Affichage des articles dont le libellé est ça discute. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est ça discute. Afficher tous les articles

vendredi 1 mars 2013

Les petites choses de février

Hier, j'ai subi ma 1ère anesthésie générale. Étrange sensation que celle de sombrer en quelques secondes, et de s'en remettre aux mains des blouses bleues pour quelques heures. Mais au moins, j'aurai des belles jambes cet été, nanananèreuh !


A part ça, en février, on s'est d'abord régalé en cuisine avec ...

... les boulettes végétales de Mlle Pigut, parfaites chaudes, froides, avec sa sauce BBQ express (au thé fumé !!!), nature ...



Gros coup de coeur pour le carpaccio de Saint-Jacques aux fruits de la passion, grenade et pistaches de Beau à la Louche. C'est frais, c'est léger, et la texture de la Saint-Jacques s'accorde parfaitement avec la garniture.



Un dessert hyper pratique à cuisiner à l'avance et qui sent bon la noisette, le semifreddo à la noisette d'un déjeuner de soleil, avec sa sauce au chocolat au lait. Je les ai moulés dans des demi-sphères silicones, puis assemblées en boules et parsemés de noisettes concassés.



J'ai aussi deux nouveaux copains qui me tiennent compagnie à la cuisine :

un baladeur oublié au fond d'un carton de déménagement et son ampli, j'espère que tu aimes la farine et les projections diverses et variés ...



et puis voici celui qui a gagné la bataille contre le-four-qui-me-pourrit-la-vie, tadammm !!! Quand il dit 190°C, lui, c'est bien 190°C !



En février, j'ai aussi découvert le journal des étudiants en médecine sur le blog alors voilà. B. raconte  les anecdotes quotidiennes de son internat et de celui de ses amis ou collègues. C'est drôle, cruel, triste, bref, comme la vie ! En plus, il y a des illustrations vraiment sympas ...



Les deux livres qui m'ont accompagnés en février : Mapuche et La couleur des sentiments



La couleur des sentiments raconte le quotidien dans une petite ville du Mississippi dans les années 60. L'histoire est racontée à travers trois récits, ceux de deux bonnes noires et d'une fille de la bonne société blanche. En rentrant de l'université, celle ci ne trouve plus tout à fait normal la condition de ces bonnes, et décide de leur donner la parole dans une ambiance peu propice au rapprochement des classes. Cette aventure qui les lie changera toute leur vie ... C'est parfois écrit un peu naïvement, mais les ambiances, les comportements et les incompréhensions sont parfaitement restitués. Et finalement, on se dit que c'était seulement il y a 50 ans ...

Mapuche est un roman policier qui se déroule en Argentine, avec pour toile de fond la période noire de répression des Généraux. Jana est une Mapuche, un des peuples autochtones d'Argentine. Reuben est un des rares rescapés des geôles clandestines où ont péri son père et sa sœur. Ils n'ont rien en commun, mais un cadavre et une disparition vont les réunir. J'ai eu un peu de mal à accrocher au début, et puis le roman s'emballe et nous entraine sur la piste des appropriador, les gens proches du pouvoir à qui on a "confier" les enfants des subversifs assassinés. Car malgré les progrès faits dans la résolution des disparitions sous le règne des Généraux, le spectre des oppresseurs rôdent toujours en Argentine ...


Et une pensée pour ma copine Cita, févriophobe, et qui attendait ce jour avec impatience ! C'est elle qui m'a fait découvrir Emily and the wood, et la chanson Never play qui me fait planer ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 5 février 2013

Les petites choses de Paris # Musée Jacquemart-André

Nouvelle visite de ma maman, nouveau musée. C'est elle qui a choisi le musée Jacquemart-André, tout proche de l'Arc de Triomphe.

Donc, à environ un kilomètre de l'Arc de Triomphe, se situe un hôtel particulier datant de la fin du XIXème siècle. Il est en retrait de cette grande artère ; pour y entrer, il faut quitter l'agitation du boulevard Haussmann et emprunter l'allée des calèches qui nous mène à l'arrière du bâtiment.





