a le droit de rester à la cuisine , les autres sont sagement rangés dans la bibliothèque. Ou sur le canapé. La table de chevet. Les toilettes ...

Parfois, je vérifie simplement que l'association de deux saveurs peut fonctionner. Instinctivement ou parce qu'on l'a déjà fait, on sait que asperges+citron (nan en fait, le citron c'est trop facile), disons plutôt chou-fleur+cumin, ça va marcher. Parfois, je suis à la recherche d'une association plus surprenante ; c'est le cas du céleri branche+cacahuète qui donne une superbe salade. Je feuillette aussi ce livre au hasard, en attendant la fin d'une cuisson, sans rien chercher en particulier.

C'est comme ça que je suis tombée sur cet étrange gâteau, sans beurre ni farine, mais avec des oranges entières cuites puis mixées et mélangées avec un max d'amandes. C'est l'association orange+amande, tu t'en serais douté ... Toute la saveur de l'orange tempérée par l'amande, avec le croquant de la polenta et du pavot dans un même gâteau ... Un pur délice avec une texture de frangipane ...

A la fin du paragraphe, il est suggérer d'utiliser son micro-ondes pour cuire les oranges entières en quelques minutes. Quoi, même pas besoin de passer 2 heures à surveiller 2 pauvres oranges qui cuisent dans une casserole ? Un nouvel univers s'ouvre à moi !





Gâteau à l'orange entière, amandes et pavot
(inspiré la recette proposée par Niki Segnit, de celle de Kitchenaid avec de la polenta et de celle de Hum ça sent bon)

pour 8 personnes - moule à manqué de 23cm
- 2 oranges bio
- 4 œufs OU 2 œufs et 100g de tofu soyeux
- 100g de sucre
- 175g de poudre d'amandes
- 25g de polenta
- 1 grosses cs de graines de pavot

Lavez soigneusement les oranges. Placez les l'une après l'autre dans un petit récipient 3 minutes au micro-ondes à pleine puissance (quand je les ai placé ensemble avec un temps de cuisson un peu plus long, elles ont un peu explosé, alors que seule, aucun soucis ...). Les oranges doivent être molles. Si ce n'est pas le cas, remettez les à cuire par tranche de 30 secondes. Laissez les refroidir légèrement, ôtez les pépins et mixez les pour obtenir une pulpe.

Préchauffez le four à 180°C. Huilez un moule à manqué de 23cm.

Dans un grand bol, battre les œufs(, le tofu) et le sucre pour obtenir un mélange lisse. Ajoutez les amandes et la polenta. Incorporez la pulpe d'oranges, puis les graines de pavot. Versez la préparation dans le moule et enfournez pour 20 mn. Si votre moule est plus petit, ajustez la cuisson ; un pique doit ressortir propre. Laissez refroidir dans le moule quelques instants, puis démoulez sur une volette pour refroidir complètement. Le gâteau se garde 2 jours enveloppé dans un film.





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 mars 2013

Carpaccio de cabillaud à la salsa d'orange épicée

Samedi dernier, Sécotin m'a invité au restaurant. Nous y allons rarement seuls, c'était donc l'occasion d'aller dans un endroit qui propose une carte un peu plus élaborée que celle de l'Hippomachinchose.

Alors je ne sais pas ce qui me rend difficile en ce moment ; les prix exercés, la qualité des produits, l'assaisonnement ... J'ai du mal à y trouver mon compte. Je sais qu'il faut penser aux dépenses de personnel, des locaux et tout et tout (vous pouvez consulter le billet de Messergaster sur le sandwich à 3,5€), mais comme je sors peu, j'aime en avoir pour mon argent ! Ou alors tu deviens carrément difficile, Sécotine ...

Et samedi dernier, le carpaccio de cabillaud aux agrumes manquait sérieusement de caractère : pas assez acide, pas de léger piquant, pas assez d'herbes, en un mot, fade.

Comme j'avais dans un coin de ma tête une salsa d'oranges épicée vu dans le dernier Fine cooking, je me lançais le lendemain dans ma version, avec du piment, plein de coriandre et autant de citron que je souhaitais ! Un plat très frais et très parfumé, qui collait pile poil avec le temps printanier du début de semaine.




Carpaccio de cabillaud à la salsa d'orange épicée

pour 4 à 6 personnes en entrée

pour la salsa d'orange épicée (adapté de Fine Cooking - février 2013)
Cette salsa convient à tous les types de poissons, crus ou cuits, ainsi qu'aux fruits de mer.
- 4 oranges
- 1 petit oignon rouge finement émincé
- une grosse botte de coriandre hachée
- 4 cs de jus de citron
- 1 cc de cumin en poudre
- 1 cc de sel
- 1 cs d'huile neutre, genre pépin de raisin
- 1 piment ou une partie selon votre goût, très finement émincé


Prélevez les suprêmes d'agrumes au dessus d'un bol (pour la technique, c'est par ici). Coupez les en 4 à 6 morceaux. Ajoutez l'oignon rouge, la coriandre, le jus de citron, le cumin, le sel et l'huile. Mélangez soigneusement. Ajoutez assez de piment pour votre goût (j'ai mis la moitié du mien). Mélangez, et laissez reposer au moins 1/2 heure pour que les saveurs se mélangent.

pour le carpaccio
- 2 filets de cabillaud (environ 400-450g)

Pour mes carpaccio, j'utilise en général du poisson congelé pour limiter les risques de le manger cru. Mais si vous avez un bon poissonnier, faites lui confiance !

