Affichage des articles dont le libellé est pâtes et riz. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est pâtes et riz. Afficher tous les articles

mercredi 20 novembre 2013

J+3 après le Salon du Blog Culinaire

Un salon du blog culinaire, c'est intense ! Imagine, tout un week-end autour de la cuisine, sans personne pour te dire que bon, maintenant, ça suffit avec la bouffe ! Imagine, des démonstrations, dégustations, découvertes, retrouvailles, battles, rencontres et beaucoup, beaucoup de papotage ... Je reviens enchantée, des étoiles plein la tête et prête à re-signer pour la prochaine édition !

Alors un grand merci à l'équipe de 750g pour l'organisation sans faille, aux partenaires de l'évènement, et surtout, chapeau aux élèves du lycée hôtelier de Soissons qui, après nous avoir chouchouté tout le week-end, ont repris les cours dès lundi !




 Le parrain de l'édition Philippe Conticini qui philosophe à propos des croque-monsieur ...



... et Sécotine en pleine démo de späetzele sauce munster avec Aurélie ! Le public, par l'odeur alléchée du fromage qui pue, ne nous tint aucun langage mais dévora tout notre stock ! Alors, si toi aussi tu veux embaumer ta maison et entendre des hmmm ..., la recette est par ici sur le blog d'Aurélie !



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 11 octobre 2013

Raviolis carotte-chèvre et son pesto de fanes

... ou comment utiliser la totalité d'une botte de carottes fanes.

Samedi dernier, lorsque j'ai fait mon marché, mon maraîcher préféré m'a demandé si je voulais qu'il me coupe les fanes de ma botte de carottes. Que nenni ! Et non plus pas mes verts de poireaux, malheureux !

J'avais dans l'idée de faire un potage, c'est de saison non ? Eheh, c'était sans compter mes promenades bloguestes ... C'est dans mon nid que j'ai repéré ce pesto. Son goût étant assez prononcé, j'ai eu envie de l'associer à quelque chose de très doux. Tiens, et si on faisait des raviolis fastoches à la carotte ? On dirait même que ce sont les cousins des raviolis à la courge, noix de cajou et pesto de roquette ...

Le résultat a été au delà de mes espérances (si si, je t'assure !) : la purée de carottes additionnée de poudre d'amandes et de chèvre vaut à elle seule le détour ; associée au pesto un peu fort, l'accord est tout simplement parfait ...




Raviolis carotte-chèvre et son pesto de fanes

pour le pesto
- les fanes d'une botte de carotte
- 50g de pignons de pin
- 20g de poudre d'amandes
- 2 gousses d'ail écrasés avec le plat du couteau
- 60g de parmesan râpé
- 15 à 25cl d'huile d'olive

Équeutez les fanes de carottes puis lavez les soigneusement dans plusieurs eaux (il reste souvent du sable). Essorez dans une essoreuse à salade.

Rassemblez tous les ingrédients dans le bol d'un mixeur. Pulsez pour mélangez, puis ajoutez l'huile d'olive en filet jusqu'à obtenir la consistance que vous aimez. Goûtez, si ce n'est pas assez salé vous pouvez ajouter du parmesan à la place du sel.

Karen congèle le surplus de ce pesto dans des empreintes à glaçons, pas bête !


pour 24 raviolis
- 300g de carottes bien cuites
- 30g de poudre d'amandes
- 60g de bûche de chèvre
- sel et poivre

- 24 pâtes à raviolis chinois

Rassemblez les carottes, la poudre d'amandes et le fromage dans le bol d'un mixer. Mixez jusqu'à obtenir une purée grossière. Goûtez et assaisonnez.

Préparez un grand plateau légèrement fariné et un petit bol d'eau. Placez une pâte à raviolis sur le plan de travail. Placez une cuillère à café au milieu, humectez deux des bords avec votre doigt mouillé.


Repliez la pâte en triangle. Scellez la pâte à l'aide de vos deux pouces en éliminant le plus d'air possible.

L'autre pouce est présentement en train de prendre une photo ...

Placez les raviolis sur le plateau au fur et à mesure. Couvrez d'un torchon jusqu'au moment de cuire, ou conservez les crus dans une boite en séparant les couches de raviolis par du papier sulfurisé. Vous pouvez également les congeler crus sur un plateau, puis les transférez dans un sac lorsqu'ils sont rigides.

Finito !
L'inconvénient de ce plat est qu'on ne peut pas cuire tous les raviolis ensemble, ils colleraient. Ce n'est donc pas un plat à prévoir pour une grande tablée, mais pour 4 à 6, c'est jouable !

Amenez une grande quantité d'eau d'eau salée à ébullition. Cuire les raviolis par petites quantités (j'ai procédé par 6) afin qu'ils ne collent pas ensemble, environ 4 minutes. Disposez les joliment sur une assiette. Procédez de même avec les autres raviolis.

Passez chaque assiette 20 secondes au micro-ondes, répartissez le pesto et servez de suite.




Et avec les restes Sécotine, tu fais quoi ? 

Soit tu manges la purée à la petite cuillère, option 1, ou alors tu cuis des conchiglioni et tu les farcis, tu les manges tièdes ou froids, c'est beau, c'est bon, et c'est l'option deux !




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 13 septembre 2013

Sauce aux tomates crues, ou sauce "alla Checca"

Ces jours-ci, je redécouvre le livre de Giada de Laurentiis, "à l'italienne tous les jours". C'est elle et sa bouche pleine de dents qui m'avait inspiré ce plat de conchiglione farçis chèvre et poireaux dont on se souvient encore.

