dimanche 28 février 2021

Gravlax de boeuf

Ami(e)(s) végé/vegan, fuis cette publication tant qu'il est encore temps !!!

Je ne mange pas beaucoup de viande, alors quand c'est le cas, je me nous fais plaisir avec des recettes goûteuses longuement mijotées (j'ai acheté l'année dernière un multi-cuiseur qui me ravit), ou des morceaux top qualité cuisson courte ou pas de cuisson du tout. Et la viande rouge, c'est ainsi que je la préfère.

C'est rigolo, car quand j'avais 5 ans, j'ai du être supplée en fer car je ne mangeais rien (pardon maman !). Vraiment. Et surtout ni viande ni légumes ! On dirait pas comme ça en baladant ici ;-)  Comme quoi tous les espoirs sont permis, ce que j'aime malicieusement dire aux parents qui se plaignent que leurs enfants ne mangent rien (même si je sais que c'est pénible, j'ai un spécimen à domicile).

Donc, oui, maintenant, j'aime la viande rouge cuite le moins possible, mais surtout pas sanguinolente. Si tu es adepte d'une cuisson saisie, tu sais que c'est assez compliqué à obtenir ; il faut saisir la viande à feu vif quelques minutes de chaque coté, puis la laisser reposer au chaud pour que les liquides et la chaleur se répartissent. Selon la qualité de la pièce, ce temps est variable et difficile à estimer.

Aucune problème existentiel de la sorte avec cette recette. La viande est marinée dans un mélange de sucre, sel, citron et épices pendant 24 heures, et c'est cette marinade qui va tout doucement la "cuire". Zéro difficulté pour un résultat toujours top, elle est pas belle la vie ?





Gravlax de bœuf
(recette à peine adaptée de Cru - Delphine de Montarlier)

La recette est à commencer 24h environ avant dégustation. On est pas à une ou deux heures près ;-)

- 800g à 1 kg de filet de bœuf top qualité

- le jus et le zeste d'un citron (vert ou jaune, you decide)
- 1 cc de sauce soja
- 40g de sucre
- 25g de gros sel

- 1 échalote ou 1/2 oignon
- 3 cm de gingembre 
- 1 cs de graines de fenouil
- 3 brins d'aneth
- 3 branches de coriandre
- 2 branches de menthe
- 1 brin de basilic thaïe (facultatif)

- 1 cc de pâte de piment (sambal oelek), ou 1 bonne pincée de piment en poudre
- 1 cs d'huile (j'ai bien sésame, mais olive fonctionne aussi très bien)
- sel et poivre du moulin

Utilisez un plat creux qui peut contenir votre filet. Y faire fondre le sel et le sucre dans le jus de citron et la sauce soja avec le zeste.

Emincez finement l'échalote, râpez le gingembre. Concassez les graines de fenouil dans un mortier ou broyez les grossièrement dans un petit mixer. Emincez également les herbes. Ajoutez à la marinade avec le piment et l'huile, mélangez soigneusement.

Placez le filet dans cette marinade et retournez le pour bien l'enrober du mélange. Filmez le plat et oubliez au réfrigérateur pour 24h. Si vous y pensez, retournez le filet 1 ou 2 fois pendant ce laps de temps.

Enlevez le maximum de marinade du filet en le raclant avec le dos d'un couteau par exemple, coupez le en tranches. Celles-ci peuvent être fines ou épaisses, la viande est tellement tendre que c'est au goût ! Disposez harmonieusement sur des assiettes, parsemez d'herbes fraîches ciselées s'il vous en reste, poivrez et salez à votre goût, dégustez !







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...