mercredi 3 juillet 2013

La pasta therapy de Farine00 dans la cave de l'épicerie RAP ...

... et autres jolies rencontres ...

C'est en cherchant une épicerie de produits italiens que je suis tombée sur le blog de l'épicerie RAP. En page d'accueil, une invitation à la pasta therapy de Farine00. Tu me connais, je me suis inscrite dans la minute ...

Farine00, c'est Valentina et Franscesco, italiens d'origine, mais tu l'avais deviné tout seul.

La pasta therapy, c'est canaliser son énergie en faisant des pâtes à plusieurs. A la main. Lorsque l'on pétrit et qu'on étale, c'est un peu comme une méditation, la tête se vide, on est concentré sur un seul but : donner la bonne consistance à la pâte et étaler cette %#"& de pâte le plus finement possible à l'aide d'un long rouleau en bois, aussi connu sous le nom de matarello.




En bref, faire des pâtes ensemble procurerait du bonheur. Et pour la version longue de la philosophie, je t'invite à aller chez Farine00, ou sur le blog de l'épicerie RAP.

Je ne peux qu'adhérer à cette idée ; ici, c'est à travers la pasta, mais j'ai constaté les mêmes effets avec la cueillette, la confection de macarons, le carton ou la simple cuisson d'un risotto.

Je me suis donc retrouver dans la jolie cave voutée de l'épicerie RAP samedi dernier, en compagnie de 6 sfoglini et sfogline. Après un vrai café italien, nous voici embarqués dans la confection de la pâte aux oeufs : 200g de farine en puits dans lequel on bat 2 oeufs en omelette pour les amalgamer peu à peu à la farine. Ça a l'air simple, hein ? Et bien pas du tout ! Heureusement que Valentina est là pour rajouter un peu d'eau et d'huile, et après moult pétrissage, on obtient une belle boule de pâte avec en gros, la consistance du lobe de ton oreille. On l'enferme hermétiquement pendant 1/2 heure pour développer sa texture.

Résumé : pâte = farine + 1 bel oeuf/100g de farine + un peu d'eau + un peu d'huile ça dépend de la farine, de l'oeuf, de l'humidité, de la chaleur, de la date, de la hauteur de la lune, du coefficient de marée ...

Autant te dire que cette phase physique et incertaine nous a décoincés et que les conversations vont bon train. Il y a Fiamma, qui dessine avec talent sa vie d'italienne à Paris sur 2 blogs, l'aventurra et fiammaluzatti. Je ne suis pas la seule à avoir craquer pour son billet relatant un cours de cuisine avec Marco Bianchi, tellement désopilant que je me demande ce qu'elle  réserve à farine00 ! Il y a Miss Tâm, bloggeuse culinaire d'origine vietnamienne, reconvertie chef à domicile et gardienne de la tradition familiale. Et puis il y a Nadia, expatriée à Singapour, Emmanuelle qui assure la rédaction du blog RAP, Yann le communiquant et Nicolas l'ingénieur.

L'étalage de la pâte va finir de m'achever. Si on regarde Valentina ou Franscesco manier le matarello, la pâte leur obéit et s'étale gentiment de plus en plus finement. Si on regarde Sécotine, la pâte semble vivre sa vie et revient sournoisement à sa place initiale dès que je la retourne. Je dois me rendre à l'évidence, ce n'est pas aujourd'hui que je serai nommée sfogline ...

Nos déboires d'étalage scellent définitivement la bonne humeur de notre groupe bien hétéroclite. La pasta therapy fonctionne sur nous !

Et on fait quoi avec nos belles abaisses de pâtes ? Pour les plus fines (pas la mienne, tu l'auras compris !), des pansoti alla crema di noci, un peu comme des tortellinis avec une farce ricotta et herbes, avec une sauce crue aux noix confectionnée elle aussi à la main dans une énorme mortier. Si tu cherches la recette, c'est chez Miss Tâm.



Et puis avec les 3 abaisses plus épaisses, Valentina nous montre comment les rouler, puis les couper au couteau pour obtenir des tagliatelles qu'on ramènera chez nous.




Avec la dégustation, les trois heures de l'atelier se sont finalement étirées sur jusqu'en milieu d'après midi. Pour découvrir farine00, il y a le site, le blog, et la page facebook. Je te conseille vivement un atelier en leur compagnie, tu repartiras avec un énnnoooooorme sourire !

D'autres mots et photos de cet atelier chez Miss Tâm ou sur le blog de RAP. Si tu veux me voir complètement ébaudie par mes tagliatelles, c'est le moment !

