Affichage des articles dont le libellé est assaisonnement. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est assaisonnement. Afficher tous les articles

lundi 14 janvier 2013

Seitan fumé aux champignons

Ces derniers jours, je vois du fumé partout ; chez Clotilde de Chocolat et Zucchini qui teste un fumoir, dans un de mes anciens magasines de cuisine avec une méthode de brindilles dans de l'alu et au fond d'un wok, chez mamapasta, et même chez moi ! 




Et depuis deux mois, un de mes anciens messages, les steaks de seitan teriyaki, connait une seconde jeunesse. 
Tiens, si je faisais du seitan fumé ?

J'avais déjà fumé des trucs, rappelle toi, du tofu et des amandes, en les faisant cuire dans du thé infusé et de la sauce soja. Ce coup ci, j'ai mixé le thé fumé pour le réduire en poudre comme préconisé par Mamapasta, et j'ai adoré le résultat !




Seitan fumé aux champignons (2 personnes)

pour le seitan (recette de my vegan cookbook en remplaçant la fumée liquide par de la poudre de thé fumé, merci Ephée pour le lien !)
- 1cc de thé fumé
- 1cc d'oignons déshydratés
- 65g de gluten
- 2 cs de levure maltée
- 1/2cc d'ail en poudre
- du poivre (j'ai mis 4 tours de moulin)
- 2cs de sauce soja
- 60ml d'eau froide

3/4l de bouillon et 1cs de sauce soja

Réduire le thé et les oignons en poudre, dans un moulin à café par exemple. Rassemblez les ingrédients secs dans un saladier. Ajoutez la sauce soja et l'eau ; mélangez grossièrement à la fourchette, puis pétrissez comme du bon pain pour obtenir une masse élastique (environ 2 minutes). Aplatissez sur une épaisseur d'environ 2 cm (le seitan double quasiment de volume à la cuisson).

Faites bouillir le bouillon avec la sauce soja. Jetez y le seitan, baissez le feu sur doux et laissez mijoter 45min. Égouttez le seitan, vous pouvez gardez le bouillon pour une soupe par exemple.

Si vous n'utilisez pas le seitan de suite, laissez le refroidir séparément de son bouillon, puis remettez le dedans et placez le tout au réfrigérateur.


pour l'accompagnement
- tout le seitan cuisiné précédemment
- 250g de champignons
- 1 oignon
- 10cl de crème végétale
- 1cs d'huile à la truffe si vous avez, sinon olive, sésame ...
- 1-2 cs d'herbes (congelées pour moi en ce moment)

Détaillez le seitan en tranches, puis en bouchées. Dans un petit bol, arrosez avec l'huile, mélangez délicatement pour enduire tous les morceaux et réservez.

Émincez finement l'oignon ; faites le fondre dans une poêle à feu tout doux. Lavez et coupez les champignons en fines lamelles. Ajoutez les à l'oignon, augmentez le feu et cuire en remuant fréquemment. Lorsque les champignons ont rendu quasiment toute leur eau, ajoutez le seitan. Mélangez soigneusement et laissez cuire à feu fort 2-3 minutes. Ajoutez la crème et laissez juste réchauffer. Poivrez, salez éventuellement, parsemez d'herbes, puis servez bien chaud.



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 novembre 2012

Polentartelettes poireaux à la crème de chèvre et parmesan de noisettes

Ou comment faire un repas un peu amélioré avec des ingrédients du placard ...

Tout est dans le titre : des fonds de tartelettes à base de polenta, des blancs de poireaux fondants à la crème de chèvre, le tout surmonté d'un "parmesan" de noisettes, parce que le fondant ça va bien trois minutes, mais on aime trop le croustillant par ici !

J'ai piqué la très bonne idée du parmesan de noisettes chez Natalie de l'assiette végétarienne. Tout comme le gomasio maison, il constitue un excellent assaisonnement qui va à peu près avec tout ! C'est aussi une autre arme secrète pour faire manger des légumes à mes Sécotinets.