Édouard André et Nélie Jacquemart ont fait de leur demeure un écrin pour toutes les œuvres d'art patiemment acquises au fil des ans et des voyages. Restés sans enfant, ils en ont fait don à l’État pour en faire un musée. En pénétrant dans l'hôtel particulier, j'ai eu l'impression de faire un saut dans le passé et d'être l'invitée de ce couple de collectionneurs. Je n'aurais pas été étonnée d'entendre le bruits des chevaux !


Le grand salon.


J'ai aimé l'ambiance de vécu qui se dégage des lieux, mon imagination débordante alimentée par des descriptions de scènes de vie courante racontées par l'excellent audio guide. Je ne suis pas très sensible aux peintures et autres sculptures, mais force est de constater que les époux Jacquemart-André ont magnifiquement mis en valeur leurs acquisitions. La salle des tapisseries a été adaptée aux dimensions des pièces qui le décorent, et une énorme fresque de Tiepolo a entièrement été remontée en haut du grand escalier !


Le grand escalier.


Bref, c'est un musée à taille humaine qui vous permettra d'admirer des peintures, des sculptures et autres objets d'art, mais surtout d'imaginer la vie d'un couple de la haute bourgeoisie parisienne à la fin du XIXème siècle.


La chambre de Madame.

Le jardin d'hiver qui débouche sur le fumoir.

Sécotin !!!! Je veux ça !!!!!!


Cerise sur le gâteau, le musée dispose d'un café tout à fait correct. Il était l'heure du déjeuner, bien obligée de s'y arrêter ...




Vraiment pas mauvais et prix corrects.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 novembre 2012

SBC5 # A Soissons, il n'y a pas que le vase ...

Il parait même que chaque novembre depuis 5 ans, c'est le rendez vous des blogueurs culinaires pendant un week end ...

Pour en avoir le coeur net, je prends la direction de Soissons samedi dernier au petit matin, dans un brouillard à couper au couteau. Je suis accompagnée dans mon périple par deux bonnes bouteilles de cidre, non pas pour me désaltérer sur le chemin, mais pour le pique-nique du midi. Sans le dessert que j'ai cuisiné la veille et que le four-qui-me-pourrit-la-vie a choisi cette fois de cramer.

Arrivée au lycée hôtelier, je constate en effet une activité inhabituelle : imaginez, 400 blogueurs et accompagnants, plus des élèves du lycée, les organisateurs et les partenaires, ça bouge dans tous les sens ! Le temps de déposer mes bouteilles à l'espace restauration, et hop ! J'entre dans le mouvement !

Des démonstrations s'enchaînent chaque heure dans différents endroits du lycée, sans compter celles qui ont lieu à l'abbaye en plein centre ville. Ce lieu est magique pour cuisiner ! L'ambiance est détendue, l'organisation au top. Chef Damien à l'air d'être partout et jette un coup d’œil à toutes les démos. On met enfin des noms sur les blogs qu'on suit, on croise des "vedettes" de la blogo que la timidité nous empêche d'aborder, on revoit des copines, on fait de nouvelles rencontres, ohlala, c'est déjà l'heure de repartir ...


 (pas trop de photos, c'est super dur de discuter, manger, regarder, écouter et photographier en même temps !)

Avec Anick, Manue et Yolande.

Pascale Weeks en pleine démo d'un menu de Noël à 5€ pour marque repère. Je vous conseille le coquillotto aux gambas, excellent !


Beaucoup de public pour les démos à l'abbaye.

Anick et Isabelle pour des raviolis aux betteraves et brousse, espuma à l'orange, ou betteraves, faisselle et châtaigne, pesto d'ortie. C'est beau. C'est bon !

Manue et Yolande lors d'un atelier Seb ; ça rigole pas !

Nawal et son couscous sucré, un délice même s'il y avait beaucoup de beurre !


Pas de photo, mais un gros coup de cœur culinaire pour le plat de Sylvain et de Marion, un ragoût de porc aux piments fumés (tinga poblana). Et puis le fondant choco-nougat de Géraldine, je crois bien que j'en ai mangé deux morceaux ... Et puis le granola de Seb au sirop d'érable qui sent si bon ...Et puis et puis ...

Je repars crevée mais ravie ; si j'en ai l'occasion, je reviendrai tout le week end en 2013 ! Merci et bravo à toute l'équipe de 750g !