Il est temps de quitter cette parenthèse culinaire. Obligée de passer par la case supérieure, à savoir l'épicerie proprement dit. C'est tout petit, à l'image des boutiques parisiennes typiques, mais alors, quelle caverne d'Ali Baba ! Je suis sûre que tu peux y trouver tous les produits italiens dont tu rêves, et plus encore ! La maîtresse des lieux, Alessandra Pierini, saura te conseiller et t'expliquer la fabrication de certains produits avec le sourire en l'enthousiasme, ingrédients hélas absents d'un certain nombre de boutiques spécialisées ...





Sur les conseils de Fiamma, j'investis dans un pot de crème gianduja, un petit de crème de pistache, d'un vin rouge qui a accompagné le repas et d'amaretti dégustés au dessert. Autant te dire que certains produits seront strictement réservés à ma consommation personnelle ...




Ayant oublié dans le feu de l'action de prendre des photos de l'épicerie, obligée d'y retourner hier en compagnie de mon boulet du mois. Alessandra, toujours aussi charmante, m'explique brièvement la charte des producteurs de vinaigre balsamique. J'écourte malheureusement la conversation à cause de mon boulet qui s'impatiente, non sans rapporter quelques nouvelles victuailles. Eh ! Bien obligée !




Le pécorino du bas est bien sec et goûteux comme j'aime ; celui du haut est à la truffe est destiné à Sécotin. Dois je te dire que mon frigo embaume à chaque ouverture ?


Il est temps que je te présente mon boulet du mois,


qui en voyant cette alignement de vélib' s'est exclamé : "Punaise, y'a plein de cyclistes à Paris !"


Tu m'étonnes John !


Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

  1. Coucou Caroline,
    Si jamais t'es dans le coin et que tu n'as pas des passages à faire aux urgens avec un des tes loulous ...
    Cette année le pique-nique des blogueurs aura lieu le 21 septembre. Si tu veux te joindre à nous, il y a plus d'infos ici
    Vous venez de l'Est de la France (ou de l'Ouest de l'Allemagne, du Nord de la Suisse), venez vous joindre à nous pour le pique-nique annuel
    http://www.mesenviesetdelices.com/article-pique-nique-des-blogueurs-euses-d-alsace-et-environs-2013-118885653.html
    N’hésites pas à partager l’info, tu connais peut-être des blogueurs proches que je ne connais pas
    Aurélie

    RépondreSupprimer
  2. waouuu quel bel atelier, tu as appris plein de belles choses, moi je ne sais pas faire les pâtes sauf les ravioli et les tagliatelle !

    je pars en Italie et vais pouvoir ramener aussi de bons produits comme le gianduja et la pâte de pistache !

    biz et bonnes vacances

    manue :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne vacances Manue ! Tu me diras ce que tu as déniché !

      Supprimer
  3. C'Est super cette confection de pâtes en groupe! J'aime tellement travailler la pâte, sous toutes ses formes! J'adore, vraiment!

    RépondreSupprimer
  4. belle ambiance, belle boutique et beau boulet!

    RépondreSupprimer
  5. Et dire que j'ai travaillé dans une épicerie de ce type pendant mes études... peut-être que dans une autre vie j'en ouvrirai une... Et tu viendras me voir, et on papotera autour d'une découverte culinaire magnifique ! Oui ok je rêve mais bon... Bises de Nath

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si tu n'ouvres pas d'épicerie, je veux bien venir papoter avec toi !

      Supprimer
  6. Coucou Sécotine ! J'adore ton article qui explique si bien la philosophie de la Pasta Therapy / Farine00 et le déroulement si joyeux de l'atelier ! Et j'adore voir ton visage ébaudie devant tes tagliatelles parfaites !!! ^_^ (sur le lien de RAP). Et MERCI pour cette belle chronique qui fait tellement plaisir à lire et à relire !!! Plein de bises et bon après-midi! Je mets le lien de ton article dans ma chronique pasta therapy aussi. ;-)

    RépondreSupprimer
  7. c'est génial ! j'applaudis à deux mains....et réalise que j'ai déjà mis au point un système équivalent...quand mes petits enfants se disputent un jour de pluie je m'exclame : "et si on faisait des gnocci ?" et tout le monde s'y met, à rouler, étaler, fariner...les pâtes faites maison sont tellement bonnes ! à la main c'est dur...le laminoir finit bien d'étaler :-)))
    bon weekend

    RépondreSupprimer
  8. Oui ! Tu as bien raison ! Moi aussi je les embauche pour les gnocchis, chacun choisi sa couleur de pâte et c'est parti ! Faire n'importe quelle activité manuelle, ça calme ...

    RépondreSupprimer
  9. Bien sympa leur page Facebook !! Je suis fan de ta fille !!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...