J'avais mentalement noté sa recette de sauce aux tomates crues, mais, la faute à mon esprit vagabondant d'une idée à l'autre, j'ai loupé la pleine saison des tomates année après année. C'est bien dommage car cette sauce se révèle diablement efficace et goûteuse pour très peu de travail en cuisine. Si elle ressemble à la salade de la feignasse, l'ajout de poireau lui apporte un supplément de piquant pas désagréable. Dépêchez vous, les tomates vont bientôt redevenir insipides !




Sauce aux tomates crues, ou sauce "alla Checca"

pour 3-4 personnes
- environ 400g de tomates bien mûres et sucrées (tomates cerises recommandées par Giada)
- 2 petits blancs de poireaux
- 3 gousses d'ail
- 35g de parmesan en morceaux
- 10 à 15 feuilles de basilic
- 3cs d'huile d'olive
- 1 boule de mozzarella de bonne qualité
- 1/2 cc de sel
- 1/2 cc de poivre

- des pâtes de votre choix

Si vous utilisez des tomates cerises, coupez les en deux. Pour les variétés plus grosses, coupez en gros morceaux et épépinez les.
Émincez grossièrement les blancs de poireaux, puis lavez les. Placez les dans le bol d'un robot mixer avec l'ail, le parmesan et le basilic.Pulsez brièvement de manière à défaire les poireaux. Ajoutez les tomates et l'huile, mixer sans réduire les tomates en purée.

Transférez dans un saladier, ajoutez la mozzarella, le sel et le poivre. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Ajoutez immédiatement aux pâtes fraîchement cuites et bien chaudes ; la mozzarella va fondre et les saveurs se mêler.




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 juillet 2013

La pasta therapy de Farine00 dans la cave de l'épicerie RAP ...

... et autres jolies rencontres ...

C'est en cherchant une épicerie de produits italiens que je suis tombée sur le blog de l'épicerie RAP. En page d'accueil, une invitation à la pasta therapy de Farine00. Tu me connais, je me suis inscrite dans la minute ...

Farine00, c'est Valentina et Franscesco, italiens d'origine, mais tu l'avais deviné tout seul.

La pasta therapy, c'est canaliser son énergie en faisant des pâtes à plusieurs. A la main. Lorsque l'on pétrit et qu'on étale, c'est un peu comme une méditation, la tête se vide, on est concentré sur un seul but : donner la bonne consistance à la pâte et étaler cette %#"& de pâte le plus finement possible à l'aide d'un long rouleau en bois, aussi connu sous le nom de matarello.




En bref, faire des pâtes ensemble procurerait du bonheur. Et pour la version longue de la philosophie, je t'invite à aller chez Farine00, ou sur le blog de l'épicerie RAP.

Je ne peux qu'adhérer à cette idée ; ici, c'est à travers la pasta, mais j'ai constaté les mêmes effets avec la cueillette, la confection de macarons, le carton ou la simple cuisson d'un risotto.

Je me suis donc retrouver dans la jolie cave voutée de l'épicerie RAP samedi dernier, en compagnie de 6 sfoglini et sfogline. Après un vrai café italien, nous voici embarqués dans la confection de la pâte aux oeufs : 200g de farine en puits dans lequel on bat 2 oeufs en omelette pour les amalgamer peu à peu à la farine. Ça a l'air simple, hein ? Et bien pas du tout ! Heureusement que Valentina est là pour rajouter un peu d'eau et d'huile, et après moult pétrissage, on obtient une belle boule de pâte avec en gros, la consistance du lobe de ton oreille. On l'enferme hermétiquement pendant 1/2 heure pour développer sa texture.

Résumé : pâte = farine + 1 bel oeuf/100g de farine + un peu d'eau + un peu d'huile ça dépend de la farine, de l'oeuf, de l'humidité, de la chaleur, de la date, de la hauteur de la lune, du coefficient de marée ...

Autant te dire que cette phase physique et incertaine nous a décoincés et que les conversations vont bon train. Il y a Fiamma, qui dessine avec talent sa vie d'italienne à Paris sur 2 blogs, l'aventurra et fiammaluzatti. Je ne suis pas la seule à avoir craquer pour son billet relatant un cours de cuisine avec Marco Bianchi, tellement désopilant que je me demande ce qu'elle  réserve à farine00 ! Il y a Miss Tâm, bloggeuse culinaire d'origine vietnamienne, reconvertie chef à domicile et gardienne de la tradition familiale. Et puis il y a Nadia, expatriée à Singapour, Emmanuelle qui assure la rédaction du blog RAP, Yann le communiquant et Nicolas l'ingénieur.

L'étalage de la pâte va finir de m'achever. Si on regarde Valentina ou Franscesco manier le matarello, la pâte leur obéit et s'étale gentiment de plus en plus finement. Si on regarde Sécotine, la pâte semble vivre sa vie et revient sournoisement à sa place initiale dès que je la retourne. Je dois me rendre à l'évidence, ce n'est pas aujourd'hui que je serai nommée sfogline ...

Nos déboires d'étalage scellent définitivement la bonne humeur de notre groupe bien hétéroclite. La pasta therapy fonctionne sur nous !

Et on fait quoi avec nos belles abaisses de pâtes ? Pour les plus fines (pas la mienne, tu l'auras compris !), des pansoti alla crema di noci, un peu comme des tortellinis avec une farce ricotta et herbes, avec une sauce crue aux noix confectionnée elle aussi à la main dans une énorme mortier. Si tu cherches la recette, c'est chez Miss Tâm.



Et puis avec les 3 abaisses plus épaisses, Valentina nous montre comment les rouler, puis les couper au couteau pour obtenir des tagliatelles qu'on ramènera chez nous.