Pour retrouver toutes les recettes du salon, c'est par ici !
Et pour lire les impressions des autres blogueurs, c'est par !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 25 octobre 2012

Cueillette à la ferme # Cobbler rhubarbe et fraises

Le cobbler, c'est un peu le cousin du crumble ou de la tarte tatin : des fruits dessous, une garniture dessus, et pas de fond. Autant le crumble peut être croustillant et la tarte tatin feuilletée, autant le cobbler est moelleux, dodu, caramélisé juste ce qu'il faut sur le dessus. Et quoi de meilleur pour tester ce cobbler sans beurre que l'association fraise/rhubarbe fraîchement cueillies.




Quoi ? Pardon ? Des fraises en cette saison ? Parfaitement madame, des fraises cueillies à la ferme, à dix minutes de chez moi. Difficile de faire plus locavore. Bon, je dis pas qu'elle étaient faciles faciles à cueillir, il a fallu que je sélectionne les plus rouges (tu savais toi qu'elles rougissent par la pointe ?), et celles qui n'étaient pas spongieuses ou pourrites. J'en ai profité pour ramener des pommes, courges, patates, carottes et un gros bouquet de dahlias.




J'adore aller à la cueillette, c'est une activité qui m'apaise. J'ai juste du mal à me restreindre dans les quantités ! Les enfants m'ont volontiers accompagné cet été ; ils se sont gavés de fruits rouges avant de s'organiser pour accumuler un trésor pour l'hiver : Paul faisait des allers-retours à la brouette avec les contenants, Tess tenait le-dit contenant, et Emma s'occupait de le remplir. Du grand art ! Non, je n'exploite pas du tout mes enfants, je propose des activités constructives ...


Un des champs de fraises, en hauteur s'il vous plaît.


Les filles en pleine action.


La récolte.



Route de Bailly à Saint-Cyr-l'Ecole (D7)
78870 Bailly



Cobbler rhubarbe et fraises

Ingrédients pour 6 personnes (plat de 20 sur 20cm)

- 400g de fraises
- 400g de rhubarbe
- 2-3 cs de sucre

- 140g de farine
- 2 cc de poudre à lever (7g / 1 sachet)
- 25g de purée de noisettes ou d'amandes (ou de beurre !)
- 25g de sucre
- 150ml de lait fermenté
- 1 cs de sucre complet


Nettoyez les fruits et coupez la rhubarbe en petits tronçons. Mélangez avec le sucre et versez dans le plat à four.

 
Préchauffez le four à 190°C ou 170°C chaleur tournante.

Versez la farine et la poudre à lever dans le bol d'un mixer muni de sa lame en S. Ajoutez la purée d'oléagineux ou le beurre, et pulsez pour obtenir un mélange qui ressemble à des miettes. Ajoutez le sucre, puis le lait fermenté. Vous devez obtenir une pâte molle et collante. Répartissez de grosses cuillère du mélange sur les fruits. Ce n'est pas important si tous les fruits ne sont pas recouverts. 


Saupoudrez avec le sucre complet et enfournez pour 25-30 minutes, ou jusqu'à ce que le cobbler soit bien doré sur le dessus. Dégustez chaud, tiède ou froid, si possible le jour même.



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 mai 2012

Les petites choses de la vie # Au secours ! Je déménage ! Vite, un cocktail !

Donc je déménage.
D'un point A (au Nord de Strasbourg) à un point B (à l'Ouest de Paris).
Bientôt.
Je vais pas faire ma maligne, dis donc.

Parce que mine de rien : je laisse mon boulot et mes amis proches, je me tape toutes les paperasses pour clôturer ici et de recommencer là-bas, j'ai une grande fille qui menace de faire la révolution, et je ne parle même pas de la famille, je ne pourrais plus rencontrer mes copines de blog et de cuisine pour papoter et accessoirement popoter, sans compter toutes celles que je n'ai pas eu le temps de connaitre ...

Mais du coup, j'ai plein d'apéros et de fêtes prévues en juin, je prends possession d'une nouvelle maison, je serai plus proche de la mer, j'aurai plus le temps pour bidouiller en cuisine et pour bricoler, à moi les magasins sympas, G. Detou, le bon marché, Petit Pan et autre Adeline Klam, et surtout, je vais retrouver mon Sécotin de la semaine.

