mercredi 15 mars 2017

Curry du placard : patate douce, haricots borlotti et épinards

Oui madame, dans mon placard, j'ai -presque- toujours une boite de tomates, une de haricots blancs et une de lait de coco. Bon, j'ai un peu triché avec le titre, parce que les épinards, je les ai trouvé dans mon congélateur ...

Bref, j'ai dans mon placard de quoi faire toute une gamme de plats sans mettre le nez dehors. Pratique. Surtout quand le résultat va au delà de mes espérances. Ce curry est fondant, parfumé et équilibré, toutes les saveurs se mélangent harmonieusement sans qu'une prenne le dessus. Prévoyez environ une heure pour le préparer, 15 minutes actives, puis il cuit tout seul et vous pouvez vaquer à vos occupations. Il y a fort à parier que ce curry bascule très vite dans la catégorie "classique" ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 mars 2017

La soupe de carottes thaïe qui pique, qui pique ...

C'est rare que je fasse une simple soupe de carottes. Parce que je l'avoue, la soupe de carottes toute simple, c'est un peu ennuyeux, non ?

Sauf que là, on ajoute assez d'herbes et d'épices pour éviter ce coté chiant, avec du lait de coco pour adoucir le tout. C'est beaucoup beaucoup plus intéressant tout à coup :-) Les saveurs sont assez complexes, entre la douceur de la carotte, le piquant du gingembre et du piment, les épices, les herbes, et le crémeux du lait de coco, j'adore !!! 

Attention, cette soupe ne convient pas aux palais trop délicats ;-)





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 7 mars 2017

Mijotée aux 2 lentilles, épinards et citron

En fait c'est entre le ragoût et la soupe, mais mijotée ça fait plus classe, non ?

C'est un plat doudou parfait en cette saison où tu pars le matin avec ton bonnet et tes gants, tu sais pas trop quoi en faire à 11h, à midi tu te félicites d'avoir pris ta veste à capuche, et ta fille est en tee-shirt quand tu la récupères à 14h. Le mois de mars quoi ! En fait, j'adore le mois de mars. C'est le mois de transition par excellence, la nature se réveille, il y a des fleurettes partout partout, et dès qu'il y a un rayon de soleil, tu te rappelles que tu habites une ville de plus d'un million d'habitants. Parce qu'ils veulent tous prendre un verre en terrasse.

Bref. 

Au départ, j'ai utilisé 2 sortes de lentilles car je n'avais plus assez de lentilles corail. C'est ballot. Au final, le mélange avec les lentilles blondes se révèle bien plus intéressant : les lentilles corail fondent et apportent de l'onctuosité tandis que les lentilles blondes se tiennent et sont plus consistantes. Des épinards pour le vert et le frais, du citron pour le peps, et zou ! Un dîner vite fait qui se réchauffe très bien le lendemain !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 2 mars 2017

Gnocchetti de patate douce, pesto épinard et noix

Ce matin, je suis passé au magasin pour acheter de l'eau déminéralisée pour mon fer à repasser. Ma vie est passionnante.

Sauf que je suis incapable d'acheter juste un truc au supermarché. Autant je suis allergique au shopping fringues (demande à ma fille !), autant tu peux me lâcher 3 heures dans un magasin de bouffe. Je suis donc ressortie avec mon eau déminéralisée, mais également avec des feuilles d’épinards. Et une patate douce. Et des tulipes. Et ... ok, je t'épargne le reste :-)

Résultat des courses, ce superbe plat de gnocchetti dégusté à midi, un muffin géant aux myrtilles prêt pour le goûter, et mon repassage qui attend toujours !

Quelques pensées en vrac avant de te donner la recette ; les gnocchetti sont moins longs à confectionner que les gnocchi car on ne les strie pas. Par contre, comme les gnocchi, on ne les fait pas trop attendre avant de les cuire (1/2 heure, peut être 1 heure max). Et comme pour les risotto, c'est le genre de plat que je fais pour 4 personnes au maximum. Au delà, je trouve que l'organisation est périlleuse.





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 26 février 2017

Épeautre aux légumes d'hiver rôtis miso-orange

Je fais régulièrement cette soupe à la courge rôtie au miso, j'avais envie de tester avec d'autres légumes. Et pas dans une soupe.

Hier, je suis tombé sur ce paquet d'épeautre cultivé et transformé en Bavière. Si tu regardes la photo, il y a marqué "regionale Alternative", un argument qui me parle #jesuisfaible. #oupas d'ailleurs, s'il y a des gens autour de moi qui produisent des aliments de qualité, autant les soutenir !




A Munich, les produits locaux sont bien visibles dans les magasins, que ce soit au niveau des fruits et légumes, du lait, des farines, ou des produits peu transformés. Ne parlons même pas des bières. Encore un petit effort sur le vrac et ce sera parfait :-)

L'épeautre a un petit goût de noix qui me plait toujours beaucoup, et reste ferme après cuisson. Le mélange parfait avec les légumes rôtis fondants et un peu caramélisés. Si tu rajoutes beaucoup un peu de coriandre pour sa touche de fraîcheur, tu vas regretter qu'il n'y ait bientôt plus de légumes d'hiver !





Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...