dimanche 27 novembre 2016

Sous influence indienne #4 - Curry de crevettes du Kerala

Ou comment mettre tout le monde d'accord le dimanche deux heures midi.

Pourtant, c'était pas gagné d'avance. Les enfants adorent les crevette juste sautées avec une persillade, ça tombe bien, c'est prêt en 10 minutes. Sécotin aime à peu près tout, fastoche. Par contre, le succès est assez aléatoire avec les plats aux saveurs exotiques.

Mais j'avais une furieuse envie de curry de crevettes, et comme c'est moi qui cuisine ... et bien j'ai juste diminué la variante piquante de ce plat. Je peux te dire qu'il ne reste RIEN, la sauce a été saucée au milieu de la table à même la casserole. La prochaine fois j'essaierais ni vu ni connu un peu plus de piquant ... 

Le plat se cuisine en 10 minutes une fois que tous les ingrédients sont préparés, mais il se mange également de suite. Prévoyez les accompagnements en conséquence !






Curry de crevettes du Kerala
(adapté d'une recette de Si King et Dave Myers - Curry du monde)

pour 4-5 personnes
- 750g de crevettes crues (décongelés dans mon cas) - voir la note sur les crevettes en bas de page
- 1 gros oignon
- 3 gousses d'ail
- environ 20g de gingembre épluché
- 10 feuilles de curry (ce n'est pas grave si vous n'en avez pas, rajoutez 1/2 à 1 cc de curry ou de curcuma)
- 1 cc bombée de graines de moutarde noire
- 1/2 cc de fenugrec moulu
- 1/2 cc de curcuma
- 20-25cl de lait de coco (selon les marques, la contenance varie)
- le jus d'un citron vert + 1 autre pour le service
- 1/2 botte de coriandre hachée
- sel, poivre et huile

version épicée : un petit piment rouge et 5 à 15g de gingembre en plus

Pelez et coupez grossièrement l'oignon, l'ail et le gingembre (quantité à ajuster selon le piquant voulu). Placez les dans le bol d'un mixer et mixez jusqu'à l'obtention d'une pâte. Version épicée : ajoutez le piment épépiné

Faites chauffer 2 cs d'huile dans une grande poêle à feu moyen. Ajoutez les feuilles de curry, les graines de moutarde et le fenugrec. Faites chauffer jusqu'à ce que ça sente bon et que les graines de moutarde commence à grésiller (quelques minutes).

Ajoutez la pâte à l'oignon, mélangez et cuire 2-3 minutes. Incorporez le curcuma. Augmentez le feu et ajoutez les crevettes. Faites les sauter jusqu'à ce qu'elles soient rose en les enrobant du mélange d'oignon et d'épices.

Versez le lait de coco, salez, poivrez et baissez le feu sur moyen. Laissez frémir 2 minutes. Incorporez le jus de citron, goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Servez de suite avec la coriandre hachée. Nous avons accompagné ce curry de riz blanc, c'était très bien.




Note sur les crevettes : en ce moment, je me pose pleins de questions sur notre manière de consommer. D'où vient le produit, dans quelles conditions il pousse/grandit, dans quelles conditions il est récolté/préparé ... Je peux te dire que la moitié des produits que j'ai dans mes armoires ne me satisfont pas entièrement. Récemment, un article lu dans courrier international intitulé avocat, un délicieux désastre écologique, m'a conforté dans cette réflexion. Les crevettes ne sont pas très souvent sur notre table, une manière également de mieux les apprécier !

Pour des raisons pratiques et parce que j'habite maintenant loin de toutes mers, je les achète congelées, crues et décortiquées. Avec au moins un label pêche durable, et commerce équitable si je trouve.

Enfin, les crevettes sont souvent additionnées et/ou vaporisées d'eau à très basse température. Les industriels gagnent ainsi en poids (tu paies de l'eau au prix de la crevette), mais les crevettes sont aussi protégées par cette gangue de glace. Sur mon paquet, il était clairement indiqué le poids égoutté et décongelé (750g), mais ce n'est pas toujours le cas. Je me suis amusée à peser avant décongélation (1,056kg) et après (743g, on n'est pas loin des 750g annoncés sur le paquet).

Une lecture aberrante sur le monde merveilleux de l'agro-alimentaire ? Vous êtes fous d'avaler ça de Christophe Brusset.


Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. pas difficile chez nous tout le monde aime le curry, un régal !

    biz
    manue :)

    RépondreSupprimer
  2. Mmm, ça me fait envie !
    J'ai entendu un reportage sur les avocats, ça devient compliqué de se nourrir : entre les produits bourrés de pesticides, le bio pas bon pour la planète (transport, eau…), la recherche d'un équilibre alimentaire… un vrai casse-tête !
    J'essaie systématiquement d'acheter des poissons au label MSC, ce n'est quasiment que du surgelé ici, sauf si je fais un tour à Versailles (mais dans ce cas, je congèle à la suite)
    Pour les épices, mon mari m'en a rapporté d'Inde, il faut faire très attention et diviser la dose de la recette par 4 ou 5 sous peine d'avoir un plat immangeable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de la chance de pouvoir t'approvisionner directement en Inde ;-)
      Je pense que les épices vendus en France sont adaptés à nos palais occidentaux, mais tu as du avoir des surprises au début !

      Supprimer
  3. Hum.... Suis sûre que ça devait être bon !

    RépondreSupprimer
  4. Super ! c'est joli et ça fait envie....oui oui ! tente un peu plus piquant ! ce we ils ont voulu un cari et tout le monde a dit : "ho ! tant pis pour les enfants ! fais le un peu piquant ! ????" bon, dont acte et jambon au réfrigérateur...et tandis que nous mangeons nous entendons une petite voix..."ça pique ! un peu....ça pique mais c'est bon !!!!" alors tente !
    bonne journée à toi....ensoleillée ici !

    RépondreSupprimer
  5. oups ! j'ai oublié de déconnecter l'homme ! C'est moi qui mets ce commentaire !
    bises

    RépondreSupprimer
  6. Mmmmmmm, j'adooooooooooore ce genre de petit plat. Tu m'invites, hein, dis, si tu réessaies avec une version plus piquante ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...