Avec la dégustation, les trois heures de l'atelier se sont finalement étirées sur jusqu'en milieu d'après midi. Pour découvrir farine00, il y a le site, le blog, et la page facebook. Je te conseille vivement un atelier en leur compagnie, tu repartiras avec un énnnoooooorme sourire !

D'autres mots et photos de cet atelier chez Miss Tâm ou sur le blog de RAP. Si tu veux me voir complètement ébaudie par mes tagliatelles, c'est le moment !

Il est temps de quitter cette parenthèse culinaire. Obligée de passer par la case supérieure, à savoir l'épicerie proprement dit. C'est tout petit, à l'image des boutiques parisiennes typiques, mais alors, quelle caverne d'Ali Baba ! Je suis sûre que tu peux y trouver tous les produits italiens dont tu rêves, et plus encore ! La maîtresse des lieux, Alessandra Pierini, saura te conseiller et t'expliquer la fabrication de certains produits avec le sourire en l'enthousiasme, ingrédients hélas absents d'un certain nombre de boutiques spécialisées ...





Sur les conseils de Fiamma, j'investis dans un pot de crème gianduja, un petit de crème de pistache, d'un vin rouge qui a accompagné le repas et d'amaretti dégustés au dessert. Autant te dire que certains produits seront strictement réservés à ma consommation personnelle ...




Ayant oublié dans le feu de l'action de prendre des photos de l'épicerie, obligée d'y retourner hier en compagnie de mon boulet du mois. Alessandra, toujours aussi charmante, m'explique brièvement la charte des producteurs de vinaigre balsamique. J'écourte malheureusement la conversation à cause de mon boulet qui s'impatiente, non sans rapporter quelques nouvelles victuailles. Eh ! Bien obligée !




Le pécorino du bas est bien sec et goûteux comme j'aime ; celui du haut est à la truffe est destiné à Sécotin. Dois je te dire que mon frigo embaume à chaque ouverture ?


Il est temps que je te présente mon boulet du mois,


qui en voyant cette alignement de vélib' s'est exclamé : "Punaise, y'a plein de cyclistes à Paris !"


Tu m'étonnes John !


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 21 juin 2013

Cavatieddi aux poivrons, ou waouh ! Des pâtes fraîches sans laminoir !

Ce qui m'embête dans les pâtes fraîches, c'est bien de partir à la recherche de mon laminoir. Puis il faut que je débarrasse mon plan de travail, et que je me rappelle comment fixer la bête. Après, c'est que du bonheur comme dirait l'autre, j'adore passer des bouts de pâtes dans la machine, les voir s'aplatir, puis les façonner selon l'envie du moment. Et il faut bien dire que le goût des pâtes fraîches n'a vraiment rien à voir avec leurs copines du commerce !

Donc tu l'as compris, point de laminoir pour ces cavatieddi. Tu auras juste besoin de ton pouce et du bon geste pour obtenir des pâtes courtes recourbées avec un creux pour bien retenir la sauce. Si je te dis que tu peux mettre tes enfants/ton mari/ta belle-mère à contribution pour rouler les boudins, couper et façonner, je t'ai convaincue ?

J'ai appris à confectionner ces pâtes lors d'un atelier gnocchi chez Mia Mangolini, à la cucina di casa mia. Car gnocchi veut dire "tas de pâte", et ne limitent pas aux traditionnels gnocchi à la pomme de terre. Mia nous a montré comment confectionner 3 sortes de gnocchi, ces cavatieddi, les traditionnels à la pomme de terre et les gnocchi "alla Romana", ceux à la semoule. Je suis bien contente d'avoir vu comment faire la pâte pour les gnocchi de pomme de terre, il y a pleins de trucs qui font que vous pourrez déguster des délicieux morceaux fondants en bouche, ou avoir une masse compacte, impossible à travailler ou qui se défait à la cuisson ! Bref, si vous avez l'occasion d'aller à la cucina di casa mia, je vous recommande vivement ! Mia vous accueille dans sa cuisine avec beaucoup de gentillesse et de simplicité. L'atelier se termine par la dégustation de ce qu'on a cuisiné, et dans notre cas avec une entrée et un dessert préparés par Mia. Et puis vous en profiterez pour déambuler dans ce quartier si joli et si tranquille ...




Cavatieddi aux poivrons, ou waouh ! Des pâtes fraîches sans laminoir !

pour les cavatieddi
Avec cette quantité, j'ai nourri ma famille de 5 personnes avec un peu plus de la moitié et j'ai mis le reste à sécher pour un autre repas.
- 360g de farine
- 240g de semoule de blé dur très fine
- +/- 300g d'eau tiède
- une pincée de sel

Pétrissez tous les ingrédients pour obtenir une pâte soyeuse et moelleuse, puis travaillez la quelques minutes avoir une consistance plus ferme et légèrement élastique. N'hésitez pas à ajouter un peu d'eau si votre pâte vous semble trop dure ; la quantité d'eau nécessaire va dépendre de la farine et de la semoule utilisées. Filmez ou enfermez dans un tupp' pour 1/2 heure, la pâte ne doit pas dessécher.

Prélevez un morceau de la taille d'une balle de golf. Sur le plan de travail non fariné, roulez un boudin d'environ 1 cm de diamètre. Coupez des petits bouts d'un peu moins qu'un centimètre. Placez un petit bout légèrement en diagonale, posez votre pouce sur sa tranche à l'avant. Appuyez, puis reculez votre pouce vers l'arrière tout en maintenant la pression : magique ! Les cavatieddi se forment tous seuls ! 


Quand tous les petits bouts se sont transformés en cavatieddi, farinez les et disposez les sur un torchon propre ou une grille. Procédez de même avec le reste de la pâte.