Polentartelettes poireaux à la crème de chèvre et parmesan de noisettes 

Ingrédients pour 4 cercles de 10cm

pour le "parmesan" de noisettes (d'autres recettes chez l'assiette végétarienne par ici)

- 100g de noisettes entières
- 1,5g de bon sel

Torréfiez les noisettes 20-25 minutes au four à 150°C. Ça doit sentir la noisettes dans votre cuisine ! Laissez refroidir, puis mixer grossièrement avec le sel.

Le "parmesan" se conserve quelques jours dans une boite hermétique.




pour les fonds de polenta

- 100g de polenta (j'utilise de la non instantanée que je trouve plus facile à travailler)
- 500g de liquide (j'ai utilisé moitié lait de riz et moitié eau)
- 1cc de sel fin et du poivre

S'il vous reste de la polenta après avoir coulé vos fonds de tartelettes, ajoutez un peu de parmesan et étalez dans un plat huilé. Vous pourrez la déguster telle qu'elle, ou la faire griller à la poêle.

Portez le liquide à ébullition avec le sel. Versez la polenta en pluie. Cuire sans cesser de remuer à l'aide d'une cuillère en bois, jusqu'à ce que la polenta commence à se détacher des parois. Poivrez, goûtez pour rectifier l'assaisonnement, puis coulez les fonds de tartelettes dans 4 cercles de 10cm, sur une épaisseur d'environ 1cm. Vous pouvez également utiliser des moules à tartelettes préalablement huilés, mais je ne vous garantis pas le démoulage ! Réservez.


pour le poireau à la crème de chèvre

- 4 beaux blancs de poireaux, finement émincés
- 1 crottin de chèvre sec
- 2-3 grosses cs de faisselle (ou fromage blanc ou yaourt)
- du poivre

Faites cuire les poireaux à la vapeur jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres. Pendant ce temps, coupez le crottin en tout petit morceau dans un saladier. Écrasez à la fourchette, détendez avec la faisselle pour obtenir une crème épaisse. Poivrez généreusement. 
Lorsque les poireaux sont cuits, mélangez les à la crème. Goûtez et rectifier l'assaisonnement.


Finito !

Réchauffez brièvement les fonds de tartelettes. Laissez les cercles autour des fonds. Répartissez les poireaux à la crème en tassant légèrement. Décerclez, puis parsemez du parmesan de noisettes juste avant de servir.




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 29 août 2012

Les petites choses de l'été 3 # Huile parfumée au basilic

Florence, ahhhh Florence ... Mais comment ai-je pu passer à coté deux fois ???

Quel plaisir de déambuler et de se perdre dans les ruelles, d'aller de place en place en découvrant de nouvelles merveilles à chaque coin de rue, oui, Florence mérite bien sa réputation d'une des plus belles villes d'Italie ! Mince alors, j'ai déjà envie d'y retourner !


Ponte Vecchio sur l'Arno

Palazzo Vecchio

Le même, vu de près.


Des statues partout, Florence est un vrai musée en plein air.



De nuit, simplement splendide ...

Cathédrale Santa Maria del Fiore (Duomo) et le campanile di Giotto. Le dôme a la particularité d'être à double paroi, une folie architecturale due à Brunelleschi.

De près, tout en marbre de couleur ... Tu me vois ???


Huile parfumée au basilic

Avant, j'achetais mon huile au basilic. Mais ça, c'était avant de m'apercevoir que c'était un jeu d'enfant d'en confectionner. J'adore en rajouter un trait sur de simples pâtes, ou dans mes salades d'hiver. Ça sent l'été et le soleil !




Pour 250 ml d'huile parfumée

- 250 ml d'huile d'olive pas trop parfumée, sinon on ne sentira pas le basilic
- 30 à 40g de feuilles de basilic (selon la force du basilic et le parfum que vous souhaitez obtenir)

Lavez et séchez soigneusement le basilic. Dans un petit robot ou un mortier, mixez le avec un peu d'huile.


Transférez dans une petite casserole avec le reste de l'huile. Faites chauffer tout doucement pendant 5 minutes pour développer les arômes, puis laissez complètement refroidir. Filtrez à travers une passoire fine ou un tissu à fromage, puis mettez en bouteilles stérilisées. 


Un cadeau gourmand



Le plat d'été préféré d'Emma

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...