Décongelez le poisson si nécessaire et utilisez le de suite. Coupez le en très petits morceaux au couteau, mélangez le à la salsa, et laissez reposer une dizaine de minutes. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement en sel et en citron (j'ai rajouté du jus), et servez de suite dans des petites verrines ou à l'assiette.




Je ne suis pas la seule à avoir eu envie de frais cette semaine, ma copine Elo en fait tout un plat m'a fait saliver avec sa fraicheur de saumon aux agrumes, et chez Steph joue au chef, c'était la version salsa mangue et ananas avec des crevettes poêlées ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 mars 2013

Ça peut être utile # Prélever des suprêmes d'agrumes et poudre de zeste

L'hiver dernier, j'ai commencé à prélever des suprêmes d'agrumes pour réaliser différentes recettes : succès au chocolat et à l'orange, charlotte aux agrumes ou plus récemment, salade d'agrumes au jus d'épices. Au début, je mettais deux heures (sens de l'exagération ...) pour une orange qui finissait en charpie. Et puis ... rien ne vaut la pratique car j'y arrive maintenant assez rapidement et plutôt proprement. Je te livre quelques trucs ? Sinon, reviens demain pour la recette, c'est un carpaccio de cabillaud aux agrumes, parfaitement adapté au 15°C du moment ...


Mise en condition

Au début, j'essayais de faire le moins de déchets et d'utiliser tout mon agrume. Erreur fatale, car pour prélever des suprêmes d'agrumes, il faut être prêt à avoir des déchets. Et oui, on va jeter une partie de la chair ... Mais pas trop, promis !


Matériel

Ça peut paraitre évident, mais il te faudra un très bon couteau. J'ai acheté les miens en soldes il y a 5-6 ans. C'était un lot de 3 couteaux WMF avec le fusil pour les affuter, plus un couteau à pain. Un achat que je n'ai pas regretté une seule seconde. Au fil du temps, Sécotin a agrandi ma collection (il adore les couteaux, je m'inquiète ou non ?), mais je pourrais largement me contenter de mon set d'origine.

Sécotin m'a aussi acheté un beau bloc ...


On y va ?

Coupez un chapeau en haut et en bas de votre agrume pour faire apparaitre la chair.



Découpez des quartiers de peau de haut en bas en entamant légèrement les quartiers. N'essayez pas d'enlever toute la peau ou tout le blanc au premier passage, vous fignolerez après.



Quand votre orange est complètement déshabillée, retournez là, enlevez la peau qui reste de l'autre coté, puis enlevez toutes les parties blanches.



Prenez l'orange dans votre main et travaillez au dessus d'un contenant pour recueillir le jus qui pourrait couler. Glissez le couteau le long d'un segment de peau, jusqu'au milieu. Faites de même de l'autre coté du segment et détachez délicatement le suprême. En gros, vous coupez le quartier d'orange à l'intérieur de sa peau. Procédez de même avec les autres segments.



A la fin, il doit vous rester quelque chose qui ressemble à ça :



Pressez ce petit reste au dessus du saladier pour récupérer le jus. Et voilà !



Et avec les zestes, tu fais quoi Sécotine ?



Quand je peux, j'utilise des agrumes bio pour pouvoir récupérer le zeste. J'aime bien en parsemer un peu sur tout. Avant, je le congelais. Mais j'étais obligé de l'enfermer dans une double boite, car l'odeur est très très intense. 

Depuis que j'ai vu que ma copine Anick les réduisait en poudre, je les déshydrate et les pulvérise au moulin à épices pour en avoir toujours sous la main. Pour les déshydrater, deux méthodes :

- quand j'ai beaucoup de zestes, je les répartis sur une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à four, puis j'enfourne à faible température jusqu'à ce qu'ils soient secs. Je viens de m'apercevoir que mon nouveau four se réglait précisément jusqu'à 30°C, oh joie !

- quand j'ai le zeste d'un ou deux agrumes, je les répartis sur une assiette, puis je les passe entre 30 et 45 secondes au micro onde à 90W. Pas plus ! Puis je les laisse sécher une nuit à l'air libre afin de parfaire la déshydration.


Zeste séché ...
... puis réduit en poudre.


Au fait, j'ai déjà dit qu'il y aurait de la poudre de zestes dans la Sécotibox ? Il te reste deux semaines pour faire ta maligne, c'est par ici !




Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...