Vous pouvez sécher les pâtes pour un usage ultérieur ; assurez vous qu'elles ne collent pas entre elles et secouez les régulièrement pendant quelques heures, puis laissez les durcir complètement avant de les mettre en boite.

Si tu n'as rien compris à mes explications, peut être que cette petite vidéo t'inspirera plus :




pour la sauce aux poivrons - 2 à 3 personnes
- 3 gousses d'ail écrasées
- 4 poivrons de couleurs différentes si possible
- 30g de parmesan
- 40g de provolone
- huile, sel et poivre

Lavez et coupez les poivrons en petits dés. Faites chauffez un peu d'huile dans une poêle à bord haut, ajoutez l'ail. Quand il commence à sentir, ajoutez les poivrons. Cuire quelques minutes à feu vif, puis baissez le feu et laissez les poivrons confire tout doucement. Salez et poivrez en fin de cuisson. Cette étape peut être réalisée à l'avance.


Finito !

Réchauffez doucement les poivrons. Faites bouillir une grande quantité d'eau salée. Jetez y la quantité de cavatieddi que vous désirez. Lorsque la cuisson vous convient, réservez une louche de l'eau de cuisson, et égouttez. Versez les cavatieddi dans la poêle des poivrons, ajoutez les fromages et mélangez. Vous pouvez ajoutez un peu d'eau de cuisson pour une sauce plus crémeuse. Servez de suite.

Les enfants préfèrent les pâtes sèches ; j'ai mélangé une partie des cavatieddi dans un saladier avec une grosse noix de beurre. Ils les ont mangé avec grand plaisir couvert de parmesan râpé. Mmmhhh aussi ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 mai 2013

Gnocchis de ricotta et fromages, sauce aux carottes

Je n'ai jamais confectionné de gnocchis classiques à la pomme de terre. Par contre les enfants adorent les gnocchis poêlés achetés. Par contre, j'ai déjà testé la version tout farine, des versions aux légumes avec plus ou moins de réussite, et maintenant ceux à la ricotta et aux fromages. La texture assez molle peut surprendre au début, mais nappés de sauce aux carottes ou poudrés d'un peu plus de parmesan, ils ont purement et simplement disparus en un repas. Et je peux te dire que ça n'arrive pas à tous mes essais culinaires ...




Gnocchis de ricotta et fromages, sauce aux carottes

pour 2-3 personnes en plat principal

pour les gnocchis
- 250g de ricotta
- 1 oeuf
- 150g de provolone ou pécorino râpé
- 50g de parmesan râpé
- 75 à 100g de farine
- poivre

Mélangez la ricotta et l’œuf dans un grand bol. Ajoutez les fromages. Si vous utilisez 75g de farine, les gnocchis seront très moelleux (limite mous) ; c'est pourquoi vous pouvez utiliser 100g si vous préférez des gnocchis plus fermes. Incorporez la farine sans travailler la pâte, sinon les gnocchis seront durs. Poivrez à votre goût. Les gnocchis sont naturellement salés grâce aux fromages.

Placez quelques cuillères de pâte dans une poche à douille lisse d'1cm. Préparez une plaque généreusement farinée. Faites sortir des morceaux de pâte sur la plaque en les coupant au couteau au fur et à mesure. N'hésitez pas à rajouter de la farine s'ils collent entre eux.

Réservez les gnocchis sur la plaque filmée au réfrigérateur jusqu'au moment de les cuire.



pour la sauce aux carottes
- 2 échalotes finement émincées
- 2 grosses carottes finement râpées
- 20cl de lait de votre choix
- le jus d'1/2 citron
- sel, poivre, et 1 cc de curry

Chauffez un peu d'huile dans une casserole. Faites y revenir les échalotes quelques minutes. Ajoutez les carottes, couvrez et cuire à l'étouffée jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Ajoutez le lait, assaisonnez à votre goût, et laissez mijoter 2-3 minutes. Hors du feu, ajoutez le jus de citron (la sauce va épaissir), et mixez selon la consistance voulue.

La sauce se réchauffe très bien au moment du service.


Finito !

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée. Plongez y délicatement les gnocchis. Lorsqu'ils remontent à la surface, comptez 5-6 minutes de cuisson. Sortez les de l'eau à l'aide d'une écumoire et répartissez les dans les assiettes. Couvrez généreusement de sauce et servez bien chaud.




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 février 2013

Raviolis fastoches à la courge, noix de cajou et pesto de roquette

Quand je me suis offert le livre de Katie Quinn Davies, "Quand Katie cuisine", j'ai repéré de suite la  recette que je cuisinerai en premier : les raviolis à la courge.

Je savais aussi que je ne ferai pas la pâte mais que j'utiliserai de la pâte à raviolis chinois, déjà étalée et coupée, comme mes copines au salon du blog culinaire. Car j'ai souvent envie de faire des raviolis, j'ai pleins d'idées de farce, mais rien que de penser à la case pétrissage-laminage-découpe de la pâte suffit toujours souvent à me décourager !

Et pour accompagner mes raviolis fastoches, j'ai choisi un pesto de roquette un peu piquant pour contre-balancer la douceur de la courge.  Mes testeurs ont adorés !




Raviolis fastoches à la courge, noix de cajou et pesto de roquette

Les quantités sont pour environ une quarantaine de raviolis, soit un paquet de 250g de pâte à raviolis chinois. S'il vous reste de la farce, vous pouvez l'utiliser en garniture d'une tartelette, c'est testé et approuvé !

pour la farce (d'après Quand Katie cuisine)
Katie utilise des noix de pécan, mais ehehe, je n'ai pas bien lu la recette, et j'ai utilisé des noix de cajou. La prochaine fois j'essaierai avec des noisettes.