Et puis Paris, c'est quand même une ville trop trop chouette, quand tu es touriste et/ou que tu as des sous.


Petit jeu : mais où donc je vais m'installer ? Trop dur ...

A l’hôtel ?

Tout en haut ?

Ici ?

A la gare ?

Dans la plus vieille maison de Paris ?


Alors lecteur et lectrice, si tu as des bons plans dans le coin de Saint-Germain-en-Laye, Chambourcy, Noisy-le-Roi, je suis preneuse ! Et si ça t'intéresse qu'on se rencontre autour d'un café et de gourmandises, ça m'intéresse encore plus ! Un bon plan ? Vite vite sur secotinefaitsamaligne[at]gmail.com !


Et puis si tu as une idée pour rendre cette cuisine un peu plus chaleureuse, hormis acheter une poubelle ...



Bon, c'est pas tout ça, mais il me faut un cocktail pour me remettre de toutes ces émotions, pfffiou ...


Cocktail du déménagement

Pour un verre
- une grosse boule de glace, ici pamplemousse
- une dizaine de feuille de menthe finement ciselées
- un peu de jus de fruit, ici pomme
- de l'eau pétillante bien fraîche
Met avis qu'avec un chouia de rhum ça doit pas être mauvais ...


Dans un blender, mettez la glace, la menthe et juste assez de jus de fruit pour pouvoir mixer la glace. Transvasez dans un verre, complétez avec l'eau pétillante, touillez et trinquez !







Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 février 2012

Multitagguée !

La tag qui court la blogosphère a soudainement surgi chez Sécotine. A force d'attendre, me voici tagguée 3 fois ! Un grand merci à mes copines virtuelles, Messergaster, Delphine et Pascale.

Je vous invite à visiter leur blog si vous ne les connaissez pas ; la première est en fac de lettres, trouve le temps de cuisiner et de nous raconter sa vie, la seconde a toujours des photos et de la vaisselle trop chouettes pour accompagner ses recettes végétariennes. Et la 3ème cuisine avec ses cinq sens, c'est pas intrigant ça ?


Alors c'est parti avec 11 choses sur Sécotine

1. Sécotine, c'est pas mon vrai prénom. En vrai tu le savais, non ? En fait j'ai toujours cru que c'était mon surnom quand j'étais petite. Mais non, c'était celui de ma sœur. Parce qu'elle était pot de colle et que Seccotine était le nom d'une colle forte.
2. Quand j'étais petite justement je ne mangeais rien. Comme quoi il ne faut pas forcer les enfants ...
3. Par contre, j'aime bien faire ma maligne, c'est à dire essayer des choses nouvelles que je ne maîtrise pas toute seule dans mon coin. Avec plus ou moins de réussite (fabriquer un meuble en carton, changer une roue ou un robinet, promettre une pièce montée en choux, faire mes cosmétiques ...)
4. Je suis pragmatique : un problème à la fois, on ne s'énerve pas, on priorise et on relativise.
5. Par conséquent, je passe pour quelqu'un de très calme.
6. Du coup, je ne sais pas m'énerver ou me mettre en colère. Je perds mes moyens dans une situation conflictuelle.
7. A part la cuisine, j'aime tout travail manuel : tricot, broderie, papier, carton, peinture et bricolage dans ma maison ...
8. la seule tâche ménagère que j'accomplis avec joie c'est la lessive. Et quand je peux faire sécher mon linge dehors je suis comme possédée, je cherche du linge à laver partout !
9. un rien "fait ma journée" : la musique écoutée à fond dans les embouteillages, une cigogne aperçue dans un champ, la lune et le soleil dans le même ciel ...
10. si je pouvais changer de métier sans passer par la case formation, ce serait pour être kiné ou ostéopathe.
11. J'adore séries américaines hormis les policières : DrHouse, Desperate housewives, grey's anatomy ... Aussitôt vu, aussitôt oublié, mais qu'est ce que c'est euphorisant !


