vendredi 8 mars 2013

Carpaccio de cabillaud à la salsa d'orange épicée

Samedi dernier, Sécotin m'a invité au restaurant. Nous y allons rarement seuls, c'était donc l'occasion d'aller dans un endroit qui propose une carte un peu plus élaborée que celle de l'Hippomachinchose.

Alors je ne sais pas ce qui me rend difficile en ce moment ; les prix exercés, la qualité des produits, l'assaisonnement ... J'ai du mal à y trouver mon compte. Je sais qu'il faut penser aux dépenses de personnel, des locaux et tout et tout (vous pouvez consulter le billet de Messergaster sur le sandwich à 3,5€), mais comme je sors peu, j'aime en avoir pour mon argent ! Ou alors tu deviens carrément difficile, Sécotine ...

Et samedi dernier, le carpaccio de cabillaud aux agrumes manquait sérieusement de caractère : pas assez acide, pas de léger piquant, pas assez d'herbes, en un mot, fade.

Comme j'avais dans un coin de ma tête une salsa d'oranges épicée vu dans le dernier Fine cooking, je me lançais le lendemain dans ma version, avec du piment, plein de coriandre et autant de citron que je souhaitais ! Un plat très frais et très parfumé, qui collait pile poil avec le temps printanier du début de semaine.




Carpaccio de cabillaud à la salsa d'orange épicée

pour 4 à 6 personnes en entrée

pour la salsa d'orange épicée (adapté de Fine Cooking - février 2013)
Cette salsa convient à tous les types de poissons, crus ou cuits, ainsi qu'aux fruits de mer.
- 4 oranges
- 1 petit oignon rouge finement émincé
- une grosse botte de coriandre hachée
- 4 cs de jus de citron
- 1 cc de cumin en poudre
- 1 cc de sel
- 1 cs d'huile neutre, genre pépin de raisin
- 1 piment ou une partie selon votre goût, très finement émincé


Prélevez les suprêmes d'agrumes au dessus d'un bol (pour la technique, c'est par ici). Coupez les en 4 à 6 morceaux. Ajoutez l'oignon rouge, la coriandre, le jus de citron, le cumin, le sel et l'huile. Mélangez soigneusement. Ajoutez assez de piment pour votre goût (j'ai mis la moitié du mien). Mélangez, et laissez reposer au moins 1/2 heure pour que les saveurs se mélangent.

pour le carpaccio
- 2 filets de cabillaud (environ 400-450g)

Pour mes carpaccio, j'utilise en général du poisson congelé pour limiter les risques de le manger cru. Mais si vous avez un bon poissonnier, faites lui confiance !

Décongelez le poisson si nécessaire et utilisez le de suite. Coupez le en très petits morceaux au couteau, mélangez le à la salsa, et laissez reposer une dizaine de minutes. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement en sel et en citron (j'ai rajouté du jus), et servez de suite dans des petites verrines ou à l'assiette.




Je ne suis pas la seule à avoir eu envie de frais cette semaine, ma copine Elo en fait tout un plat m'a fait saliver avec sa fraicheur de saumon aux agrumes, et chez Steph joue au chef, c'était la version salsa mangue et ananas avec des crevettes poêlées ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Je suis pareil, je suis assez difficile au resto! J'adore reproduire leurs plats, et souvent c'est meilleur même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que Sarah, de my new roots, s'inspirait de la carte de ses restos préférés pour concocter ses recettes !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Je renvoie mon message car j'ai eu une note d'erreur technique - désolée si doublon ;-)

    Je te comprends tellement, j'ai vraiment du mal à apprécier au resto car je pense toujours au pris ou je suis déçue du goût (pas tout à fait ce que j'avais en tête). J'aime beaucoup le concept Street food ou je découvre des plats uniques qui sortent de l'ordinaire. J'apprécie le décorum autour, l'ambiance, etc. En fait c'est ça, maintenant je choisis les restos en fonction de l'ambiance, du service, c'est souvent un plus pour apprécier le reste ;-)

    Merci du clin d'oeil ;-) Tu me fais saliver avec ton carpaccio - je vois qu'on a l'amour de la salsa fruitée en commun (et pas que ça...si je me fie au nombre de recettes qui me font envie chez-toi ;-)) Allez, bon week-end! Steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'ambiance compte aussi, mais au final, c'est quand même le contenu de l'assiette qui prime. Enfin chez moi !
      Et tu ne crois pas si bien dire en matière de goûts en commun, il me semble qu'il y a aussi la musique :-)

      Supprimer
  4. un carpaccio plein de saveurs et de couleurs, miam

    très bon weekend

    manue :))

    RépondreSupprimer
  5. un tartare original et parfumé !

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi je suis souvent déçue au resto... Comme on dit, on n'est jamais mieux servi que par soi-même! J'adore ce beau tartare bien parfumé!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...