- 60g de noix de cajou
- 500g de courge butternut, épluchée et coupée en morceau
- 6 gousses d'ail (4 pour la farce, 2 pour le pesto)
- de la sauge (séchée pour moi)
- 150g de chèvre frais
- 1 grosse cs de chapelure
- 1 oeuf
- 1/2 cc de muscade
- 50g de parmesan râpé
- huile d'olive, sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C. Faites torréfier les noix de cajou pendant 10 minutes en les remuant à mi-cuisson.

Répartissez la courge et l'ail dans un plat à four. Arrosez d'huile d'olive, salez, poivrez, et émiettez la sauge. Mélangez à l'aide de vos mains pour enduire tous les morceaux de courge. Enfournez pour 30 à 40 minutes de cuisson, ou jusqu'à ce que la courge soit tendre. Laissez refroidir légèrement, puis transvasez la courge dans le bol d'un mixer. Ajoutez 4 gousses d'ail après les avoir épluchées, le fromage de chèvre, la moitié des noix, la chapelure, l'oeuf, la muscade et le parmesan. Mixez jusqu'à obtenir une farce lisse, salez et poivrez à votre goût. Réservez au frais jusqu'à la confection des raviolis.


pour le pesto de roquette
- 100g de roquette
- 50g de noix de cajou (pour être raccord avec les raviolis)
- les 2 gousses d'ail épluchées qui restent
- 4 cs de parmesan râpé
- 1 cs de jus de citron
- de l'huile d'olive, sel et poivre

Mixez grossièrement les noix de cajou. Ajoutez la roquette, l'ail, le parmesan et le citron. Pulsez, puis ajoutez l'huile en filet pour obtenir une consistance crémeuse et grossière. Salez et poivrez à votre goût, réservez au frais.


montage des raviolis
Et non, pas de photos, j'étais toute concentrée sur mes raviolis ..

Préparez un bol avec de l'eau. Placez un carré de pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Déposez 1 cc de farce au milieu. Humectez deux cotés du carré avec votre doigt mouillé, puis repliez le raviolis en triangle en essayant d'éliminer le maximum d'air. Réalisez soigneusement cette étape, car si le ravioli n'est pas bien scellé, il répand toute sa farce à la cuisson. Trop bête. J'ai également recoupé mes raviolis au ciseau pour avoir une jolie forme ronde. Déposez les raviolis sur un plateau fariné et recouvrez d'un torchon jusqu'au moment de les cuire.

Vous pouvez également congeler les raviolis crus sur un plateau. Transvasez les dans un sac lorsqu'ils sont bien rigides.


Finito !

Broyez grossièrement le reste des noix de cajou.

Faites bouillir une grande casserole d'eau salée. Cuire les raviolis jusqu'à ce qu'ils remontent à la surface, environ 4-5 minutes. Sortez avec une écumoire. Procédez en plusieurs fois si nécessaire. Chauffez les assiettes en y versant une louche d'eau de cuisson. Séchez, et répartissez les raviolis sur les assiettes, ajoutez un peu de pesto de roquette et des noix de cajou concassées. Dégustez de suite.




Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 19 janvier 2013

Lasagnes de polenta, épinards et champignons

Rappelle-toi, en décembre, j'ai visité le musée des Arts Décoratifs et craqué pour les lasagnes de polenta de chez Boco. J'avais très envie de les reproduire à la maison, c'est chose faite !

Par manque de contenants, j'ai tout mis dans un grand plat. Ce n'est pas aussi joli que chez Boco, mais qu'est ce que c'est bon !




Lasagnes de polenta, épinards et champignons

Ingrédients pour 6 à 8 personnes
- 250g de polenta (j'utilise de la polenta pas instantanée)
- 3/4l d'eau
- 1/4l de lait de votre choix (j'avais du lait de chèvre à écouler)
- 50g de parmesan râpé

- 600g d'épinards frais ou 500g d'épinards congelés

- 1 oignon émincé
- 2 gousses d'ail pressées
- 250g de champignons

- 1 cs de purée d'amandes
- 1 cs de farine (châtaigne chez moi)
- 2 cs d'huile (olive)
- 1/2l de lait (toujours chèvre)

- une poignée de noix (facultatif)


Huilez une plaque à pâtisserie. Portez l'eau et le lait à ébullition.Versez la polenta en pluie. Remuez avec une cuillère en bois jusqu'à ce que la polenta se détache des parois de la casserole. Ajoutez la parmesan hors du feu, poivrez, et étalez sur la plaque à l'aide d'une spatule coudée sur une épaisseur d'environ 1cm. Laissez refroidir tranquillement.

Nettoyez soigneusement les épinards. Dans une grande poêle ou un wok, faites chauffer un peu d'huile. Faites juste tomber les épinards, en plusieurs fois si nécessaire. Hachez grossièrement, assaisonnez et réservez. Si vous utilisez des épinards congelés, décongelez les selon les indications du paquet.

Hachez les champignons crus au mixeur (attention de ne pas les réduire en purée !). Faites revenir l'oignon et l'ail quelques minutes, dans la même poêle que les épinards tant qu'à faire. Augmentez le feu et ajoutez les champignons crus hachés. Faites évaporer un maximum d'eau, puis salez, poivrez et réservez.

Mélangez la purée d'amandes, la farine et l'huile dans une casserole. Faites chauffez doucement jusqu'à ce que le mélange soit homogène, puis ajoutez le lait petit à petit, en mélangeant bien à chaque ajout. Remuez sans cesse jusqu'à ce que la béchamel épaississe légèrement. Assaisonnez (sel, poivre, muscade, curry ...)

