samedi 2 juillet 2011

Irish soda bread d'Andy

Il était une fois trois soeurs, Marguerite, Hélène et Alice. Quand elle eu 21 ans, Marguerite émigra aux Etats-Unis. C'était en 1929 et Alice n'avait que 3 ans. La traversée en bateau lui prit 10 jours. Elle débarqua à  New York, devint dame de compagnie et finit par se marier. Elle donna naissance à une fille, Andrée, dite Andy.

Andy est la cousine de mon beau-papa. Marguerite a toujours été pour lui "la tante d'Amérique", une tante un peu mystérieuse qui envoyait après guerre des colis avec du chocolat, des chewing-gums et des bas.

Andy et son mari Rod-with-an-O habitent dans le Missouri. Nous avons séjourné deux fois avec eux et j'ai adoré la manière de cuisiner d'Andy, simple et sophistiquée à la fois. Elle m'a offert  mon premier set pour mesurer les cups et les spoons. Et puis aussi quelques unes de ses recettes fétiches, dont cet irish soda bread.




Irish soda bread d'Andy (adapté du livre all around the world cookbook de Sheila Lukins)

Ingrédients pour un moule à cake
- 240g (2 cups) de farine (n'hésitez pas à essayer des mélanges)
- 60g (1/4 cup) de sucre
- 8g (1 1/2 teaspoons) de bicarbonate
- 5g (1/2 teaspoon) de sel
- 360g (1 1/4 cups) de yaourt nature
- 1 gros oeuf battu
- 1 cs d'huile
- 50g de graines (tournesol et courge pour moi)
La recette originale indique 2 cs de graines de cumin et 50g (1/2 cup) de raisins.

Préchauffez le four à 180°C ou 160°C chaleur tournante.

Tamisez la farine dans un bol. Ajoutez le sucre, le bicarbonate, le sel et les graines ou le cumin et les raisins, bien mélangez.

Dans un autre bol, mélangez le yaourt, l'oeuf battu et l'huile. Versez sur les ingrédients secs et incorporez à la cuillère en bois sans trop travailler la pâte.

Graissez un moule à cake et placez y la pâte. Entaillez deux ou trois fois le dessus du pain à l'aide d'un couteau. Vous pouvez aussi confectionner une miche d'une épaisseur d'environ 6cm au milieu. Coupez un X à l'aide d'un couteau.

Enfournez pour environ 50 minutes ; le pain doit être doré et sonner creux quand on tape dessus.

Ce pain est à son meilleur tiède à la sortie du four, comme celui-ci. Mais si vous l'enveloppez bien, il est très bon toasté le lendemain. Il se congèle aussi très bien en tranches.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...