Les questions de MesserGaster

1. Pourquoi tiens-tu un blog ?
A force de regarder les blogs culinaires et les échanges qui en découlaient, j'ai eu envie de participer.
2. Quel est ton chanteur/groupe/compositeur préféré ?
Red hot chili pepper for ever 
3. Enfant, que voulais-tu faire lorsque tu serais « grand » ?
Je voulais être mannequin, j'étais ado pile au moment de l’avènement des top-models. Cindy, Naomie, Linda me faisaient rêver.
4. 2012, c’est la fin du monde ou pas ?
peut être pas du monde, mais du moins de certains de ses aspects ... J'aime la géopolitique et le dessous des cartes. Il y a eu le printemps arabe, des gens descendent dans la rue en Russie, il commence à y avoir des grèves en Chine. Le monde bouge à toute vitesse !
5. Aimes-tu prendre en photo les plats que tu réalises pour les mettre sur ton blog ? (moi je déteste cette partie ! Je la bâcle, tout le temps..)
oui oui, j'aime prendre mes plats en photo et essayer de faire quelque chose de joli. Autant dire qu'il y a du boulot avec mon petit appareil ! C'est un point sur lequel j'essaie de m'améliorer, pas seulement pour la cuisine.
6. Quel est le rayon du supermarché dans lequel tu vas le plus volontiers et où tu passes le plus de temps ? J'adore faire les courses, n'importe où, à la seule condition que ça aille vite. Donc j'aime TOUS les rayons des petites et moyennes surfaces. Et ne me lâchez pas à l'étranger !
7. Quel est le défaut que tu supportes le moins chez une personne ?
L'arrogance et la suffisance. Mince, ça fait deux ...
8. Si tu pouvais rencontrer un personnage historique, ce serait qui ? Et pourquoi ?
Jésus. Ça m'intéresse cette histoire de multiplication des pains ... 
9.  Il y a quoi de dessiné sur la tasse qui te sert le matin pour le petit déjeuner ? (ou sur le bol où tu verses tes céréales, si tu préfères)
J'ai une grosse chope isotherme que j'emporte dans la voiture ; elle est en inox gris tout triste. 
10.  Quelle est la recette qui te donne toujours du fil à retordre, celle que tu n’arrives jamais à reproduire comme sur la photo ?
A peu près toutes, ça ne ressemble jamais à la photo !
11. Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ?
Le chat potté, mais j'aurais vraiment aimé voir take shelter.


Les questions de un, deux, trois cerises 

1. Quelle genre de musique aimes tu?
pop, rock, punk, trip hop, tout ce qui n'est pas sirupeux.
2. Comment es tu habillée en ce moment?
jeans, tee-shirt et pull Desigual.
3. Plutôt thé ou café?
thé, j'en ai au moins 10 sortes en vrac en permanence
4. Ce que tu as toujours dans ton frigo?
fromages, pâte de curry, bières, schnaps, jus de pommes
5. Plutôt liste de courses ou achats à l'improviste?
je fais des listes que j'oublie à la maison.
6. Quel est ton péché écologique? (bains tous les jours, 4x4, non recyclage, j'ai des actions chez BP, je mange des fraises en hiver ou uniquement de la viande...?)
des bains l'hiver mais on lave toute la famille dans la même eau, alors ça compte pas, ou bien ?
7. Quel est ton plat/ ingrédient préféré?
les plats asiatiques salés/sucrés/acides/piquants
8. Si tu devais choisir entre manger uniquement ton plat/ ingrédient préféré et rien d'autre jusqu'à la fin de ta vie ou ne plus jamais le manger?
ahah, les plats asiatiques salés/sucrés/acides/piquants ont assez de déclinaisons possibles pour en manger le reste de ma vie !
>9. A quel âge as tu commencé la cuisine?
Après 25 ans quand j'ai habité toute seule
10. Ou étais tu le 31.12.11?
Dans mon dodo, je ne fête pas le Nouvel An.
11. Si tu étais un aliment lequel serais tu? pourquoi?
n'importe quel bonbon haribo 