Vous pouvez tout préparer la veille et réservez les différents éléments au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180°C. Profitez du début de chauffe pour torréfier les noix si vous souhaitez en utiliser.

Placez les épinards au fond d'un grand plat à four, versez environ 1/3 de la béchamel. Découpez la polenta pour recouvrir les épinards. Versez les champignons, le reste de la béchamel, et le reste de la polenta (pas grave s'il n'en reste pas assez pour faire une couche complète).

Pilez les noix en gros morceaux, saupoudrez le plat de lasagnes et enfournez une dizaine de minutes pour tout réchauffer.




Si vous avez une collection de bocaux, vous pouvez découper la polenta à leur taille et tout monter dedans. Ça évitera que tout s'écroule au service !





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 décembre 2012

Nouilles effet triple sésame

Ami du sésame, bonjour ! Vous allez aimer cette sauce aux accents asiatiques à base de tahini. Vous en napperez généreusement les nouilles de votre choix avant de saupoudrer le tout d'herbes fraîches et de sésame grillé. Ajoutez du chou chinois sauté ou un autre légume pour avoir un plat complet.

Cette sauce est assez proche du black otsu sesame d'Heidi Swanson, sauf qu'elle se cuisine en 3 minutes, pendant que les nouilles cuisent par exemple. Alors, une petite envie de sésame ?




Nouilles effet triple sésame (d'après les carnivores infidèles - Catherine Levebvre) 

Ingrédients pour 2 personnes

pour la sauce
- 65g de tahini
- 3cs de mirin
- 2cs d'huile de sésame
- 2cs de sauce soja
- 1cs de vinaigre de riz
- 2cm de gingembre râpé (ou plus selon votre goût !)

- 1/2 chou chinois
- 1/2 paquet de nouilles soba (environ 150g)

- 2cs de menthe hachée
- 2cs de coriandre hachée
- 2cs d'oignons hachés
- des graines de sésame grillées


Combinez tous les ingrédients de la sauce dans un bol, réservez.

Émincez finement et nettoyez le chou chinois. Faites chauffez un peu d'huile de sésame dans un wok. Ajoutez le chou et faites le juste tomber ; salez et poivrez.

Pendant ce temps, cuire les nouilles selon les indications du paquet.

Dans une assiette creuse, mélangez des nouilles, du chou chinois et la moitié de la sauce. Parsemez d'herbes fraîches et de graines de sésame, et dégustez de suite !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 novembre 2012

Risotto de la feignasse au fenouil, orange et gingembre

Tu le savais toi, qu'on pouvait cuire le risotto au micro-onde ?

Moi, c'est vraiment pas le genre de plat que j'aurai pensé à cuisiner dans cet engin. Et pourtant, le résultat est vraiment bluffant ! On mélange tous les ingrédients du riz, il suffit de respecter les proportions et le temps de cuisson. Pendant que ça cuit, on prépare tranquillement les légumes, et on assemble au dernier moment. Vraiment un truc de feignasse ...

Alors je te vois venir avec tes gros sabots. Oui, les légumes pourraient cuire en même temps que le riz. Sauf qu'on rajoute alors de l'humidité et de la matière, et le temps de cuisson s'en retrouve modifié. Et avec le micro onde, pour obtenir la cuisson ad hoc, il faut être encore plus précis qu'en pâtisserie ! Maintenant, tu fais comme tu veux, hein ...

Et si tu n'as pas de micro onde, que tu rechignes à t'en servir ou que tu ne me crois pas, tu peux cuisiner ton risotto à l'ancienne en suivant la recette du risotto à la courgette et tofu à l'orange, celle au potiron et aux cèpes, ou même celle aux épinards. J'ai une préférence pour la première ...




Risotto de la feignasse au fenouil, orange et gingembre (4 à 6 personnes)


pour le riz

- 1 oignon
- huile d'olive
- 250g de riz à risotto
- 750ml de liquide (j'ai utilisé 150ml de jus d'orange et 600ml de bouillon de légumes)
- 1 cc de gingembre en poudre
- sel et poivre

Émincez finement l'oignon. Placez le dans le plat à micro onde, arrosez avec un peu d'huile d'olive et cuire 1min30 à 750W. Ajoutez le riz, les liquides et le gingembre. Salez et poivrez (pas trop). Couvrez et enfournez 18min à 750W.


pour le fenouil

- 3 bulbes de fenouil
- 1 grosse cs de marmelade d'oranges amères
- le jus et le zeste d'une belle orange
- sel, poivre et huile

Nettoyez le fenouil et émincez le finement, avec une mandoline c'est très bien. Faites chauffer un peu d'huile dans une petite cocotte, ajoutez le fenouil, mélangez. Versez le jus d'orange, les zestes et la marmelade, assaisonnez et laissez confire à feu tout doux.


Finito !

- du parmesan râpé (au moins 50g)
- sel et poivre

Versez le fenouil et le parmesan dans le riz, bien mélanger. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Servez bien chaud avec du parmesan en plus pour les gourmands.



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 22 juin 2012

Gnocchis tout roses, sauce toute verte aux épinards

Bonjour, je m'appelle Sécotine. Aujourd'hui j'ai craqué.
Bonjour Sécotine.
Aujourd'hui j'ai cuisiné tout rose, bouououhhhh ...


Tout ça parce que l'abus de fréquentation de petites personnes toutes roses peut rendre maboule ...




Gnocchis tout roses, sauce toute verte aux épinards

Pour les gnocchis, j'ai pris la recette des gnocchis à la farine à laquelle j'ai ajouté une cuillère à soupe de colorant à la betterave. Je pensais que la couleur allait se diluer à la cuisson, et bien pas du tout !