Les questions de Pascale

1. Pourquoi avoir créé un blog ?
déjà repondu !
2. Quelle est ta meilleur réalisation culinaire ?
Je suis assez fière de la charlotte aux agrumes de dimanche dernier
3. Quelles sont tes passions ?
pas vraiment de passion, j'aime bien ma vie tout simplement.
4. Que fais-tu dans la vie ?
Gestion de données géolocalisées, pas très glamour mais j'aime !
5. Où vis-tu ?
Au nord de Strasbourg
6. Décris-toi
maligne, pragmatique, calme
7. Quels sont tes souhaits ?
pour ma petite personne, arriver à éduquer mes enfants dans la générosité
de manière générale, un peu plus de justice sociale
8. Que penses-tu des swaps ?
Lesquels ?
9. Participerais-tu à "un dîner presque parfait", "Masterchef" ou "Top chef" ?
Non, je ne suis pas du tout compétitive. Par contre, je ferais une super assistante, avis aux amateurs !
10. Quels sont tes loupés ?
Soupe de chou-fleur au roquefort, le chou-fleur était amer et avec le roquefort, c'était tout simplement immangeable !
11. Où cherche-tu ton inspiration ?
L'inspiration arrive toute seule selon l'envie, le contenu du frigo et mes lectures.


Lecteur qui passe par là, je t'invite à répondre à ce tag. Et reviens demain pour la recette des conchiglioni farcis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 31 janvier 2012

Offrez 2 kg de légumes aux restos du coeur

Ça vous dit une bonne action ?

Hosted by Cetrine.net galleries


Copié chez mes Elféebulations.

  1. Allez sur le site www.planetevegetal.com (grossiste en légumes)
  2. Cliquez sur le logo des restos du cœur
  3. Répondez à la question posée ( facile !)
  4. Et c’est tout
  5. Ainsi les restos du cœur reçoivent 2 kg de légumes…
  6. Faites suivre l’info, le site s’engage à donner jusqu’à 40 tonnes de légumes.
Objectif visé : 20’000 clics pour 40 tonnes de légumes à donner
Cela ne vous coûtera rien si ce n’est 10 secondes de votre temps…
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 2 janvier 2012

Les 12 recettes 2011 de Sécotine !

A tous ceux qui passent par ici aujourd'hui, je souhaite une bonne année 2012 . Qu'elle soit douce et source de satisfaction pour vous. Et merci pour vos visites et vos petits mots, ça me fait toujours très plaisir de vous lire !

Finalement, j'aime bien cette période entre Noël et Nouvel An, c'est un peu une période hors du temps. C'est le moment de profiter de ma famille, et si j'ai appris une seule chose en 2011, c'est que les instants passés ensemble sont précieux ! C'est aussi le moment de se rappeler tout ce qu'on a fait de chouette l'année précédente, et de penser aux douces choses qui s'annoncent. Que des bonnes choses en perspective, Sécotine ? Ben oui, parfois c'est une question de point de vue, même si je sais que la vie peut très vite basculer.

Je ne vous propose pas de recette aujourd'hui, je suis encore en mode feignasse dans ma cuisine. Je vous invite néanmoins à faire le tour des 12 recettes qui ont marqué mon année 2011. Et comme je suis trop choupi, je vous ai fait un joli pdf à télécharger et à imprimer. Enjoy !


Cliquez ici pour accéder au téléchargement


Un autre EBook ? Si vous l'avez loupé, le recueil des recettes de fêtes végétales est toujours disponible chez Mlle Pigut, par ici. Et chez Makanai, c'est le recueil des recettes sans lait et sans gluten  des fastoches nomades que vous pouvez télécharger.


Envie d'un chouette calendrier ? Si vous êtes hibou-addict, personnalisez votre calendrier chez my owl barn, en cliquant sur l'image.

Owl Lover 2012 Calendar




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 novembre 2011

Taguée !

Attention, billet bavard et sans contenu gustatif aujourd'hui ...Reviens la prochaine fois pour le filet mignon au gingembre et à l'orange.


Ouais je sais, j'aime les photos de saison ...


C'est Nath in Phoenix qui me décerne ce Kreativ Blog Award. Nath écrit sur sa vie d'expatriée pas toujours rose  à Phoenix, il y a des billets sur la vie quotidienne où notre sensibilité européenne crie au scandale, des anecdotes et aussi de magnifiques photos de ses voyages. Courrez y vite, dépaysement garanti !

Merci ma belle, j'aime savoir que tu apprécies de me lire sous ton cocotier !

Alors, qu'est ce que donc que je dois faire ?

Remercier la personne qui vous a donné ce prix - double fait

Mettre le logo sur votre blog - voili voilà


Mettre le lien vers la personne qui vous l’a envoyé - en haut et dans la colonne à ta droite

Dévoiler 7 choses sur vous

Ahah ! Ne rêve pas lecteur, je ne te raconterai pas comment je dors ou si je mange mes crottes de nez. J'ai décidé de te raconter sept trucs qui m'ont fait penser : "Punaise Sécotine , t'as vraiment pas l'air maligne maintenant !".


1. J'adore le thé et la tisane, c'est ma boisson principale. J'en bois au moins un demi litre au petit dej' et un autre litre m'accompagne tout au long de la journée. Sauf que je suis bien embêtée le matin quand je suis coincée dans les embouteillages, loin de tout wawa ...


Des minis poivrons que j'ai rempli d'hoummous et passés au four, j'adore la couleur.


2. Je suis adepte de la retro-lecture : je lis les magazines en commençant par l'arrière. Par contre, ça marche pas terrible avec les romans.

3. Je suis demi-geek : je n'ai pas de compte facebook, tweeter ou de téléphone portable digne de ce nom. Juste un truc noir sur lequel je verse 20 minutes de communication quand il faut pour rester joignable. Par contre, j'ai une tablette ; je l'adore, elle s'appelle Xoom et je peux l'emmenez aux toilettes pour être tranquille.

Je ne joue pas à angry birds aux wawa, mon truc c'est plutôt bubble blast.

4. Je fais des mauvaises blagues à Sécotin. Le jour où je devais partir pour la 1ère fois à Miami, j'arrive toute guillerette devant la porte d'embarquement avec Sécotin et Emma dans sa poussette. L'hôtesse checke nos papiers, s'attarde sur les miens. "Sorry, you can't board, your passport is no longer valid." Traduisez, espèce d'idiote, tes papiers ne sont plus valables, tu vas te faire refouler à l'immigration ! Et elle rajoute avec un grand sourire à Sécotin : "But you and the little girl can fly." Conasse.

5. Lors d'une soirée, j'ai voulu engager la conversation avec une fille qui ne m'aimait pas. Je lui ai lancé "C'est pour quand ?" Et quand elle m'a répondu "J'ai accouché il y a trois mois", j'ai su qu'elle ne m'aimerait jamais !


Des cookies chewy au chocolat. Recette non publiée.


6. Mon deuxième prénom est Madelaine. Il suffit qu'une personne chouine, d'une musique un peu mélodramatique ou d'un situation émouvante. Ça marche à la télé, à la radio ou dans la vrai vie. Lacrymalement Solidaire .

7. J'adore ma vie, même si Sécotin est délocalisé à Paris la semaine. Ça ne me dérange pas de m'occuper de tout à la maison en plus de mon boulot. Sauf que des fois, je pète les plombs et je fais la tête. Un jour. Parfois deux. Pas vraiment constructif ...


Des roses qui ont déménagées quatre fois. Elles se portent très très bien.


Nommer 7 blogs que vous aimez (avec les liens, c'est mieux !)


un zeste de tout en cuisine, pour ses recettes pleines d'imagination et d'épices. Et puis aussi parce que c'est ma copine de blog !
des noeuds dans mon fil, parce que c'est d'abord ma copine en vrai, et que j'aime sa manière de raconter les petites choses de sa vie.
Alabama mon amour pour ses portraits au vitriol ou tout en délicatesse. Tout nouveau billet est source de joie bloggesque pour moi, parce que je ne pourrai jamais écrire comme ça !
Hum, ça sent bon, pour son blog tout en couleur et sans chichis.
Les aventures culinaires de Kiki, du coté du Québec. Elle est hyper active en cuisine et m'ouvre des horizons gustatifs différents. Si je suis absente une semaine, il y aura forcement plusieurs recettes que j'aurai manquées !
L'éphémère quotidienneté des repas et autres trucs de magie, pour son ton et ses recettes qui ressemblent effectivement à des tours de magie.
Et puis le petit dernier que je connais depuis peu, Mes gourmandises, qu'on se le dise, un blog très très gourmand sur lequel  j'ai pris trois kilos rien qu'en regardant les photos ! En ce moment, il y a pleins d'idées pour les paniers gourmands.



J'ai pleins de choses vertes qui ne servent à rien à la maison.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...