Pour la sauce toute verte aux épinards

- environ 400g d'épinards cuits
- de la crème ou du lait de votre choix
- 2 cs de purée de cacahuètes
- sel et poivre

Mettez les épinards, la purée de cacahuètes et un peu de crème dans un blender. Mixez très finement en ajoutant peu à peu de la crème jusqu'à obtenir la texture souhaitée. Assaisonnez.

Faites réchauffer tout doucement lorsque vous mettez l'eau des gnocchis à chauffer.





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 14 juin 2012

Bouillon thaï minute aux vermicelles et pois gourmands

Voici la version rapide de la soupe kao soi, celle que je fais quand je rentre tard du boulot et que 4 estomacs crient famine. Et ça fait sacrément du bruit, 4 estomacs affamés, c'est de mauvais humeur et ça demande tout le temps "qu'est ce qu'on mange ?" ...

Je me suis amusée à regarder l'heure du coin de l’œil pour vérifier que je rentrais dans la case du quart d'heure. Eheheh, je peux donc officiellement participer au défi 15 minutes de recettes.de !



Bouillon thaï minute aux vermicelles et pois gourmands 

Ingrédients pour 2 gros bols, ou 1 bol normal et 3 petits
- 1 oignon nouveau, blanc et vert
- 2 gousses d'ail
- 1/4 cc de gingembre en poudre
- 1/2 cc de citronnelle  en poudre
- 1/2 cc de curry
- le zeste et le jus d'un demi citron
- 50 cl d'eau
- 20 cl de lait de coco
- 1 sachet de bouillon de légumes Ariaké
- 2 cs de sauce de soja

- 2 poignées de pois gourmands
- des vermicelles de riz
- 1 botte de coriandre

- nuoc mam et sambal oelek pour le service

On dirait qu'on commence à 18h45 pour passer à table vers 19h. Faut pas traîner !

18h45 : rassemblez tous les ingrédients.




18h46 : émincez grossièrement le blanc et le vert de l'oignon et pressez les gousses d'ail. Faites chauffer un peu d'huile dans un faitout à feu moyen.

18h47 : jetez la partie blanche de l'oignon et l'ail dans le faitout. Faites chauffer l'eau dans une bouilloire (on peut s'en passer, remarque). Zestez le demi citron et pressez son jus.

18h49 : ajoutez les épices en poudre, remuez. Mettez les vermicelles dans un bol d'eau tiède pour les réhydrater.

18h50 : ajoutez l'eau chaude, le lait de coco, le sachet de bouillon, la sauce soja et le zeste de citron. Couvrez et baissez le feu.

18h51 : rincez les pois gourmands et les nettoyer. Si vous utilisez des pois gourmands congelés, vous pouvez en profiter pour faire la vaisselle ou mettre la table.

18h53 pour les pois gourmands congelés et 18h56 sinon : augmentez le feu pour avoir une petite ébullition et jetez les pois gourmands dans le faitout. 

18h57 : rincez la botte de coriandre, coupez le bout des tiges et émincez la en entier. Égouttez les vermicelles et les jetez dans le bouillon.

18h58 : préparez les bols et la table.

19h : répartissez le bouillon, les vermicelles et les légumes dans les bols. Saupoudrez du vert de l'oignon et de la coriandre hachée.

19h01 : criez "A table !" et écoutez les mmhhh en goûtant le bouillon bien chaud. Ajustez l'assaisonnement avec du jus de citron, du nuoc mam et un peu de salam oelek. Bon appétit !


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 juin 2012

Végéburger riz, champignons et soja, ou le végéburger du tonnerre !


Défi vide garde-manger du jour : utiliser un paquet de protéines de soja texturées

Après réhydratation, la texture des protéines de soja est très similaire à celle de la viande, alors quoi de plus naturel que de les utiliser dans une recette de végéburger ? Cette recette est un peu longue à préparer, mais le résultat vaut vraiment la peine : les champignons et les protéines de soja donne le moelleux, les noisettes le croquant et le riz la consistance. Et que dire du mélange des saveurs ... C'est un vrai plat complet à lui tout seul ! Avec le condiment poivron-tomates et dattes de lundi, c'est vraiment du tonnerre ! Et si vraiment vous voulez le coincer dans un petit pain avec des légumes, pourquoi pas ?

Coralie de la table verte a fait tout un dossier sur les protéines de soja ; je vous laisse le consulter par ici.

Et si tu crois que tu n'as jamais mangé de protéines de soja, il y a de fortes chances pour que tu déchantes très vite. Je te donne la composition des tomates farcies d'une marque très connue, composition trouvée ici : farce 240g : viande de porc 12.9%, eau, gras de porc 17%, protéines végétales de soja, oignons déshydratés, persil, conservateur : sel nitrité, ail, arôme (exhausteur de goût : E621, E627, E631), épices, extraits d'épices, sucre caramélisé, poudre de betterave.

Et oui, tu as payé du soja au prix de la viande ! Alors que moi, je t'annonce la couleur et je ne cherche pas t'arnaquer avec ma belle recette ...




Végéburger riz, champignons et soja, ou le végéburger du tonnerre ! (adapté de vegetarian living - juillet 2011)

Ingrédients pour une douzaine de végéburgers, après, ça dépend de la taille que tu leur donnes ...
- 125g de noisettes
- 130g de protéines de soja 
- 250g de champignons de Paris grossièrement émincés
- 1 petit oignon nouveau
- 3 gousses d'ail pressées
- 250g de riz cuit (j'avais un mélange de 3 riz, mais utilisez ce que vous avez sous la main)
- 40g de gluten
- 40g de farine
- 1 grosse cs d'herbes fraîches de votre choix
- 2 cs de fécule ou de farine de pois chiche
- 1 cc de sel
- poivre et huile d'olive


Torréfiez les noisettes à sec dans une poêle. Quand ça commence à sentir bon, ôtez du feu, concassez grossièrement et réservez.

Amenez 20cl d'eau à ébullition dans une petite casserole. Versez y les protéines de soja et couvrez pendant 10 minutes. Enlevez éventuellement l'excédent d'eau et laissez refroidir.

Faites chauffez un peu d'huile d'olive dans une grande poêle. Ajoutez les champignons et faite les sauter pendant 5 minutes. Laissez refroidir.

Dans le bol d'un mixer, placez l'oignon coupé en gros morceaux, l'ail et les champignons. Mixez assez finement. Ajoutez les protéines de soja, les noisettes et les riz. Pulsez pour bien mélanger sans réduire les ingrédients en purée.

Versez la préparation dans un grand bol. Ajoutez le gluten, la farine, les herbes, la fécule, le sel et du poivre. Mélangez le tout en utilisant vos mains.

Préchauffez le four à 170°C ou 150°C chaleur tournante.

Façonnez les végéburgers à l'aide de vos mains. Placez sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé ou d'une feuille silicone. Cuire 15 minutes d'un coté, retournez et cuire à nouveau 15 minutes.

Servez de suite avec la sauce et les accompagnements de votre choix. Les végéburgers sont aussi très bons froids, ils se réchauffent bien et peuvent même se congeler.

Ah ben zut alors ... Je vais devoir racheter des protéines de soja ...


Et puis tu as vu - ou pas, mais mon titre rime avec ... Messergaster ! Parce que c'est les 1 an de son blog et qu'elle organise un chouette concours par ici.








Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 26 avril 2012

Spaghetti menteurs, sauce crémeuse au tofu soyeux, roquette et avocat

Il faut quand même que je vous parle de cette fameuse fausse mozzarella que j'essaie de mettre au point ; un mélange de fromage fondu et de crème, moulé en quenelles et mise dans une solution d'eau glacée acide. L'acidité est sensée créer une paroi autour des quenelles de fromage. Sauf que ça marche pas comme je veux ! Alors si vous voulez une recette de vraie mozzarella, allez faire un tour du coté de chef Nini en attendant que j'ai fini mes expérimentations !

Quand j'ai vu qu'Edda d'un déjeuner de soleil proposait un concours sur le thème des pâtes, j'ai tout de suite pensé à ces spaghetti menteurs. J'ai ressorti mon taille-légumes pour faire de très loooonnnnnggggs spaghetti de carottes et de courgettes et qui coupe très bien les doigts aussi !

Edit du 27 avril : si vous faites un tour chez Ellora, vous verrez la version de compet' du rouet à légumes, celui qui ne coupe pas les doigts. Par contre, compliqué à nettoyer. On peut pas tout avoir non plus.


Par contre, je séchais un peu sur la sauce d'accompagnement. Heureusement, Kiki œuvre de l'autre coté de l'Atlantique et nous a proposé la semaine dernière un festival de recettes, dont un pesto de roquette au tofu soyeux. Bingo ! Merci pour l'inspiration :-))

J'ai déjà utilisé le tofu soyeux pour la sauce vinaigrette de mon purple slaw, et j'avais été conquise par la texture apportée. On l'associe ici à l'avocat pour obtenir une sauce hyper crémeuse. J'ai gardé le parfum un peu poivré de la roquette comme dominante herbeuse, mais sentez vous libre d'utiliser du basilic ou tout autre verdure de votre choix. Avec la noix, l'ail confit et le parmesan, waouh ! J'ai obtenu un mélange explosif de saveurs, de couleurs et de textures, bref, un plat complet juste comme je les affectionne actuellement.











Du coup, je propose aussi cette recette pour le défi bio et gourmand de Marie Chioca, parce que tout est bio et gourmand dans ce plat ! Et aussi parce que j'adore les livres de cuisine et qu'en gagner, c'est encore mieux !













Spaghetti menteurs, sauce crémeuse au tofu soyeux, roquette et avocat

Ingrédients pour 4 personnes


Pour les spaghettis menteurs
- 250g de spaghetti secs, complets si vous aimez
- 6 carottes moyennes
- 3 courgettes moyennes

Lavez les courgettes en laissant la peau, épluchez les carottes. Détaillez les légumes en longs spaghetti, à l'aide d'un taille-légume ou au couteau. Les cuire brièvement à la vapeur, juste pour les attendrir et en les gardant al dente. Passez les sous l'eau froide pour stopper la cuisson et réservez.




Pour la sauce
- 100g de roquette lavée et découpée grossièrement
- 60g de cerneaux de noix concassés
- 40g de parmesan râpé
- 1/2 cc de sel
- 3 gousses d'ail confites (ou 2 gousses d'ail )
- 3 cs de jus de citron
- 1 avocat
- 300g de tofu soyeux
- poivre

Placez tous les ingrédients sauf le tofu dans le bol d'un mixer et mixez pour obtenir la consistance souhaitée. Ajoutez le tofu, donnez quelques impulsions pour mélanger. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

La sauce se conserve 1 à 2 jours dans une boite hermétique au réfrigérateur.


Finition

Cuire les spaghetti tel qu'indiqué sur le paquet et à votre goût (je les aime encore assez ferme). Égouttez.

Répartissez les spaghetti dans des assiettes avec les spaghetti menteurs et 2 à 3 bonnes cuillères à soupe de sauce par assiette. Servez aussitôt avec un bol de parmesan râpé.
Vous pouvez aussi rassembler tous les ingrédients dans une casserole, bien mélanger et réchauffer quelques instants avant de servir.



Finito !!
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...